Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Test du Huawei Ascend G620S : un bon smartphone 4G à moins de 150 euros

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
Huawei Ascend G620s

Malgré son prix contenu, l'Ascend G620S se permet d'intégrer un équipement intéressant. Grand écran HD. Processeur quad-core signé Qualcomm. Modem 4G. APN 8 mégapixels. Reste à savoir si Huawei a su en exploiter tout le potentiel. Réponse à la fin du test.

Depuis 2014, Huawei s'efforce de renforcer son offre 4G afin de s'imposer hors de Chine. Une grande partie de son catalogue est aujourd'hui compatible. Du haut de gamme à l'entrée de gamme, il y a l'embarras du choix mais les statistiques ont parlé et l'Ascend G620S semble avoir retenu l'attention de beaucoup de nos lecteurs. Alors, comme nous sommes plutôt sympas, nous avons décidé de passer un peu de temps avec lui pour vous donner notre avis.

Huawei Ascend G620S

Le plus populaire des smartphones Huawei est également le plus économique, et ce n'est évidemment pas une coïncidence. Un véritable engouement pour la 4G s'est récemment développé chez les abonnés d'offres sans engagement et les constructeurs l'ont d'ailleurs bien compris. Tous ou presque proposent des smartphones compatibles sous la barre des 150 € et il n'est pas toujours facile de s'y retrouver.

Chez Huawei, c'est donc l'Ascend G620S qui occupe ce créneau avec un prix constaté entre 130 et 150 € et une fiche technique à première vue mieux fournie que la plupart de ses concurrents. En voici un rappel avant de voir si cela suffit à faire la différence :

  • Android 4.4.4 KitKat + EmotionUI 2.3
  • écran IPS HD (1280 x 720 pixels) de 5"
  • processeur quad-core Snapdragon 410 cadencé à 1,2 GHz
  • GPU Adreno 306
  • 1 Go de RAM
  • 8 Go de mémoire interne
  • APN 8 mégapixels
  • webcam 2 mégapixels
  • connectivités 4G / Wi-Fi b/g/n / NFC / Bluetooth 4.0 / GPS
  • batterie 2000 mAh
  • dimensions : 143 x 72 x 8,5 mm
  • poids : 160 grammes

Une construction qui manque de moyens

Comme toujours, nous allons commencer par l'enveloppe et ce n'est pas forcément le point fort de l'Ascend G620S. Huawei nous a récemment habitués à proposer des finitions métalliques sur la plupart des Ascend mais, pour des raisons évidentes de coûts, nous ne trouvons ici que du plastique. Il est néanmoins travaillé de manière à imiter des matériaux plus nobles et, même si le résultat n'est pas toujours probant, c'est toujours mieux que du vulgaire plastique lisse et uniforme comme sur le Pop2 d'Alcatel OneTouch. Nous aurions aussi aimé un choix plus varié en coloris mais, comme souvent, Huawei s'est contenté du noir et du blanc qu'il réhausse avec quelques touches d'argenté.

Huawei Ascend G620S : avant / arrière
Huawei Ascend G620S : gauche / droite

Nous en trouvons notamment tout autour de la face avant, très rectangulaire et presque intégralement couverte d'une vitre. La seule découpe a été réalisée pour le haut-parleur, également argenté. Tous les autres composants sont ainsi protégés : webcam, capteur de luminosité et LED de notification en haut, l'écran au milieu et les touches de navigation sensitives pour Android en bas. Et non, Huawei n'est toujours pas passé aux commandes virtuelles sur l'entrée de gamme. En conséquence, il a imprimé son logo au-dessus de l'écran et cela impacte les dimensions du smartphone.

