SFR RED 40 Go = 10

Les lecteurs d’empreinte dans les écrans bientôt démocratisés ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
marche smartphones

Le patron du fabricant d’écrans BOE Technology a confirmé, lors du Mobile World Congress de Shanghai, avoir développé un lecteur d’empreinte digitale pour les écrans LCD destinés aux smartphones low cost. Ce capteur entrera en production cet été.

Les lecteurs d’empreintes digitales dans les écrans sont aujourd’hui l’apanage des terminaux premium ou haut de gamme. Il faut dire que la technologie est encore assez onéreuse (face à une solution à contact direct, comme un lecteur d’empreinte dans un bouton ou une partie du châssis). Et elle fonctionne mieux avec les écrans OLED, lesquels sont, eux aussi, plus chers que les écrans LCD. Ces deux caractéristiques font que les lecteurs d’empreintes digitales intégrés aux écrans sont actuellement l'apanage des équipements haut de gamme.

Un capteur optique pour écran LCD

Cependant, cela pourrait bientôt changer. À l’occasion du Mobile Workd Congress Shanghai, qui s’est déroulé la semaine dernière, le fabricant d’écrans BOE Technology affirme avoir développé une solution bien moins onéreuse. L’information, rapportée par le célèbre quotidien en ligne taïwanais Digitimes, émane de Liu Xiaodong, vice-président de l’équipementier, qui s’est exprimé auprès de journalistes lors du « Display Summit », un rassemblement organisé en marge du salon de la téléphonie mobile.

BOE lecteur d'empreinte

La principale caractéristique de la solution de BOE est d’être compatible avec les écrans LCD. La technologie de l’équipementier s’appuie sur un capteur optique (autrement dit un appareil photo) placé à l’arrière de l’épaisse grille de cristaux liquides (un écran LCD étant bien plus épais qu’un écran OLED). Elle prend une photo du doigt pressé contre l’écran et la compare avec les empreintes stockées dans la mémoire protégée du téléphone. Rappelons que les solutions plus qualitatives s’appuient sur un capteur à ultrason.

En production dès cette année

Selon BOE Technology, la solution, qui est destinée aux marques de smartphones low cost (c’est-à-dire entrée de gamme et milieu de gamme) entrera très bientôt en production de masse. L’objectif est de pouvoir livrer les premiers clients constructeurs avant la fin de l’année. Ce qui pourrait vouloir dire une première présentation officielle au plus tard au prochain Mobile World Congress de Barcelone (voire au CES de Las Vegas quelques semaines plus tôt) et une sortie commerciale dans la foulée.

BOE Technology est une entreprise qui a fait parler d’elle en fin d’année dernière. Elle a notamment fourni à Honor, Huawei et Samsung les écrans à trou des View 20, Nova 4 et Galaxy A8s, respectivement. Rappelons que la firme chinoise a tout tenté au mois de décembre 2018 pour présenter un smartphone avec un écran à trou avant que Samsung ne fasse de même. Finalement, c’est avec la marque Honor que Huawei a partiellement présenté cette technologie lors d’une conférence de presse express, suivi quelques jours plus tard de Samsung.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer