Par Sofian Nouira

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 3 sur 12



Système d’exploitation (OS) + Interface utilisateur (UI) 1/2

La réputation de LG n’est pas vraiment flatteuse en matière de mise à jour. Nous n’allons pas retracer ici la liste de tous ses déboires en la matière, ce n’est pas le propos de ce test. En revanche, le constructeur a promis qu’il allait corriger le tir. Et il a commencé à le prouver avec cet Optimus G. En effet, si le smartphone sort directement sous Android 4.1.2 Jelly Bean chez nous, il a d’abord vu le jour sous Android 4.0 Ice Cream Sandwich en novembre dernier dans d’autres pays. Toutefois, les modèles déjà commercialisés ont pu bénéficier de Jelly Bean assez rapidement. De bon augure donc pour les prochaines mises à jour de la version française de l’appareil. Comme toujours, LG a rajouté sa propre interface Optimus UI dans ce smartphone. C’est d’ailleurs là un des principaux points de différenciation avec le Google Nexus 4 qui dispose pour sa part d’une interface 100% Android.

LG Optimus G : homescreen LG Optimus G : bureau d'accueil



Cet Optimus UX n’est plus vraiment une surprise dans la mesure où elle est présente sur les Android de la marque coréenne depuis le 4H HD sorti à l’été 2012, mais elle n’en reste pas moins très agréable à utiliser. Les smartphones de LG souffrent d’une mauvaise réputation auprès des technophiles et autres geeks. Pourtant, il suffit de manipuler n’importe lequel des haut de gamme sortis en 2012 par le Coréen pour comprendre les progrès qu’il a réalisé. Nous reviendrons plus en détail dans la partie suivante du test sur l’excellente réactivité du smartphone. Concentrons nous d’abord sur l’interface Optimus UI qui se révèle un modèle du genre, qui n’a strictement rien à envier à celles de la concurrence.

Elle ne tranche pas radicalement avec ce que propose nativement Android puisqu’elle se compose elle aussi de plusieurs bureaux d’accueil et d’un menu où les applications sont rangées. Cette Optimus UI se révèle nettement plus paramétrable que par le passé. Et nous apprécions tout particulièrement le soin apporté au détail par LG. Ainsi, il est par exemple possible de choisir la durée du rétro-éclairage des touches sensitives sous l’écran, ou encore le type d’animations qui servent de transition entre les écrans d’accueil. De manière plus classique, un appui long sur n’importe quel point des bureaux d’accueil sert toujours à faire apparaître le menu qui permet d’ajouter des widgets et de changer le fond d’écran.

LG Optimus G : interface utilisateur LG Optimus G : homescreen



De même, il est toujours possible d’avoir une vue d’ensemble de ces derniers simplement en « pinçant » l’écran. L’écran de verrouillage est lui aussi paramétrable puisque vous pouvez choisir de le laisser vierge, ou bien placer dessus des icones de déverrouillage rapide. Vous avez d’ailleurs la possibilité de laisser celles qui apparaissent en bas de l’interface principale ou en choisir de nouvelles. On apprécie là encore les possibilités de personnalisation étendue puisqu’il est possible de modifier le type d’horloge aussi. Autre détail sympathique qui montre que LG a vraiment pensé son interface : lorsque l’utilisateur commence à déverrouiller l’écran d’accueil, un effet (là encore paramétrable) apparaît autour de son doigt et montre l’affichage en dessous de l’écran d’accueil. Cela ne sert à rien à rien d’autre qu’à flatter la rétine. Mais de ce point de vue, le contrat est rempli.

Graphiquement parlant, l’ensemble de l’interface est vraiment très belle et magnifiquement animée. Le seul reproche que nous lui ferons vient de l’aspect graphique qui peut ne pas convenir à tout le monde. Autant les animations multiples et réussies donnent un air résolument moderne à l’ensemble, autant le manque de raffinement de certaines polices, ou de certaines icones d’origine ternit le rendu global. De même, les trois modes proposés par le constructeur pour habiller l’interface ne sont pas assez différenciés à nos yeux. Mais encore une fois, il s’agit là de petits chipotages esthétiques. Et si nous en sommes à les relever, c’est dire si le reste de l’interface est à la hauteur.

LG Optimus G : menus LG Optimus G : thèmes



1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.