Huawei Ascend G620S : boutons de navigation et appareil photo

L'Ascend G620S est plus grand qu'un Ascend P7 pour un écran de même taille. Il est également plus large et plus épais mais cela ne pose réellement problème que pour le ranger dans une poche puisqu'il reste agréable à manipuler. Les commandes du volume et le bouton d'alimentation, argentés avec des stries pour imiter le métal, tombent sous le pouce à droite. Rien à signaler du côté des connectiques puisqu'elles sont facilement accessibles. En haut pour la prise casque et en bas pour le microUSB. Quant au capot qui se fixe sous le cadre argenté, il forme un arrondi confortable vers l'arrière avec effet cuir.

Huawei Ascend G620S : ouvert

Il n'est pas aussi réussi que chez Samsung mais a au moins le mérite d'éviter les traces de doigts. La pièce laisse évidemment apparaître l'appareil photo et son flash en haut à gauche ainsi que le haut-parleur en bas à droite alors qu'il faut la retirer, grâce à une petite encoche taillée dans un coin, pour accéder aux emplacements MicroSIM et microSD. Notons que la batterie est scellée. Elle se remet ensuite facilement en place et y reste. Bref, la construction est finalement assez basique mais efficace.

L'écran est sans aucun doute le plus bel atout de l'Ascend G620S

Basique, ce n'est en revanche pas ce que nous dirons de l'écran. Dans cette gamme de prix, il est plutôt rare d'en trouver un de 5 pouces qui plus est avec une définition de 1280 x 720 pixels (294 ppp). Cerise sur le gâteau, Huawei a opté pour une dalle IPS qui a l'avantage de reproduire des couleurs uniformes grâce à des angles de vision très ouverts. Elles sont par ailleurs vives et agréables et la luminosité vient encore embellir le tableau. C'est simple, nous avons été bluffés par l'écran de l'Ascend G620S qui permettra de profiter sans peine de tout ce qu'Android a à offrir.

Huawei Ascend G620S : écran

EmotionUI est toujours un peu déroutant, mais on s'y fait vite

L'OS de Google est présent en version 4.4.4 KitKat et servi avec EmotionUI 2.3. Ce n'est pas la dernière version, dont nous préférons l'habillage, mais le fonctionnement n'a pas beaucoup évolué. Ce n'est donc pas dramatique. Nous retrouvons ainsi un écran de verrouillage à passer d'un glissement de doigt pour arriver sur le bureau où sont rassemblés toutes les applications installées sur le smartphone. Il n'y a en effet pas de menu principal. L'utilisation de dossiers est donc fortement conseillée pour optimiser les neufs panneaux disponibles puisque, une fois quelques widgets ajoutés, cela peut vite devenir le bazar.

Huawei Ascend G620S : écran de verrouillage Huawei Ascend G620S : bureau Huawei Ascend G620S : bureau

Huawei met la main à la patte en fournissant des widgets compacts pour les fonctions de base (heure + météo, musique, album photo, contacts) ainsi qu'en regroupant certaines des applications pré-installées dans des dossiers. Avant d'entrer dans le détail, soulignons que l'interface utilisateur est autrement proche de celle de Google avec un centre de notifications agrémenté de réglages rapides à tirer depuis le bord supérieur et un gestionnaire de multitâche, plutôt utile avec 1 Go de RAM, accessible d'un appui long sur la touche Menu. Une interface simplifiée est cependant disponible pour ceux qui jugeraient tout ça un peu trop compliqué.

Huawei Ascend G620S : centre de notifications Huawei Ascend G620S : multitâche Huawei Ascend G620S : interface simplifiée

Pour en revenir aux applications, elles incluent comme toujours la suite de Google ainsi que plusieurs ajoutées par Huawei. Certaines viennent directement de lui. Ce sont principalement des outils de maintenance (mise à jour, sauvegarde, gestionnaire de mémoire...) ou bien purement pratiques (torche, loupe, miroir, notes...). Il y a également une application Thèmes pour changer l'habillage au gré de ses humeurs. D'autres viennent d'éditeurs tiers, comme Kingsoft Office, Facebook, Twitter, Bitcasa et plusieurs jeux Gameloft.

Huawei Ascend G620S : HiCare Huawei Ascend G620S : Thèmes Huawei Ascend G620S : Notes

Une expérience multimédia sans compromis

Avec tout ça, il reste environ 4 Go de libre sur les 8 Go de mémoire interne promis. Cela suffira pour débuter mais il est heureusement possible d'ajouter une carte microSD pour stocker vidéos, chansons, applications et jeux. Et il serait bête de s'en priver car, si le Snapdragon 410 n'est pas un foudre de guerre, il y a tout de même quelque chose à en tirer comme le montrent les benchmarks.

Huawei Ascend G620S : AnTuTu Huawei Ascend G620S : AnTuTu Huawei Ascend G620S : 3DMark

Le CPU quad-core Cortex-A53 cadencé à 1,2 GHz parvient à offrir une navigation fluide et réactive mais aussi à afficher de la HD 1080p sans peine lorsque le format vidéo est reconnu. Rassurez-vous, les plus fréquents le sont nativement, comme pour l'audio, mais vous aurez de meilleurs résultats avec un lecteur tiers type MXPlayer qui gère en plus les sous-titres.

De son côté, l'Adreno 306 s'en sort plutôt bien avec la partie graphique, faisant tourner des jeux comme Dead Trigger 2 avec les graphismes au niveau moyen sans broncher. Le smartphone a toutefois tendance à chauffer un peu lorsqu'il est trop sollicité mais rien de bien méchant. L'écran se prête évidemment parfaitement à ce type d'activités et le haut-parleur au dos ne devrait pas décevoir non plus.

Huawei Ascend G620S : Dead Trigger 2

Un bon petit appareil photo d'appoint

Et l'Ascend G620S n'a pas fini de nous surprendre. La photo est un autre domaine dans lequel il s'en sort très bien. Huawei l'a équipé d'un capteur principal de 8 mégapixels associé à un flash et d'un second de 2 mégapixels. L'ensemble se contrôle via une application en apparence simpliste mais finalement plutôt complète et bien fichue. Plusieurs réglages manuels sont proposés ainsi que des modes automatiques comme Smart, HDR, Meilleure photo et même Focus-tout pour la mise au point après la prise. Et cela marche plutôt bien à condition de ne pas trop bouger.

Huawei Ascend G620S : Appareil photo

Le déclenchement est plutôt rapide. Nous retrouvons d'ailleurs la possibilité de lancer la prise à partir de l'écran éteint en pressant deux fois la commande du volume, comme sur le Mate 7. Moins d'une seconde suffit. Et les résultats sont généralement bons. Les clichés sont surprenemment lumineux (même un peu trop, pour l'exemple ci-dessous) et particulièrement riches en détails. Le bruit est très peu présent. Il y a même du piqué. Et cela se maintient même en intérieur lorsque la luminosité reste bonne à condition de ne pas avoir la tremblotte. En revanche, quand elle vient à manquer, elle emporte tout avec elle...

Photo prise avec le Huawei Ascend G620S

Le meilleur de sa catégorie ?

Si vous êtes à la recherche d'un smartphone polyvalent et accessible, ne cherchez plus. L'Ascend G620S de Huawei cache sous son apparence un peu désuette l'un des meilleurs rapports qualité-prix. Nous avons été particulièrement surpris par la qualité de l'affichage et les performances de l'appareil photo, deux domaines dans lesquels la plupart des smartphones 4G à moins de 150 € pêchent habituellement.

Et cela ne l'empêche évidemment pas de briller dans les autres. Connectivité complète avec, même, le NFC. Lecture vidéo. Ecoute musicale. Jeu. Surf. Reste l'interface utilisateur qui ne sera pas forcément du goût de tout le monde. Elle ne sera par ailleurs sans doute jamais mise à jour compte tenu du positionnement du smartphone mais on ne peut pas tout avoir à ce prix là. Et l'Ascend G620S en fait déjà beaucoup.

La note de LesMobiles.com

Huawei Ascend G620s

Huawei Ascend G620s
70%

3,5 / 5

Comparer les prix du Huawei Ascend G620s

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer