Xiaomi adopte avec sa marque Redmi la stratégie Honor

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
xiaomi

Comme prévu, la gamme Redmi de Xiaomi va devenir une marque indépendante, comme les Honor de Huawei. Elle continuera de rassembler les différents terminaux low-cost de la marque. Les deux premiers terminaux seront annoncés dans la journée.

Xiaomi saucissonne son catalogue. Chaque gamme de terminaux prend une certaine indépendance vis-à-vis des autres. Il y a d’un côté les Pocophone, avec le célèbre F1. Il y a également les Black Shark qui ciblent les joueurs. Et il y aura désormais la marque « Redmi by Xiaomi » qui ciblera les segments low-cost, laissant ainsi le milieu de gamme premium et le haut de gamme à la gamme « Mi ». Vous retrouvez dans cette dernière le Mi 8, le Mi MIX 3, le Mi A2, etc.

Indépendante, mais pas filialisée

L’image que vous retrouvez ci-dessous a été publiée par Xiaomi sur Weibo. À gauche, vous retrouvez le nouveau logo de la marque. Un logo qui se veut sobre et qui se décline en plusieurs coloris (ici bleu, mais il existe aussi en violet). Ce logo ne sera pas présent au dos des smartphones, puisqu’ils seront simplement griffés des mots « Redmi by Xiaomi » comme vous pouvez le voir sur le côté droit de l’image.

Xiaomi Redmi

Justement, sur le côté droit se trouve le Redmi Note 7. Il s’agit de l’un des deux premiers smartphones de la nouvelle marque, avec le Redmi 7. Ce n’est pas parce qu’elle prend une certaine indépendance que la gamme va soudain changer ses habitudes. D’ailleurs, le positionnement des smartphones ne devrait pas changer non plus. Ce qui nous amène à nous poser cette question : à quoi bon ? Car, créer une marque différente, avec les coûts que cela implique, pour ne rien changer à la fin, nous paraît étonnant.

Des Redmi qui montent en gamme ?

C’est à se demander si justement le positionnement des Redmi pourrait évoluer vers le haut, comme ce qu’a fait Honor précédemment. Le Redmi Note 7, pris en photo ici, est une grande phablette avec un écran à encoche. Son chipset devrait être un Snapdragon 660 de Qualcomm. C’est loin d’être un chipset entrée de gamme. La batterie devrait offrir une capacité de 3900 mAh et son capteur photo principal pourrait être le fameux IMX586 de Sony, avec 48 mégapixels, que tout le monde semble vouloir utiliser en ce début d’année.

Le châssis du téléphone serait étanche, selon une vidéo que Lei Jun, patron de Xiaomi, a diffusée sur les réseaux sociaux. La phablette serait accompagnée d’un Redmi 7 pas moins inintéressant qui pourrait lui aussi disposer du capteur 48 mégapixels, d’un écran à encoche et d’un chipset premium de Qualcomm. Les deux terminaux seront officialisés demain. Nous saurons alors tout ce qu’il y a à savoir sur eux et sur les ambitions de cette nouvelle marque alternative.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer