Par Sofian Nouira

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS

Page 9 sur 14



L'écran

L'écran représente la principale attraction de ce nouvel iPhone 5. Car même si les autres caractéristiques ont un peu évolué, la diagonale de l'afficheur est la seule à avoir fait un bond en avant. Jusqu'ici, Apple s'en était toujours tenu aux 3,5 pouces apparus avec le tout premier iPhone. Le constructeur à la pomme n'a pas dérogé à ses principes pendant cinq générations de smartphones. Mais il semble que la pression était définitivement devenue trop forte ces derniers temps. Il faut dire que la concurrence, notamment sous Android, propose une moyenne aux alentours de 4 pouces. Pire, tous les modèles haut de gamme disposent de diagonales allant de 4,3 pouces à 4,8 pouces, sans parler des Galaxy Note et autres Optimus VU à plus de 5 pouces.

Test iPhone 5 : comparatif taille avec l'iPhone 4S



Mais au-delà de ce que propose la concurrence, c'est dans ses propres rangs qu'Apple a senti monter la grogne. Le constructeur à la pomme a donc cherché à adresser le problème… mais à sa façon. Il est parti du principe que rien ne devait venir entraver l'usage à une main du smartphone. Apple a donc gardé la même largeur pour le smartphone, se contentant de l'allonger. Et c'est dans cet espace supplémentaire que le nouvel écran devait se loger. Apple a donc opté pour un afficheur de 4 pouces, doté d'une résolution de 640 x 1136 pixels. Pour mémoire, celle des écrans des iPhone 4 et 4S est de 640 x 960 pixels. La « seule » différence vient donc des 176 lignes de pixels rajoutées sur la longueur. Rapporté à la diagonale, cela donne une densité de 326 pixels par pouce, contre 330 pixels par pouce pour les deux précédents modèles. La surface d'affichage est 21 % plus grande, pour une finesse quasi équivalente.

La technologie d'affichage est une dalle LCD IPS. Toutefois, Apple a cette fois opté pour la technologie In Cell qui permet de proposer un écran globalement moins épais. C'est ce qui explique en grande partie la finesse du smartphone. Pour ce qui est du rendu, il est également d'un meilleur niveau que ce qu'a proposé la Pomme jusqu'ici. Les contrastes sont toujours aussi bons, mais la profondeur des noirs progresse sensiblement. La teinte légèrement bleutée présente sur l'afficheur de l'iPhone 4S a également été corrigée. Ici, la neutralité chromatique est quasi parfaite. Au final, l'affichage est vraiment superbe, l'écran de l'iPhone 5 proposant certainement le meilleur rendu disponible à date sur un écran LCD.

Toutefois, malgré ses qualités, cet afficheur peine à impressionner en 2012. Si Apple a incontestablement réussi son pari de proposer une ergonomie et une prise en main quasi-identique avec un écran plus grand, nous ne pouvons nous empêcher de penser qu'il aurait été plus logique d'augmenter également la largeur de l'écran de l'iPhone 5, et pas simplement sa longueur.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.