Alcatel 3L
Alcatel 3L

Epic Games, créateur de Fortnite, annonce sa boutique de jeux sur Android

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
epic games

Fortnite, l’un des deux jeux les plus marquants de 2018, est disponible sur Android, mais pas sur le Play Store. Epic Games, son créateur, estime trop importante la commission de Google. Et il va plus loin en créant sa propre boutique.

Si vous êtes un « gamer », notamment sur PC, vous n’avez certainement pas pu échapper cette année à l’incroyable déferlante « Battle Royale ». Il s’agit d’un genre de jeux multijoueurs en pleine effervescence (même encore aujourd’hui) où plusieurs dizaines de personnes s’affrontent pour être le dernier en vie. Évidemment, habileté, précision et réflexes sont importants pour survivre, mais pas seulement. Car, une partie de la stratégie consiste à former des alliances, lesquelles seront inévitablement cassées. Reste à savoir quand et par qui. Ce genre de jeu à le vent en poupe cette année.

Le messie des développeurs est-il arrivé ?

Nous avons publié deux articles cette semaine à propos des classements des meilleurs jeux du Play Store et de l’App Store publiés par Google et Apple, respectivement. Les deux jeux de l’année pour ces deux boutiques en ligne sont PUBG (ou PlayerUnknown's Battlegrounds) et Fortnite. Ce dernier, publié par Epic Games, est disponible sur l’App Store et a fait l’objet de partenariats marketing dans l’écosystème Android (avec Samsung). En revanche, il n’est pas possible de se procurer Fortnite sur le Play Store.

Epic Games Store

Pourquoi ? Parce que Epic Games refuse de payer la commission de Google sur les ventes du Play Store (30 % sur la vente au téléchargement et sur les achats intégrés). Pour contourner ce problème, Epic a décidé de mettre son jeu en téléchargement sur son site Web. Il suffit de télécharger l’APK, l’installer (après avoir accepté d’installer des jeux ne provenant pas du Play Store) et c’est fait. C’est la même démarche pour installer des applications à partir de l’Amazon Appstore.

Révolution, camarades !

En contournant volontairement le Play Store, Epic Games est devenu un messager et Fortnite un symbole. Il fallait la puissance (et le culot) du créateur d’Unreal et de Fortnite pour tenter l’impossible : se passer du Play Store sur Android et, surtout, rallier avec lui toute la communauté des développeurs qui trouvent que Google se taille un peu trop la part du lion. Une réflexion que l’éditeur pousse jusqu’à Valve et sa célèbre plate-forme en ligne Steam (laquelle touche aussi 30 % sur l’argent récolté par les jeux).

Ainsi, Epic a officialisé le lancement de sa boutique dématérialisée appelée « Epic Games Store ». Une boutique où il y aura ses jeux, mais aussi ceux de tous les créateurs qui souhaitent le rejoindre, qu’ils développent ou non avec son moteur de jeu Unreal Engine. Le lancement de cette boutique est prévu ces jours-ci sur Windows et macOS. Et elle est prévue dans le courant de l’année prochaine sur Android.

Convaincre le développeur pour attirer le consommateur

Pour convaincre les développeurs de le suivre, Epic annonce tout de suite la couleur : le développeur touche 88 % des revenus, le reste étant sa commission. C’est sans condition, que le jeu rapporte 1 euro ou 1 million d’euros qu’il soit développé avec Unreal ou non, qu’il s’adresse au PC, au Mac, à Android ou aux trois en même temps. Avec une telle répartition des gains, les développeurs seront certainement tentés. Et pas seulement dans le jeu vidéo. En outre, des outils marketing et de communication seront disponibles, sans publicité concurrentielle (ce qui changera de Steam).

Bien sûr, ce lancement est viable parce qu’il est possible d’installer des applications tierces sur les trois systèmes d’exploitation visés. Sur iOS, la même initiative impliquerait de passer par le Jailbreak. Une pratique qui connaît de moins en moins d’adeptes. D’où le fait que Fortnite est présent sur l’App Store. Reste à savoir, en cas de succès, quel sera l’impact de ce lancement à moyen terme sur les comptes de Google. Car non seulement les développeurs gagneraient mieux leur vie ailleurs, mais ils pourraient y baisser aussi le prix de leurs produits, invitant les consommateurs à les suivre… Le feront-ils ?

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer