TextNow Wireless : Project Fi de Google fait des émules outre-Atlantique

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
textnow

Quand un nouvel entrant casse les prix sur un marché, la concurrence n’a pas d’autres choix que de s’aligner ou en offrir plus. Comme Free Mobile en France, l’arrivée du MVNO de Google outre-Atlantique favorise l’émergence d’offres low-cost.

En France, comparé à bien d’autres pays, la téléphonie et Internet sont des produits assez économiques. Outre-Atlantique, le triple-play résidentiel commence tout juste à se démocratiser. Et que dire de la téléphonie mobile où les forfaits sont généralement plus chers, mais en proposent moins ? À l’image de Free Mobile, qui a favorisé l’émergence des offres low-cost tout illimité sans subvention à 20 euros par mois, le Project Fi de Google semble avoir le même effet sur le marché américain, même si celui-ci se fait désiré.

Nexus 5
Le Nexus 5 est le smartphone le plus cher du catalogue de TextNow Wireless

Le tout illimité à partir de 20 dollars

Voici donc TextNow Wireless, un nouveau service lancé aux États-Unis par le développeur canadien Enflick. Ce dernier est l’éditeur de TextNow, une application qui transforme un iPod Touch (par exemple) en un téléphone tout IP. Et c’est sur les bases de ce logiciel que TextNow Wireless s’appuie. Les formules sont donc entièrement IP et s’appuient, quand le mobile n’est pas connecté en WiFi, sur les réseaux 2G/3G/4G de Sprint.

Les forfaits de TextNow Wireless intègrent les appels en VoIP sur les territoires américains et canadiens, la messagerie et l’accès Internet en illimité, avec réduction des débits (au niveau de la 2G) quand le quota du forfait est dépassé. Ces quotas s’échelonnent de 500 Mo pour le plus petit des forfaits à 4 Go pour le plus généreux. Évidemment, si le mobile est connecté en WiFi, le trafic est exclu du quota Web. Amusant, le numéro d’appel de l'abonné est utilisable avec les applications TextNow pour PC (à l’image de Skype) : théoriquement, l'ordinateur devient lui aussi le mobile de l'utilisateur. Les prix varient de 19 dollars à 60 dollars. Ce n'est pas toujours très low-cost, mais selon les critères américains, cela s'en approche.

Des offres calibrées pour le marché de l'occasion ?

À cela s’ajoute un catalogue de smartphones « compatibles ». Il en existe aujourd’hui six et ils sont pour la plupart soit de seconde main, soit assez vieux (selon les standards de la téléphonie). Sont inclus le premier Moto G en reconditionné à 14 dollars, le premier Moto X en neuf à 150 dollars, les Galaxy S3 et S4 en reconditionné pour 80 et 200 dollars respectivement. Le plus cher du catalogue est le Nexus 5 neuf à 250 dollars. Tous ces prix n’impliquent pas de remboursement ultérieur.

Au-delà d’un service complet à moindre prix et s’appuyant exclusivement sur les réseaux IP (comme Free Mobile), TextNow Wireless tente aussi de démontrer qu’il y a un marché et une demande pour les mobiles reconditionnés, offre que les opérateurs français touchent seulement du bout des doigts (Bouygues Telecom faisant office d’exception). Il faut dire que ce marché est naturellement associé au low-cost et au SIM-Only et les constructeurs ne le voient pas forcément d’un bon oeil. En effet, un mobile reconditionné vendu est un mobile neuf commercialisé de moins. Voilà certainement l’une des raisons pour lesquels certains rechignent à mettre à jour leurs vieux modèles, pour limiter cette évasion.

Partagez cet article

  • LinkedIn
Sponso

Série Limitée jusqu’au 15/07/2020

illimité 60 Go

Appels illimités

SMS/MMS illimités

Internet 60 Go

RED By SFR

15,00 € 13,00 € VALABLE A VIE

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.