Bouygues Telecom + Grandes Reprises Samsung

Qualcomm renouvèlerait les Snapdragon Wear cet automne

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
qualcomm

Il y a deux ans, Qualcomm dévoilait une famille de chipset dédiée aux smartwatches. Renouvelée l’année dernière sur le segment low cost, elle ne l’a pas été sur le segment premium. Mais cela ne devrait pas durer.

La gamme Snapdragon Wear, née quelques mois après le lancement de l’Apple Watch, a été créée de façon opportune. Il s’agissait de proposer aux constructeurs des composants développés pour les smartwatches et les accessoires connectés qui se portent. La gamme a démarré avec deux modèles : les Snapdragon Wear 1100 et 2100, le premier étant dédié aux marchés low cost et aux bracelets, le second se tournant davantage vers les marchés à valeur.

D'une approche opportuniste...

C’était opportuniste parce que le marché était alors porteur (à en croire les différentes études, lesquelles se sont révélées être très approximatives sur la question). Ensuite, parce que les produits proposés étaient basés sur les Snapdragon 400. Et, pour rappel, le Snapdragon 400 a donné vie aux premières montres connectées sous Android Wear. En gros, c’était un rebranding.

Qualcomm

L’année dernière, Qualcomm a renouvelé l’un des chipsets de la famille Snapdragon Wear. Le SDW 1100 a laissé sa place au SDW 1200. Et pour la première fois, Qualcomm présentait un composant doté d’une approche plus réfléchie et plus adaptée. Prise en charge de la connectivité LTE et des signaux GPS. Contrôle de la consommation d’énergie. Cryptage des données au niveau hardware. Etc.

... à une vision construite

En 2018, Qualcomm devrait dévoiler un nouveau chipset Snapdragon Wear. L’information émane du site Wearable.com qui a pu s’entretenir, à l’occasion du Google I/O de la semaine dernière, avec Pankaj Kedia, en charge de toutes les questions relatives aux objets connectés chez Qualcomm, ainsi qu’avec Dennis Troper, directeur produit Wear OS chez Google. Et cette fois-ci, il devrait s’agir d’un modèle pour les montres premium fonctionnant avec Google Wear OS (le système qui succède à Android Wear). D’où la présence des deux porte-parole.

Logiquement il devrait s’agir du Snapdragon Wear 2200, si Qualcomm conserve la même logique que précédemment. Selon les propos de Pankaj Kedia, la nouvelle plate-forme sera bien différente des précédentes, non seulement dans son architecture, mais également dans son approche technologique. Il ne s’agira pas d’un Snapdragon existant et adapté, mais bien d’une plate-forme pensée dès l’origine pour les montres. Améliorer l’expérience utilisateur dans un usage classique (montre) ou sportif (tracker d’activité). Optimiser la consommation d’énergie.

Cet automne avec la prochaine montre de LG ?

L’officialisation de ce nouveau chipset, prévu cet automne, devrait coïncider avec le lancement des premières montres sous Wear OS. Et selon les rumeurs, LG pourrait être l’une des premières marques à dévoiler un produit commercialisable (comme lors du lancement d’Android Wear 2.0 en février 2017). Reste à savoir si ces smartwatches seront assez des montres pour les amateurs d’horlogerie et assez objets connectés pour les technophiles.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer