Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 2 sur 8



ASPECT ET DESIGN

Esthétiquement, si le look « char d'assaut » de ce nouveau N95 aura très certainement des détracteurs, on ne peut que saluer l'effort fait par Nokia pour améliorer la finition de son produit. Le 8G ressemble moins à un jouet que son prédécesseur. Le plastique noir brillant de la face avant n'y est pas pour rien et donne à l'ensemble une note plus classieuse. La face arrière, toute aussi noire, arbore le revêtement « soft touch » qui rend le téléphone agréable à prendre en main.



Nokia a revu sa copie concernant l'écran, et celui du N95 8 Go est légèrement plus grand que celui de son prédécesseur, avec 2,8 pouces contre 2,6. Cela n'a l'air de rien mais ce changement est vraiment perceptible à l'oeil nu. Comment le constructeur a-t-il réussi cet aménagement tout en gardant le même gabarit ? Tout simplement en rognant sur la bande de plastique grise présente sous l'écran du N95. Pour le reste, il est toujours aussi beau avec ses 16 millions de couleurs, sa résolution de 240 x 320 et sa luminosité parfaite. On peut regarder de manière assez confortable une série ou une émission. Nokia fournit même Spiderman 3 dans le téléphone. La qualité est bluffante mais des yeux fragiles pourraient tout de même éprouver quelques difficultés à passer deux heures devant l'écran. A vous de voir.



La double glissière est bien sûr de la partie et se révèle toujours aussi pratique pour commander la lecture audio et vidéo. Le constructeur semble avoir entendu les critiques des usagers concernant le slider du N95 puisque celui du nouveau modèle semble plus robuste. Un petit jeu, à peine perceptible, persiste, mais dans l'ensemble, cela respire la solidité. Le clavier alphanumérique est parfaitement fonctionnel et ne pose aucun souci, même à ceux qui ont de grandes mains.



Le bloc de commandes de la face avant a, lui aussi, subit un sérieux lifting. Les ingénieurs de chez Nokia ont été obligés de le rendre plus compact que dans le précédent modèle pour gagner de la place pour l'écran. Cela ne pénalise en rien l'usage… excepté pour les jeux ! La proximité de certaines touches fait que ceux qui ont de grands doigts peuvent être conduits à faire de fausses manipulations.

Côté gabarit, s'il semble un peu massif au premier abord, le nouveau Nokia se révèle relativement compact une fois en main, surtout si l'on garde en mémoire la somme ahurissante de fonctions qui le caractérisent. Le N95 8Go garde globalement les mêmes dimensions que son prédécesseur, 100 x 53 x 21 mm contre 99 x 53 x 19 mm. Il est certes plus épais de 2 mm mais on pardonne sans peine ce léger embonpoint quand on sait que Nokia a ajouté 8 Go de mémoire et une batterie plus costaud.



S'il est toujours aussi facile d'enlever le cache de la dite batterie, cette dernière est en revanche un peu plus difficile à extraire qu'auparavant, en raison de son épaisseur plus importante. Rassurez-vous, on prend vite le coup pour la retirer et ce n'est en aucun cas problématique.



Comme évoqué plus haut, le lecteur de carte mémoire disparaît au profit d'une mémoire interne de 8 Go ! Certains pesteront quand même contre l'absence de carte mémoire, si pratique à connecter à l'ordinateur. Mais, qu'ils se rassurent, une fois connecté à un PC ou un Mac, le nouveau N95 se comporte comme un disque dur externe, sans aucune manipulation préalable. Il apparaît alors avec les autres disques durs de votre machine et il suffit d'y déposer tous les contenus que vous souhaitez. Par contre, pour le synchroniser (mail, agenda, etc), il faudra installer Nokia PC Suite. Mais, là encore, c'est très simple d'usage. Pour en revenir à la mémoire interne, le mobile fait vraiment une différence entre ses 100 Mo à lui et les 8 Go rajouté. Lors de l'installation d'un logiciel, d'un jeu ou le téléchargement d'une sonnerie, il vous demande si vous voulez l'installer dans la « mémoire du téléphone » ou dans « la mémoire de masse ». Nous vous conseillons d'installer le maximum de chose dans cette mémoire de masse et de laisser la mémoire du téléphone tranquille car plus cette dernière est saturée, plus le mobile peut ralentir.



L'autonomie fait partie des caractéristiques à la hausse du nouveau Nokia. Le constructeur n'est pas resté sourd aux protestations des utilisateurs du premier N95 en changeant l'ancienne batterie de 950 mAh contre une nouvelle de 1200 mAh, soit une hausse théorique de près de 30% de l'autonomie ! On sent vraiment la différence mais les gros utilisateurs de multimédia mobile devront recharger la bête tous les soirs. On ne peut pas vraiment blâmer Nokia dans la mesure où son téléphone est un véritable couteau suisse multimédia doté de nombreuses fonctions gourmandes en énergie comme le WiFi, la 3G/3G+, les jeux, la vidéo, le GPS, etc. En usage normal, le téléphone tient sans peine 2 journées pleines.

Adressons enfin une mention spéciale aux deux haut-parleurs du téléphone qui lui permettent de délivrer un son à la fois clair, puissant et en stéréo. À notre connaissance, aucun mobile ne fait mieux à l'heure actuelle.
1 2 3 4 5 6 7 8
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer