promo red by sfr

Par Sofian Nouira

Page 6 sur 10



Lecture Multimédia (Photo/Vidéo/Son)

Les fonctions de lecture multimédias ne surprennent pas intrinsèquement. Surtout après les Galaxy S Advance et Galaxy Ace 2 dont la sortie a précédé de peu celle du Galaxy Beam. Ce dernier propose en effet ni plus ni moins que la même chose que les deux autres modèles mentionnés plus haut.

Ainsi, la visionneuse de photos se révèle d'un classicisme à toute épreuve puisqu'il s'agit de celle inaugurée par Android 2.3 Gingerbread et qui sévit donc depuis près de deux ans. Elle reste toutefois suffisamment fonctionnelle, ergonomique et agréable à utiliser pour parfaitement remplir son rôle.

Test Samsung Galaxy S Advance : système d'exploitation + interface Test Samsung Galaxy S Advance : système d'exploitation + interface



Même constat pour ce qui est du lecteur musical. Il est lui aussi très classique, tant sur le fond que sur la forme. Là encore, ce n'est pas vraiment un défaut dans la mesure où il remplit son office à merveille. Et surtout, il propose une très bonne qualité audio. Pour le reste, et contrairement à la visionneuse photos qui est « pur Android », le lecteur musical dispose tout de même de quelques fonctions avancées rajoutées par le constructeur coréen. Ainsi, vous aurez la possibilité de lancer une recherche Web / You Tube en rapport avec une chanson directement depuis l'interface du lecteur. Pour le reste, le smartphone propose aussi des égaliseurs pour personnaliser l'écoute du son.

Test Samsung Galaxy S Advance : système d'exploitation + interface Test Samsung Galaxy S Advance : système d'exploitation + interface



Du fait de la présence du vidéoprojecteur, nous avions espéré une fonction vidéo en béton armé pour ce Galaxy Beam. S'il se débrouille assez bien de ce point de vue, il n'est pas non plus au niveau des meilleurs du genre que sont le Galaxy S3 ou le Galaxy Note chez le même constructeur. Celui du Beam permet tout de même de lire sans problème la plupart des formats habituels que l'on trouve sur le Web comme les DivX / XivD ou les mkv. Les sous-titres sont aussi supportés, pour peu que leur fichier soit nommé de la même manière que la vidéo à laquelle il est rattaché. Les performances en lecture sont très bonnes pour les fichiers vidéos en résolution standard ou ceux en HD 720p. En revanche, les choses se gâtent pour ceux en Full HD 1080p. Pire, si le lecteur vidéo de base refuse purement et simplement de les lire, il n'est pas non plus possible de contourner cette limitation en téléchargeant un autre lecteur vidéo depuis Google Play, comme par exemple MX Videoplayer ou Dyce Player. Toutefois, ce défaut est à tempérer pour deux raisons. D'abord parce que le visionnage de vidéos en 1080p ne concerne pas non plus la majorité des utilisateurs. Ensuite parce que la limitation semble venir du fait que le chipset du smartphone est encore récent, et donc certainement mal optimisé par les développeurs d'applications. Même si le chipset NovaThor U8500 n'est pas réputé aussi puissant que ses concurrents plus huppés chez Qualcomm ou chez Samsung, il est certain qu'il dispose intrinsèquement de suffisamment de ressources pour faire tourner des vidéos en 1080p.

Test Samsung Galaxy S Advance : lecture vidéo



Nous avons écrit en préambule de cette partie, sur la lecture multimédia du test, que le Galaxy Beam se comportait globalement de la même manière que les Ace 2 et S Advance en la matière. Mais il ne faut bien sûr pas oublier que le smartphone qui nous intéresse ici dispose, avec son vidéoprojecteur intégré, d'une fonction unique, qui donne une toute autre dimension aux photos et aux vidéos comme nous allons le voir dans la partie suivante.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.