SFR RED 40 Go = 10

Android Q s’appellera Android 10 et n’aura pas de petit sobriquet !

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
android 9 0 pie

C’est une page qui se tourne chez les fans d’Android : dans un élan de simplification, Google a décidé de ne plus donner de surnom inspiré d’un dessert à la dernière version de son OS. Ce dernier s’appellera simplement Android 10.

Depuis Cupcake, c’était une tradition. Chaque version majeure d’Android se devait d’être identifiée par le nom d’un dessert. Et chaque année, nous avancions dans l’alphabet. Donut. Eclair. Froyo (pour Frozen Yogurt). Gingerbread. Honeycomb. Ice Cream Sandwich. Jelly Bean. KitKat. Lollipop. Marshmallow. Nougat. Oreo. Pie. Et avec chaque sobriquet sucré venait une version du bugdroid répondant au thème. Vous pouvez retrouver à côté du chapô de cet article la version d’Android Pie.

Mais où est passé le dessert ?

Et cette année ? Les paris étaient ouverts depuis le début du mois de mai, après la conférence Google I/O, pour deviner quel serait le sobriquet de cette année. Et la difficulté était de taille, car la lettre de cette année est « Q ». Nous avions d’ailleurs proposé, peu avant la publication de la première version beta, « Quatre Quarts ». L’effervescence battant son plein en cette fin de mois d’août, à quelques jours de la publication de la version finale d’Android 10 Q, Google a décidé de jeter un froid : cette année, pas de surnom sucré ! Ahhhh !!!! Ils ont tué Kenny !

Android 10

Pourquoi ? Parce qu’il est temps d’être un peu sérieux. Après 10 ans de bons et loyaux services, Android doit passer à l’âge de raison et arrêter les frivolités de sa jeunesse. Si vous ne nous croyez pas, il vous suffit de vous rendre sur le blog officiel de Google où la firme confirme l’information. Android Q s’appellera Android 10, tout simplement. Il n’y aura donc pas de nouvelle petite statuette dans le parc de Mountain View cette année.

Du nom d'un OS à celui d'une marque

La disparition du sobriquet et l’apparente sobriété d’Android sont deux signaux d’une décision plus importante chez Google. En effet, outre l’abandon du surnom et l’adoption d’un nom générique, la firme américaine veut transformer le nom de son système d’exploitation en « marque ». Un peu comme Windows peut l’être dans l’univers du PC. Même s’il existe des alternatives (macOS, Linux, etc.), Windows est une marque tout le monde connaît. Peut-être même mieux que la marque de leur ordinateur. Et Google souhaite cela pour Android : devenir la marque de référence en téléphonie, avec une notoriété potentiellement plus importante que celle de Samsung, LG, Sony ou Huawei.

Et quand il s’agit de créer une marque au potentiel si important, il faut être en mesure d’être identifiable par le plus grand nombre. Les sobriquets n’étaient qu’une blague de geek et de technophile avertis qui n’avait aucune signification pour l’utilisateur « lambda ». Autant l’abandonner pour éviter toute confusion. D’où « Android 10 ». C’est simple. Tout le monde comprend.

Coupez-lui la tête !

Pour le bugdroid, en revanche, c’est une autre histoire. Icône du système d’exploitation depuis toujours, il n’est pas facile de l’effacer. Alors, autant en faire un logo. D’où le nouveau logo d’Android, que vous pouvez voir ci-dessus. C’est cette identité visuelle qui représentera désormais l’OS pour toutes les communications officielles (et certainement aussi pour servir d’illustration dans l’interface des smartphones). Ne reste du bugdroid que sa tête, laquelle a été remodelée pour sembler plus sympathique (comme le bonhomme Michelin). Sa couleur a été modifiée pour être visible par le plus de personnes possible, même par certains déficients visuels. Et la police de caractère se veut plus ronde. Donc plus humaine. À l’image de ces utilisateurs.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer