SFR RED 40 Go = 10

Toute l'actualité états-unis

Huawei pourrait à nouveau se fournir aux États-Unis en août

Huawei pourrait à nouveau se fournir aux États-Unis en août

Le business va bientôt reprendre son cours chez Huawei. Selon une fuite, les premières licences commerciales nécessaires pour la vente de technologies à la firme chinoise seront émises dans un délai de deux à quatre semaines.

Huawei vs Trump, vers la fin de l’embargo

Huawei vs Trump, vers la fin de l’embargo

Nouveau rebondissement dans l’affaire opposant Donald Trump à Huawei. En effet, en marge du sommet du G20 au Japon, ce samedi 29 juin, le président américain a annoncé que les sanctions envers le constructeur seraient allégées afin de lui permettre d’utiliser les technologies américaines au sein de ses appareils et qu’il n’y aurait pas de nouvelles taxes visant les produits chinois.

LG présente le Stylo 5 aux États-Unis

LG présente le Stylo 5 aux États-Unis

Très active en ce début d’été, LG a présenté une nouvelle phablette milieu de gamme low cost : Stylo 5. Successeur du Stylo 4, ce smartphone est arrivé ce week-end sur les étals d’un MVNO américain qui s’est chargé de l’annoncer.

Facebook aurait décidé d’appliquer l’embargo contre Huawei

Facebook aurait décidé d’appliquer l’embargo contre Huawei

Après Google, Intel, Qualcomm, Xilinx, Broadcom ou encore ARM, Facebook, dont les applications sont préinstallées dans les mobiles de Huawei, aurait également décidé de mettre un terme aux relations commerciales avec le groupe chinois.

Et si Amazon devenait opérateur mobile ?

Et si Amazon devenait opérateur mobile ?

Pour fusionner avec T-Mobile, Sprint pourrait devoir vendre son MVNO, Boost Mobile. L’un des repreneurs potentiels serait Amazon. Le marchand pourrait aussi vouloir participer à des enchères pour acquérir des fréquences.

Plusieurs groupes américains, dont Google, cessent de fournir Huawei

Plusieurs groupes américains, dont Google, cessent de fournir Huawei

Un an après ZTE, Huawei vient d’être placé sur la liste noire du gouvernement des États-Unis. Plusieurs firmes américaines auraient d’ores et déjà pris la décision de suspendre leurs relations commerciales avec le groupe chinois. Dont Google, Qualcomm et Broadcom.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer