Par Sofian Nouira

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 6 sur 6



Conclusion

Avant de conclure ce test du nouveau Curve 9380, attardons-nous un peu sur ses fonctions téléphoniques. La combinaison écran tactile + batterie de taille moyenne (1250 mAh) nous a fait craindre une autonomie catastrophique pour ce smartphone lorsque nous avons découvert sa fiche technique. Heureusement, il n’en est rien. Il ne dispose certes pas d’une autonomie qui approche de près ou de loin celles des BlackBerry non-tactiles qui durent quatre à cinq jours sur une seule charge.

Néanmoins, le Curve 9380 tient facilement deux bonnes journées en utilisation normale. C’est-à-dire avec environ 30 minutes d’appel par jour, 30 minutes de vidéo, 1 heure de lecture musicale et plusieurs comptes mails, Facebook et Twitter paramétrés. Ce qui est une performance très honnête par les temps qui courent, la plupart des smartphones concurrents devant se contenter d’une journée d’autonomie. Pour ce qui est de la qualité audio des conversations, nous n’avons pas remarqué de problème particulier. Nos appels n’ont souffert d’aucune micro-coupures et la qualité audio est très correct, tant pour l’appelant que pour l’appelé.

BlackBerry Curve 9380 : main tenant le smartphone



Au final, il apparaît clairement que RIM cherche désormais à démocratiser ses mobiles entièrement tactiles en en proposant un dans la gamme Curve, celle des smartphones d’entrée de gamme du constructeur. Pour autant, la tache est loin d’être gagnée d’avance vu la concurrence qui fait rage. Entre les Windows Phone et les Android qui sont aussi disponibles pour trois fois rien avec un abonnement, il va être difficile pour ce Curve de se faire une place au soleil. Intrinsèquement, il ne démérite pas puisqu’il dispose nativement de nombreuses fonctions. Mais c’est son positionnement qui nous pose problème.

Car même mal en point, les produits de BlackBerry peuvent encore s’appuyer sur quelques points forts uniques comme l’intégration poussée de BBM, des claviers azerty hors-pair, une gestion des emails inégalée, etc. En fait, la seule et unique raison de préférer ce Curve 9380 à un Curve plus classique vient de l’écran plus grand. Pour le reste, rien ne remplace les superbes claviers mécaniques que le constructeur a pris l’habitude de nous proposer avec chacun de ses modèles.

BlackBerry Curve 9380 : smartphone dans sa boite





Note : 72/100

Les plus :
• Le gabarit compact et le poids plume
• Le design sobre mais efficace
• La possibilité de créer un document Office
• Le bon rendu de l’écran
• L’autonomie honnête de deux jours
• L’intégration encore plus poussée de BBM dans BlackBerry 7.1
• L’apparition du mode hotspot

Les moins :
• L’absence d’autofocus pour le capteur photo
• La qualité audio du lecteur musical
• Le manque d’applis chronique sur le BlackBerry App World

Test réalisé par Sofian Nouira
Date de publication : 20/04/2012.

1 2 3 4 5 6

Comparer les prix du BlackBerry Curve 9380

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.