Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 1 sur 9

HTC One mini

Après Samsung qui a dégainé son Galaxy S4 mini il y a quelques semaines, c’est maintenant au tour de HTC de suivre le même filon en commercialisant le One mini, un smartphone relativement compact et riche en fonctions. Mais cela suffira-t-il à concurrencer le géant coréen ?

Dire que HTC a connu une année 2012 morose tient du doux euphémisme. Pour se relancer, le constructeur a donc décidé de revoir sa copie, et a présenté en février dernier le HTC One. Ce dernier se démarquait de sa cohorte de concurrents sous Android grâce à une coque en aluminium et la technologie Ultra Pixel pour la prise de photos. Avec un beau succès critique à la clé. Le Taïwanais a visiblement décidé de se calquer sur la stratégie de Samsung en déclinant le design de la bête sur d’autres segments. On en veut pour preuve le HTC One mini que nous testons ici et le One Max qui ira batailler sur le segment des phablets pour la fin d’année.

Ces trois appareils arborent le même look, mais disposent de caractéristiques techniques évidemment différentes. Comme son nom le laisse clairement entendre, le mini est le plus petit de la bande, et s’adresse à celles et ceux qui ne veulent pas d’un smartphone trop grand. Attention, il ne s’agit pas d’un mobile d’entrée de gamme comme en atteste son prix et, surtout, sa fiche technique, jugez plutôt :

HTC One mini



Le HTC One mini dispose en effet d’un écran Super LCD2 de 4,3 pouces, pour une résolution HD de 1280 x 720 pixels, soit une densité de 342 pixels par pouce. Sous le capot, les entrailles du smartphone renferment un chipset double cœur Qualcomm Snapdragon 400, avec des processeurs Krait 300 cadencés à 1,4 GHz, et épaulé par 1 Go de mémoire vive (RAM). La gestion de la partie graphique est confiée à une puce Adreno 305. Côté multimédia, on retrouve le même capteur Ultra Pixel inauguré avec le One.

Il s’agit en fait d’un capteur de 4 mégapixels, capable de prendre des photos dans une définition maximale de 2688 x 1520 pixels et de filmer dans une résolution Full HD 1080p (1920 x 1080 pixels). Mais il promet d’apporter un meilleur rendu en situation de basse luminosité. Nous verrons si le pari est tenu un peu plus loin dans le test, dans la partie dédiée à l’imagerie.

Côté connectivités, la 4G (LTE) est de la partie, de même que la 3G+, le Bluetooth 4.0, les Wi-Fi a/b/g/n, Wi-Fi Direct, DLNA et le GPS (A-GPS) ainsi que le GLONASS. On regrette en revanche l’absence du NFC et d’une sortie audio-vidéo MHL.

HTC One mini



Contenu de la boite du smartphone

Comme souvent, le pack du HTC One mini ne comporte que l’essentiel, à savoir :

• Un HTC One Mini
• Une batterie 1800 mAh
• Un kit mains libres stéréo filaire
• Des embouts de rechange pour le casque stéréo
• Un câble microUSB
• Un chargeur secteur
• Le manuel de démarrage rapide
• Un accessoire pour ouvrir le compartiment microSIM

Comme d’habitude, le constructeur ne fournit pas de carte mémoire. Et pour cause, la mémoire interne n’est pas extensible et il faudra vous « contenter » des 16 Go ici présents en l’absence de lecteur de carte microSD.

HTC One mini : contenu de la boite du smartphone



1 2 3 4 5 6 7 8 9

Partagez cet article

  • LinkedIn

Comparer les prix du HTC One mini

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer