SFR RED 30 Go = 10

Test du Huawei P9 Lite : le plus léger, c'est encore le prix !

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
Huawei P9 Lite

Le P9 vous a tapé dans l’oeil mais vous n’avez pas les moyens de vous l’offrir ? Alors peut-être serez-vous intéressé par son petit frère. Le P9 Lite offre une expérience à peine moins complète pour un prix largement inférieur. C’est même peut-être un meilleur rapport qualité/prix...

Un smartphone populaire, c'est aussi un smartphone qui peut aider à en vendre d'autres. C'est le principe des déclinaisons. Plus besoin de multiplier les campagnes publicitaires. Il suffit de mettre un smartphone en avant et de reprendre son nom pour en faire profiter d'autres, même s'ils sont parfois bien différents. Samsung a été le premier à user (et abuser) de ce stratagème mais beaucoup lui ont emboîté le pas dont Huawei qui, peu de temps après avoir lancé le très réussi P9, nous sert une déclinaison Lite.

Huawei P9 Lite

Alors, faut-il céder à l'appel du P9 au rabais ? Le prix est en tout cas alléchant : 299 € nu, contre 549 € pour le P9. C'est presque la moitié du prix mais, évidemment, Huawei n'est pas arrivé jusque là sans quelques sacrifices. Au revoir le Kirin 950 et le double appareil photo au dos. Sans parler de la mémoire. Voici avec quoi il faudra composer si vous optez pour le P9 Lite :

  • Android 6.0 Marshmallow + EmotionUI 4.1
  • écran IPS Full HD de 5,2 pouces
  • Kirin 650 avec CPU octa-core Cortex-A53 (4 x 2 GHz + 4 x 1,7 GHz)
  • GPU Mali-T830
  • 3 Go de RAM
  • 16 Go de stockage + microSD jusqu'à 128 Go
  • connectivités 4G / Wi-Fi n / NFC / Bluetooth / GPS
  • fonction double-SIM
  • appareil photo principal de 13 mégapixels avec flash LED
  • appareil photo frontal de 8 mégapixels
  • batterie 3000 mAh
  • dimensions : 146,8 x 72,6 x 7,5 mm
  • poids : 147 grammes

L'équipement est donc bien en-dessous de celui du P9 original sans pour autant être mauvais sur le papier, notamment en comparaison de ce que l'on peut trouver dans d'autres modèles au même prix. Nulle doute donc que l'expérience ne sera pas aussi bonne mais le P9 Lite s'en rapproche-t-il au moins ? C'est évidemment la question à laquelle nous allons tenter de répondre après quelques jours d’utilisation.

Comme un air de déjà vu qui n’est pas déplaisant...

En apparence, le contrat est en tout cas rempli. La parenté avec le P9 est indéniable malgré une différence importante au niveau des matériaux. Huawei a conservé le métal mais l'utilise ici avec parcimonie. Seules les tranches en sont couvertes. Au dos, il faudra se contenter de polycarbonate. La différence est d'autant plus frappante sur notre modèle blanc, bien qu'il soit légèrement nacré pour imiter les reflets du métal, mais l'illusion marche peut-être mieux sur le modèle doré. Du noir est pour rappel aussi proposé. Dans tous les cas, l'élégance reste de mise et le cadre métallique couplé aux finitions soignées suffit à reproduire une impression premium à la prise en main.

Huawei P9 Lite : avant / arrière
Huawei P9 Lite : gauche / droite

Sur le plan ergonomique et fonctionnel, le P9 Lite ne s'en sort pas trop mal non plus. Notre plus gros reproche ira à la taille. Si les bordures latérales sont fines, nous aurions apprécié que celles du haut et du bas le soient davantage même si la taille est en partie justifiée par le haut-parleur, les différents capteurs et la LED de notifications dans le premier cas. Dans le second, en revanche, il n'y a que la signature de Huawei et, pourtant, c'est la bordure la plus large... Résultat, le P9 Lite est presque aussi grand qu'un LG G4 et il dépasse souvent de quelques millimètres de la poche du pantalon. Pratique pour attirer les pickpockets, même si ce n'est pas trop dérangeant à l'usage.

Huawei P9 Lite : appareil photo, webcam et tiroir

La prise en main est même assez confortable. Atteindre le haut de l'écran demande un peu d'effort mais c'est plutôt à mettre sur le compte de la diagonale de 5,2 pouces alors que le châssis étroit et les bordures arrondies permettent une préhension ferme. Les boutons à hauteur de pouce (si vous êtes droitier) pour l'alimentation et le volume aident aussi. Dommage en revanche que le lecteur d'empreinte ait été placé aussi haut au dos, juste sous la vitre du bloc photo, mais l'avoir de ce côté là n'est de toute manière jamais idéal. On tient rarement un smartphone avec l'index à plat contre le capot. L'utilisation n'a donc rien de naturelle. Sans parler des moment où le smartphone est posé...

Huawei P9 Lite : boutons et lecteur d'empreinte

Finissons avec le haut-parleur et les connectiques. Le premier est en bas à droite. Vous remarquerez que deux grilles sont présentes autour du port microUSB mais celle de gauche est purement décorative. La prise jack est en haut. Enfin, un tiroir à retirer à l'aide d'une clé (ou d'un trombone à défaut) est présent sur la tranche gauche. Il permettra d'insérer deux cartes nanoSIM ou une seule accompagnée d'une carte microSD. Pas toujours pratique. Le P9 Lite n'est donc pas exempt de défauts mais force est de reconnaître que c'est une belle réalisation dans l'ensemble. Il devrait donc vite les faire oublier.

Huawei P9 Lite : haut-parleur et microUSB

Bonne dalle IPS Full HD

L'écran est une autre bonne surprise du P9 Lite. Huawei a abandonné la technologie IPS Neo du flagship pour une une dalle IPS plus traditionnelle mais le résultat reste très bon. Il faut dire que la définition 1080p a tout de même été conservée. La finesse est donc au rendez-vous (425 ppi). C'est un bon début mais la dalle ne démérite pas sur les autres plans avec une colorimétrie relativement juste, un bon taux de contraste et une bonne luminosité. Nous sommes un peu plus déçus par les angles de vision. L'affichage s'assombrit ou s'éclaircit rapidement selon l’angle mais c'est loin d'être dramatique. C'est un bon écran pour la plupart des usages.

Huawei P9 Lite : écran

Android Marshmallow avec l’élégance d’EMUI

Autant dire que nous avons pris plaisir à naviguer dans Android sur ce bel écran, mais ce n'est pas la seule raison. Le fait d'avoir une version à jour (Marshmallow) joue aussi, tout comme la surcouche de Huawei, Emotion UI 4.1, qui se révèle être agréable avec ses menus aérés et colorés (mais pas trop) malgré un petit temps d'adaptation nécessaire à pour l'absence du menu des applications. Ces dernières se retrouvent donc sur le bureau mais le constructeur a au moins eu la courtoisie de bien ranger les siennes dans des dossiers. Il faudra en faire de même au fil des installations afin d'éviter de se retrouver à jongler entre les 18 panneaux disponibles. Oui, 18...

Huawei P9 Lite : bureau Huawei P9 Lite : réglages rapides Huawei P9 Lite : multitâche

Huawei a donc vu large, sans doute parce qu'il propose aussi de nombreux widgets allant de la classique horloge avec rapport météo en prime au bloc-note en passant par la musique, la radio ou encore le suivi d'activité via son application dédiée. Nous y reviendrons plus tard. Pour en revenir à l'interface, notez que les principaux éléments d'Android sont conservés bien que repris à la sauce EmotionUI comme le centre de notifications avec réglages rapides et le gestionnaire de multitâche. Les habitués n'auront donc aucun mal à retrouver leurs repères. Pour les autres, une interface simplifiée est proposée dans les Paramètres en plus d'autres petites surprises.

Huawei a notamment fait un excellent travail avec le lecteur d'empreinte. Il sert évidemment à verrouiller le smartphone mais aussi un coffre-fort numérique ou des applications sensibles en plus de pouvoir être utilisé comme un bouton à part entière pour déclencher une prise de vue, prendre un appel ou encore déployer le panneau des notifications un peu difficile d'accès compte tenu de la taille de l'écran. Il est de plus très réactif. Une vraie bonne surprise donc, à laquelle s'ajoutent encore des options pour l'utilisation à une main, la barre de navigation ainsi que la consommation d'énergie.

Huawei P9 Lite : Paramètres Huawei P9 Lite : interface simplifiée Huawei P9 Lite : interface une main
Huawei P9 Lite : réglages lecteur d'empreintes Huawei P9 Lite : réglages lecteur d'empreintes Huawei P9 Lite : gestion batterie

Du côté des applications, nous en avons déjà évoqué une pour le suivi d'activité. Elle s'appelle Santé et permet de quantifier ses déplacements en nombre de pas et calories brûlées en plus de proposer des objectifs et exercices pour garder la forme ou perdre du poids. Assez classique mais plutôt complet. Nous avons également apprécié les thèmes personnalisables et le gestionnaire de téléphone qui permet d'avoir une vue d'ensemble sur les ressources utilisées et disponibles en plus de les optimiser.

Des lecteurs audio et vidéo, un clavier ainsi que des outils pour le quotidien et la maintenance sont également ajoutés alors que les applications système (répertoire, Galerie, Agenda...) sont joliment reprises sans jamais perdre en fonctionnalités.

Huawei P9 Lite : Santé Huawei P9 Lite : Thèmes Huawei P9 Lite : Gestion. Tél.

Ce n'est certainement pas la surcouche la plus légère mais l'ensemble est cohérent et, avec un peu plus de 10 Go restant sur les 16 annoncés pour la mémoire interne, cela aurait pu être pire même si nous aurions tout de même apprécié de pouvoir supprimer les applications de Huawei qui ne servent pas. Il est également bon de constater qu'Android tourne comme un charme, sans ralentissement et avec des applications rapides à charger ainsi qu'à reprendre après un tour en arrière-plan.

Le remplaçant du Kirin 620 est plus qu’à la hauteur

Le Kirin 650 et son CPU octa-core cadencé jusqu'à 2 GHz s'en sort donc très bien au quotidien malgré l'emploi exclusif de coeurs Cortex-A53 mais… eh bien non. Pas de mais ici. Il s’en sort également plutôt bien dans les tâches plus lourdes à commencer par la lecture vidéo en décodant sans problème jusqu’au Full HD avec, pour seule limite, la bibliothèque de codecs du lecteur natif. Les plus courants y sont mais il faudra opter pour un lecteur tiers pour les plus exotiques, mais aussi pour les sous-titres comme c’est souvent le cas. Rien d’anormal donc. Et nous n’avons guère plus de mal à dire sur l’expérience de jeu.

Huawei P9 Lite : Dead Trigger 2

La capture d’écran ci-dessus montre Dead Trigger 2 avec le profil graphique le plus élevé, et il tournait plutôt bien ainsi sur le P9 Lite. Quelques (très) légers ralentissements ci et là mais pas de quoi gâcher le plaisir de jeu. Inutile de dire qu’après ça, Angry Birds Go! est passé comme une lettre à la poste ! Comme quoi, le Mali-T830 d’ARM qui épaule le Kirin 650 en a tout de même dans le ventre. Vous devriez pouvoir jouer à tous les jeux disponibles sur le Play Store même s’il faudra peut-être passer sur des graphismes moins détaillés sur les soft les plus gourmands.

Le P9 Lite a donc ce qu’il faut dans le ventre pour faire une belle plateforme multimédia, mais aussi à l’extérieur avec son bel écran et son puissant haut-parleur qui, épaulé par le chipset audio de Huawei parvient en plus à produire un son clair et relativement riche. Evidemment, les résultats sont toujours meilleurs par la prise casque. Notez enfin qu’en terme de performances brutes, les benchmarks place la déclinaison Lite du P9 au niveau des plateformes sous Helio X10 de MediaTek. D’où son aisance en multimédia bien sûr...

Huawei P9 Lite : AnTuTu Huawei P9 Lite : Basemark OS II Huawei P9 Lite : 3Dmark

Bonne note en photo aussi !

La partie photo a été tout autant soignée. Certes, le P9 Lite n’embarque pas le fameux double appareil photo certifié Leica de son aîné mais son capteur plus traditionnel de 13 mégapixels s’en tire avec les honneurs en capturant des environnement détaillés avec des couleurs réalistes et un éclairage bien contrôlé. Nous avons pu observer une très légère dégradation dans les coins mais rien de très sérieux. Les clichés sont propres et plutôt homogènes. Des bons résultats que l’on retrouve même quand la luminosité vient à baisser, dans une certaine mesure bien sûr. Une bonne surprise de plus, donc.

Photo prise avec le Huawei P9 Lite

L’appareil photo est de plus livré avec une application très complète. De nombreux modes sont proposés pour les scènes délicates (HDR, Cliché nocturne) mais aussi pour laisser libre court à votre sens artistique. Les modes Light Painting et Time-lapse introduits avec le P8 sont notamment présents. S’ajoutent à cela la prise avec mise au point en post-traitement qui fonctionne plutôt bien ainsi qu’un mode Pro pour le moins complet puisqu’il donne la main sur la sensibilité, la vitesse d’obturation, l’exposition et même la mise au point (avec une jauge).

Huawei P9 Lite : Appareil photo Huawei P9 Lite : Appareil photo Huawei P9 Lite : Appareil photo

Soulignons qu’un mode Pro tout aussi complet est également présent pour l’enregistrement vidéo, jusqu’en 1080p. Que demander de plus ? Un appareil photo avant qui prend de jolis selfies ? Vous l’aurez aussi !

Belle proposition, face au P9 comme aux autres

Pour 150 € de moins, le P9 Lite fait une belle alternative au P9. Les changements opérés sur la fiche technique enlèvent un peu à la qualité de l’expérience globale sans pour autant la limiter d’un point de vue fonctionnel. Elle n’est pas non plus limitée sur la durée. C’est même l’inverse. L’autonomie passe ici à une bonne journée et demi sans qu’il n’y ait besoin de se restreindre. Un autre bon point.

En conséquence, cette déclinaison allégée se positionne également très bien face aux autres smartphones disponibles dans la même gamme de prix en offrant par exemple plus de puissance que le Galaxy A3 (2016) de Samsung ou encore que l’Idol 4 d’Alcatel, qu’il surpasse également en photo.

La note de LesMobiles.com

Huawei P9 Lite

Huawei P9 Lite
80%

4 / 5

Partagez cet article

Comparer les prix du Huawei P9 Lite

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer