OPPO Reno2

Huawei Mate 30 RS : il est beau, puissant, mais vraiment très cher !

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
huawei

Hier, la conférence de presse de Huawei pour annoncer les Mate 30 a eu lieu. Celle-ci a été marquée par deux annonces. D’abord, les nouveaux mobiles sont dépourvus de tous les services Google. Et certains modèles sont très onéreux, comme le Mate 30 RS vendu plus de 2000 euros.

Il y aura certainement un avant et un après « Septembre 2019 » chez Huawei. La firme chinoise a organisé cette semaine une conférence de presse qui fera certainement date, non pas parce que les produits qui ont été présentés sont révolutionnaires, même s'il y a de bonnes idées, mais parce que la firme est presque « décomplexée ». Même elle passe encore beaucoup de temps à se comparer à la concurrence, que ce soit Samsung ou Apple, elle doit aussi parcourir son propre chemin. Que ce soit au niveau de services proposés, dépourvus de la présence de Google (mais toujours sous Android). Ou au niveau des tarifs pratiqués.

Augmentation tarifaire sur le très haut de gamme

Et dans ce dernier domaine, force est de constater qu’il émane une certaine euphorie chez Huawei. Nous l’avions d’ores et déjà noté hier, à l’occasion de notre article sur le Mate 30 Pro, premier flagship « grand public » de Huawei proposé à un prix au-dessus de 1000 euros. La version 4G sera vendue le mois prochain à 1100 euros environ, tandis que la version 5G sera proposée 100 euros plus chers.

Huawei Mate 30 RS Porsche Design

Et le Mate 30 Pro 5G n’est pas le plus cher des smartphones présentés hier. Il y a aussi le Mate 30 RS, smartphone développé en partenariat avec Porsche Design. Ce dernier sera proposé en Europe au prix public conseillé de 2095 euros. Soit plus cher qu’un smartphone avec écran pliable. Le Mate 30 RS sera sans doute le smartphone le plus onéreux de toute l’histoire de Huawei, Mate X compris (puisque ce dernier devrait être proposé autour des 1800 euros).

Design proche de celui du Mate 20 RS

Qu’est-ce qui justifie un tel prix ? Dans l’absolu, rien. D’autant que la fiche technique du smartphone est calquée sur celle du Mate 30 Pro 5G dont nous venons de rappeler le prix. Il y a quelques différences, naturellement. À commencer par sa configuration : 12 Go de RAM et 512 Go de stockage. Soit le double d’espace de sauvegarde et 50 % de mémoire vive supplémentaire.*

Huawei Mate 30 RS Porsche Design

Ensuite, la coque est premium, certes, mais elle n’est plus étanche et ce n’est pas la première fois que du cuir est intégré à un téléphone premium. Pour rappel, LG en proposait sur la série G il y a plusieurs années. Et le Mate 20 RS en était aussi pourvu. Pour les curieux, la bande verticale au centre est faite de verre minéral.

Un Mate 30 Pro simplement amélioré

Pour le reste, aucun changement : écran OLED Full HD+ et incurvé de 6,53 pouces, verre Gorilla 6 de Corning sur les deux faces, aluminium sur les tranches, Kirin 990 en version 5G à l’intérieur, triple capteur photo 40+40+8 mégapixels (avec zoom optique 3x), dont deux stabilisés, webcam 32 mégapixels, caméra temps de vol à l’avant et à l’arrière, optiques signées Leica, batterie 4500 mAh compatible charge rapide, charge sans fil et charge inversée (dont sans fil), système de reconnaissance faciale amélioré, lecteur d’empreinte digitale dans l’écran, double haut-parleur, lecteur de carte mémoire NM Card, Android 10 servant de base à EMUI 10 dépourvu de tous les services Google. Nous vous recommandons la lecture de notre article sur le Mate 30 Pro pour plus de détails.

Huawei Mate 30 RS Porsche Design

Le changement de design, l’augmentation de la RAM et celle du stockage sont-ils suffisants pour justifier 1000 euros d’augmentation tarifaire ? Pour notre part, nous ne pensons pas. Le téléphone est certes beau, mais cela ne suffit pas à augmenter autant le prix du téléphone. Pour rappel, le mate 20 RS était proposé l’année dernière autour de 1200 euros, tandis que le Mate 20 Pro était vendu à 999 euros. C’était déjà une belle plus-value. Mais elle n’est rien comparée à celle de cette année.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer