UMTS dans les DOM

Par Stéphane Deschamps

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
dom

L'Autorité lance une consultation publique sur l'introduction des systèmes de communication mobile de troisième génération dans les départements et collectivités d'Outre-mer.

Les marchés de la téléphonie mobile dans l'Outre-mer français se sont développés rapidement au cours des dernières années pour atteindre un taux de maturité comparable à celui de la métropole. On peut observer ceci notamment au travers d'un taux de pénétration important (au 31 mars dernier il était de 96%, contre 81,9% en métropole) et du développement de services multimédia mobiles utilisant les technologies GPRS et EDGE.

En France métropolitaine les services haut-débit mobiles prennent aujourd'hui leur essor sur les réseaux 3G à la norme UMTS, qui offrent un débit de transfert de données supérieur. Trois opérateurs sont aujourd'hui autorisés pour l'exploitation de réseaux 3G, et une quatrième autorisation fait actuellement l'objet d'un appel à candidatures.

Les habitants des départements et collectivités d'Outre-mer doivent également pouvoir bénéficier des nouvelles possibilités apportées par l'UMTS : l'introduction des technologies de troisième génération doit donc se faire sans retard, tout en prenant en compte les spécificités des marchés locaux.

C'est pourquoi l'Autorité vient de lancer une consultation publique pour préparer les conditions d'attribution des autorisations dans les bandes à 2 GHz, désignées au niveau international pour la 3G.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.