Par Sofian Nouira

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS

Page 7 sur 14



Les errements de jeunesse de la nouvelle cartographie Plans d'Apple

Si vous suivez un peu l'actualité de la téléphonie mobile, vous savez sans doute déjà que les rapports se sont particulièrement tendus entre Apple et Google au cours des dernières années. Autrefois très proche, les deux sociétés se déchirent aujourd'hui sur fond de guerre de brevets entre iPhone et Android. C'est dans ce contexte que la firme à la pomme a décidé de se débarrasser des deux applications Google que l'on trouvait nativement dans iOS, à savoir You Tube et Google Maps. Si la première citée a rapidement refait son apparition sur l'App Store, sans être directement remplacée par une application Apple, il n'en va pas de même pour la seconde. La firme à la pomme s'est en effet fendue de son propre service de cartographie.

Son ergonomie reste toutefois très proche de celle de la précédente application puisque Apple ne faisait qu'utiliser les flux de données en provenance de chez Google. Cette fois, c'est chez TomTom que la Pomme se source pour les infos de cartographie. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que l'appli Apple Plans a essuyé une sacrée volée de bois vert depuis sa sortie. Entre des imprécisions chroniques, des adresses manquantes et des rendus hasardeux, elle n'est clairement pas au niveau de Google Maps. Gageons qu'il va falloir un peu de temps à Apple pour améliorer les choses. Mais le constructeur a reconnu ses torts dans cette affaire et assure travailler d'arrache-pied pour améliorer le service, qui reste toutefois utilisable en l’état, même si vous n'êtes pas à l'abri de quelques mauvaises surprises.

 Test iPhone 5 : système d'exploitation + interface utilisateur  Test iPhone 5 : système d'exploitation + interface utilisateur


 Test iPhone 5 : système d'exploitation + interface utilisateur  Test iPhone 5 : système d'exploitation + interface utilisateur



Notez tout de même que tout n'est pas à jeter dans cette nouvelle application de cartographie. Elle dispose notamment d'un somptueux mode 3D Fly Over qui permet de découvrir certaines villes du monde modélisées en 3D. Le résultat flatte définitivement la rétine. Dommage qu'aucune ville française ne soit encore concernée pour l'heure. Enfin, l'autre grand point fort du nouveau service d'Apple est à aller chercher du côté du guidage gratuit. Google n'avait en effet jamais porté son application Navigation qui permet la navigation GPS gratuite depuis un smartphone Android, en utilisant Google Maps. Apple a donc concocté sa propre solution, gratuite elle aussi. Là encore, tout n'est pas parfait, mais les utilisateurs d'iOS ne seront plus contraints d'acheter des applications GPS souvent hors de prix pour profiter du guidage depuis leur smartphone.

 Test iPhone 5 : système d'exploitation + interface utilisateur  Test iPhone 5 : système d'exploitation + interface utilisateur


 Test iPhone 5 : système d'exploitation + interface utilisateur  Test iPhone 5 : système d'exploitation + interface utilisateur



Au final, même si Apple semble avoir livré son application de GPS un peu trop tôt, et qu'elle est encore loin d'être parfaite, il ne faut pas oublier que Google Maps sur iOS était déjà à la traîne depuis plusieurs années par rapport à la version Android qui a toujours (et logiquement) profité des nouveautés bien en avance. Souvent, ces nouveautés ne trouvaient même pas leur chemin jusque dans la version iOS. On peut citer comme exemple la navigation évoquée quelques lignes plus haut, mais aussi le rendu vectoriel ou la consultation hors-ligne. Il était donc logique qu'Apple essaie de s'affranchir totalement de son désormais concurrent. Espérons juste que le nouveau service de cartographie de la firme à la pomme devienne rapidement au moins aussi bon que celui de Google.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.