Par Julien Cadot

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 3 sur 11



Prise en main et ergonomie

Quand on parle design et Lumia, on est obligé de répéter infiniment les mêmes choses, tant Nokia a l’air décidé à ne pas s’éloigner de la ligne choisie avec les premiers modèles. En revanche, le constat est toujours différent d’un modèle à l’autre quand on s’attarde sur la prise en main et l’ergonomie générale de la bête. On se doute d’ailleurs que c’est d’autant plus important dans le cas d’un appareil aussi imposant que celui-là et que la question que vous vous posez est la suivante : est-ce qu’il tient bien en main ?

Nokia Lumia 1520 : prise en main



La réponse est non. C’était prévisible : Nokia n’a pas fait de miracle et n’a pas encore la technologie pour faire apparaître ses appareils dans un espace quantique qui les ferait sentir plus petits qu’ils ne le sont. Du coup, quand vous avez un Lumia 1520 dans la main, vous voyez un gros appareil et vous tenez un gros appareil. En main droite, vous aurez le pouce sur les boutons de commande, et Nokia a très bien joué son coup à ce niveau-là : ils tombent pile au bon endroit, ni trop haut ni trop bas. Evidemment le bouton pour l’appareil photo est inaccessible comme cela, mais il n’est pas fait pour être atteint dans cette position, mais à l’horizontale.

Nokia Lumia 1520 : prise en main



Cela dit, les boutons au bas de l’appareil sont parfaitement intouchables en un mouvement, il faudra remonter le 1520 vers le haut pour les atteindre et risquer un déséquilibre. Le mouvement est pénible, mais Nokia ne pouvait pas faire autrement avec cette diagonale. On sent tout de même que ce type d’appareil perd très nettement en maniabilité, surtout en extérieur ou dans les transports, quand les conditions de maintien ne sont pas optimales. Ce qui est un peu plus décevant, c’est que Windows Phone lui-même semble être aussi peu adapté aux surfaces aussi grandes.

Nous y reviendrons quand il sera question du système d’exploitation, mais nous avons perçu un problème qui n’existait pas sur les autres Lumia mais qui semble mécanique quand on y réfléchit. Comme Windows Phone est un système fondé sur les déplacements d’une grille, horizontalement et verticalement, il y a de grosses cases à l’écran. Sur le Lumia 1520, parfois, vous souhaitez faire défiler l’écran vers le haut ou le bas, mais comme votre doigt reste trop longtemps dans la même zone de pixels (qui définit par exemple les contours d’une icône), le système va considérer que vous souhaitiez lancer l’application. Cela devient donc plutôt pénible à utiliser quand le système se trompe sur l’intention de l’utilisateur quotidiennement.

Nokia Lumia 1520 : prise en main


Nokia Lumia 1520 : prise en main



De même, Windows Phone n’est pas un système, comme Android ou iOS, qui tend vers une intégration de toutes les fonctionnalités directement à l’écran : les boutons physiques au bas de l’appareil sont essentiels pour l’utiliser. Très souvent, vous allez donc devoir passer d’une position en main pour utiliser ce qui se trouve à l’écran – et parfois en haut – à une prise en main qui permet d’atteindre les boutons de contrôle. Comme l’appareil n’est pas léger, ce petit manège peut vite devenir pénible et remet en cause la notion de « portable ».
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Partagez cet article

  • LinkedIn

Comparer les prix du Nokia Lumia 1520

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.