Par Julien Cadot

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS

Page 11 sur 11



Conclusion

Avec ce Lumia 720, Nokia s'attaque à un secteur chargé de la téléphonie mobile dite « intelligente ». Chargé, puisque ce secteur de prix est aux confluents de deux tendances : on y trouve les modèles milieu/haut de gamme de l'an passé et tout le milieu de gamme de cette année. Du coup, on n'est clairement plus sur un secteur où Nokia est seul à proposer une prestation qualitative de haut niveau : les modèles que nous avons cités dans ce test à titre de comparaison sont tous d'excellente facture. Voilà donc une conclusion difficile à faire à tous égards.

Si l'on prend le Nokia 720 en lui-même, de manière objective, c'est un produit parfaitement maîtrisé par la société et qui est dans la continuité directe des 520 et 620. Un assemblage de qualité, un très bon design, un cahier des charges adapté au prix demandé, ni trop ambitieux ni trop cheap, bref : vous aurez un excellent smartphone Windows Phone 8 entre les mains. Mais, puisqu'il y a toujours un mais, à l'heure du choix, vous serez amenés à confronter cet engin à un iPhone 4, un HTC One S, un HTC 8X ou un Nexus 4. Et là, le fossé technologique se creuse : tous ces smartphones ont un meilleur écran et de meilleures caractéristiques techniques, même les plus anciens.

En plus, ce que l'on pouvait reprocher à Windows Phone 8 sans trop insister sur l'entrée de gamme est nettement plus gênant quand on évoque le milieu de gamme. Vous aurez, sur iOS ou Android, des smartphones équipés d'écosystèmes matures et disposant d'une offre logicielle infiniment supérieure à celle que propose le système de Microsoft. Plus de logiciels productifs et bien fichus, plus de fonctionnalités pour vous simplifier la communication (comme un centre de notifications), plus d'ouverture sur la lecture multimédia (Google Music, pour ne citer que lui), infiniment plus de jeux (notamment sur iOS) : difficile, à l'heure de la comparaison, de trouver des avantages à Windows Phone. Nokia rend une bonne copie, quand la concurrence est déjà dans le très bon ou l'excellent, ce qui n'était absolument pas le cas dans l'entrée de gamme. Dès lors, si votre budget ne vous permet pas d'aller vers un 920 et que vous tenez à Windows Phone 8 : foncez. Sinon, dans cette gamme, il y a matière à réfléchir.



Note : 75/100

Les plus :
• Un excellent milieu de gamme : Nokia ne faiblit pas
• Un petit clone abordable du Lumia 920 autant dans le design que dans les finitions
• Windows Phone 8 toujours plaisant à utiliser
• Les applications Nokia
• La synchronisation en push des services Outlook, Google, Yahoo Mail etc.
• Le bon appareil photo d'appoint
• L'excellent clavier : aucun lag, une belle ergonomie
• Un prix honnête, même sans réduction éventuelle

Les moins :
• Les éternels défauts de Windows Phone 8, toujours pas corrigés : bugs, absences de fonctions ou fonctions mal pensées...
• Pas de 4G sur la version française
• L'écran : la définition n'est même pas comparable au milieu/haut de gamme de l'an passé sur Android
• Les applications plutôt lentes à s'ouvrir : on pardonne sur de l'entrée de gamme, pas à ce prix-là
• Très peu d'ouverture côté multimédia : encore une fois, ça passe sur de l'entrée de gamme, difficile à tolérer sur du milieu de gamme...
• L’offre vidéoludique de WP8, à pleurer
• La concurrence excellente sur cette gamme de prix, qui exigeait une copie parfaite

Test réalisé par Julien Cadot
Date de publication : 17/05/2013.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.