Alcatel 3L
Alcatel 3L

Meizu présente un nouveau smartphone low-cost : le C9

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
meizu

Meizu a organisé une conférence de presse en Inde aujourd’hui pour le lancement local des Meizu 16 et M6T. La marque en a profité pour dévoiler un téléphone low-cost qui y sera vendu sous la barre des 100 euros : le C9.

Ce matin, en Inde, s’est déroulée une conférence de presse organisée par Meizu. L’objectif était de présenter pour ce marché très important (c’est le seul à être non seulement très grand, mais aussi en croissance) le line-up des produits de la marque pour les prochains mois. Plusieurs terminaux y ont été déployés. Le « Meizu 16th », version internationale du Meizu 16 chinois, le M6T, dernier modèle de ce qu'est devenue la série Blue Charm. Ces deux terminaux existent déjà en Chine depuis plusieurs mois. Il n’y a rien de neuf à tirer de leur lancement.

Le plus bas de gamme des Meizu

En revanche, Meizu a également profité de l’occasion pour dévoiler un nouveau téléphone low-cost : le C9. Un modèle inédit, même en Chine (mais nous nous doutons qu’il y parviendra). Et un modèle dont le positionnement est en dessous des produits les plus économiques de la marque. Meizu vise donc ici les primo-accédants avec un téléphone dont le prix ne dépasse pas les 100 euros (il est vendu 5999 roupies et bénéficie d’une promotion sur Amazon à 4999 roupies).

Meizu C9

Le C9 est un mobile relativement basic. Nous retrouvons le design « historique » de la marque avec un capteur photo rond, souligné d’un flash LED, au centre du dos du téléphone. Un haut-parleur mono est présent en bas de cette même coque, laquelle est formée de polycarbonate. À l’intérieur, nous retrouvons un chipset low-cost : le SC9832E d’Unisoc (nouveau nom de Spreadtrum). Il est composé de quatre cœurs Cortex-A53 cadencés à 1,3 GHz et d’un petit GPU mono-coeur ARM Mali-820 MP1. Il est accompagné de 2 Go de RAM et 16 Go de stockage.

Ecran panoramique et batterie 3000 mAh

Nous retrouvons aussi un écran IGZO IPS panoramique HD+ sans encoche (18/9e) de 5,45 pouces, un capteur photo de 13 mégapixels (objectif ouvrant à f/2.2, autofocus classique, flash LED et vidéo en 1080p à 30 images par seconde), une webcam de 8 mégapixels (objectif ouvrant à f/2.2, focale fixe), une batterie de 3000 mAh non amovible et Android 8.0 Oreo avec FlymeUI. Il n’y a pas de lecteur d’empreinte. Il n’y a pas de charge rapide. Mais c’est logique, compte tenu du prix du mobile.

Le mobile est cependant compatible 4G, connectivité qui accompagnent la brochette habituelle : Bluetooth (4.1), GPS (Glonass) et WiFi (n). Il y a également un port microUSB et deux ports nano SIM (dont un hybride pour accueillir une carte mémoire. Il sera en vente dès le 5 décembre en noir et en bleu. Espérins qu’il trouvera autant de succès qu’un illustre concurrent, le Redmi 6A de Xiaomi.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer