OPPO Reno2

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 3 sur 11



Prise en main et ergonomie

Avec le déferlement des smartphones équipés d'écran de 5 pouces, on aurait pu croire que nos mains s'étaient habituées à tenir des monstres. Il n'en n'est rien, et même si le HTC One est à peine plus menu que les derniers smartphones haut de gamme testés, il est très plaisant en main. 4,7 pouces dans un corps d'aluminium, cela nous fait des mensurations à peine plus grande que celles du Galaxy S3. Les bords sont plutôt fins et permettent de ne pas toucher l'écran par inadvertance. Les proportions ne sont pas étranges une fois en main, le poids est bien réparti sur ce smartphone plutôt long.

Qui dit aluminium dit aussi matériau conducteur de température. La première fois que nous avons touché le HTC One, il venait d'un extérieur aux températures parisiennes et il était donc parfaitement glacé. La plupart du temps, quand vous le prendrez en main, vous le trouverez tiède à tendance froide, ce qui n'est peut-être pas hyper confortable mais c'est particulièrement utile pour se débarrasser de la chaleur des composants à l'usage. Contrairement au One X qui chauffait particulièrement, ce One n'atteint jamais des températures critiques ou palpables. Nous l'avons testé pendant à peu près une demi-heure sur un jeu très consommateur en ressources et il a été au mieux chaud – jamais assez pour faire transpirer nos mains.

HTC One face : prise en main



Horizontalement, comme nous l'avons déjà évoqué, le smartphone tient très bien en main, notamment grâce aux enceintes qui viennent prolonger l'ensemble. Elles font office de repose-pouce et c'est finalement une excellente idée ergonomique, que ce soit pour jouer ou regarder des films. L'arrière de l'appareil est doux et très agréable au toucher même s'il n'égale peut-être pas les dos en gomme particulièrement bien pensés pour vos doigts, que l'on retrouve sur certains appareils Windows Phone 8 comme le HTC 8X. L'écran est bien glissant, pas de doute là-dessus, HTC n'a pas fait les choses à moitié.

Au niveau des boutons, HTC n'a pris aucun risque et a placé les deux interrupteurs aux places traditionnelles, en haut à gauche pour le bouton « power », et sur le côté droit pour le volume. Du coup, ils tombent parfaitement sous le pouce. Le mystère de la disparition du multitâche s'élucide bien vite : il vous suffira d'appuyer rapidement deux fois sur « Home » pour retrouver cette fonctionnalité. C'est très judicieux : cela ne prend pas de place et c'est accessible bien plus vite qu'avec un appui long. Revenons encore une fois sur les écouteurs intra – ils le méritent - : leur tenue dans les oreilles est excellente. HTC a fourni différents embouts pour que vous trouviez taille à votre cavité, un très bon point souvent négligé.

HTC One : écouteurs



On regrettera cependant le fameux déclencheur d'appareil photo que HTC avait mis sur un bon nombre de ses appareils jusqu'ici... on s'était dit que sur un engin censé révolutionner la photo mobile, cela aurait été une bonne idée pour se démarquer de la concurrence. Dommage.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Partagez cet article

  • LinkedIn

Comparer les prix du HTC One

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer