Par Sofian Nouira

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 3 sur 14



Design 2/2

Esthétiquement, c'est une fois de plus l'épuration qui prime. Que ce soit pour la version noire ou pour la version blanche, Apple a de nouveau réussi à taper en plein dans le mille en termes de design. Alors que le mélange de verre et d'aluminium des précédents modèles n'a toujours pas trouvé son maître (à nos yeux) depuis son apparition sur l'iPhone 4, la firme à la pomme parvient à se renouveler tout en gardant une certaine continuité. Cela ne sera évidemment pas du goût de ceux qui auraient préféré une évolution radicale. Mais pour les autres, ce changement dans la continuité ne manquera pas de les charmer.

La partie qui change le plus est le dos de l'appareil. Apple a bien conservé un petit bout du revêtement en verre pour les parties haute et basse du dos de l'iPhone 5. Mais le reste de la surface est occupé par une plaque d'aluminium qui n'est pas sans rappeler la coque des ordinateurs de la marque. Et pour cause, il s'agit du même matériau. Du moins pour la version blanche. Inutile de vous dire qu'il s'agit d'un matériau « premium ». Ajoutez à cela une qualité de fabrication assez magistrale, un assemblage parfait, et vous obtiendrez l'un des plus beaux, si ce n'est le plus beau smartphone du moment. Notez que la version noire propose elle aussi la même finition. À l'heure où nous publions ce test, nous manquons clairement de recul pour évoluer la durabilité des finitions en aluminium. Plusieurs personnes ont rapporté des problèmes de rayures dès les premiers jours de commercialisation de l'appareil. La version noire serait notamment encore plus sensible que la blanche dans la mesure où son aluminium est teinté. Cette teinte noire saute à la moindre éraflure sérieuse, laissant apparaître la couleur naturelle argentée du métal. Au final, si l'aluminium de l'iPhone 5 semble mieux armé pour supporter une chute sans se fissurer de toute part comme le verre des iPhone 4 / 4S, il devrait se montrer plus sensible aux petites agressions du quotidien.

Test iPhone 5 : design



Comme évoqué plus haut, si la face avant s'est allongée d'un peu plus de 8 mm. La largeur reste, elle, strictement identique, au dixième de millimètre près. Nous avons en revanche tout particulièrement apprécié la cure d'amaigrissement subie par l'iPhone 5 puisqu'il ne fait plus que 7,6 mm d'épaisseur, contre 9,4 mm précédemment. S'il n'est pas le smartphone le plus fin du monde, il est assurément l'un des moins épais du moment. De plus, cet affinement de la taille s'est accompagné d'une chute du poids qui passe de 140 grammes dans le cas du 4S à 112 grammes seulement pour l'iPhone 5. C'est un véritable tour de force qu'à réussi là Apple en proposant un appareil à la fois plus grand, mais plus fin et surtout nettement plus léger.

Test iPhone 5 : design



Test iPhone 5 : design



Test iPhone 5 : design



Test iPhone 5 : design



1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14

Partagez cet article

  • LinkedIn

Comparer les prix du Apple iPhone 5 (16 Go)

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.