Par Sofian Nouira

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 3 sur 8



Système d'exploitation (OS)

Chaque nouvelle mise à jour d'un système d'exploitation pour smartphone est un petit événement. Outre le fait de corriger des bugs, elles amènent généralement de nouvelles fonctionnalités aux utilisateurs. C'est d'autant plus plaisant sur un smartphone ou une tablette qui a déjà plusieurs mois d'existence. Google est un champion hors catégorie quand il s'agit de proposer des mises à jour majeures de son OS pour smartphone Android. À tel point que ses partenaires constructeurs ont souvent du mal à suivre la cadence et mettent un certain temps avant d'adapter leur propre interface utilisateur aux nouvelles versions distribuées par Google.

Pourtant, dans ce flot incessant de mises à jour, celle qui nous intéresse ici, la 4.0 Ice Cream Sandwich (ICS), sort aisément du lot. Si l'on met de côté la version 3.x HoneyComb qui se dédie exclusivement aux tablettes, aucune autre version n'a promis autant de changements depuis les débuts d'Android. Sur le papier, Google a placé la barre très très haut pour ICS, générant une attente sans précédent autour de cette mise à jour.

test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich



Avant d'attaquer le passage en revue de la nouvelle interface utilisateur d'ICS, nous tenons quand même à vous rappeler un point qui nous semble très important : cette nouvelle mise à jour est celle qui unifie les versions pour smartphones et tablettes du système d'exploitation de Google. Après elle, il n'y a aura plus de distinguo à faire, tout le monde sera logé à la même enseigne, celle d'Ice Cream Sandwich.

Si nous insistons sur ce point, c'est parce que, malgré le fait qu'ICS s'offre à nous sur un smartphone pour sa grande première, c'est incontestablement de la version Android 3.X HoneyComb qu'il tire son inspiration. On retrouve l'interface classieuse, froide et épurée à l'extrême. Les teintes de néons violets d'HoneyComb sont ici remplacées par un bleu flou qui tranche aussi avec les tons verts de la version 2.3 Gingerbread. Un parti pris esthétique assumé qui ne plaira pas forcément à l'ensemble des utilisateurs.

test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich



Mais quand on y ajoute les très nombreuses animations, les effets de transparence et les transitions animées, force est de constater que l'ensemble dégage un air résolument moderne, voire futuriste. ICS est clairement l'OS le plus impressionnant de ce point de vue à l'heure actuelle. Même l'interface Metro des Windows Phone prend un petit coup de vieux.

Les dossiers évoluent aussi d'un point de vue esthétique. Ils affichent désormais les icônes des applications qu'ils contiennent, avec simplement un léger cercle autour. Le reste est transparent. Cela s'harmonise du coup beaucoup mieux avec le reste de l'interface. Si vous décidez de ne pas nommer les dossiers, ils ressemblent à de simples icônes posées sur les écrans d'accueil. Pour créer un dossier, il suffit de glisser une application dans une autre. Exactement comme sur iOS en fait. Ces dossiers sont maintenant limités à seize icônes. Elles sont donc visibles d'un coup d'oeil. 

test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich



On remarque aussi que la barre de recherche est désormais présente sur l'ensemble des écrans d'accueil. Elle est en fait figée en haut au même titre que le sont les trois touches virtuelles en bas. Elle permet de taper du texte dedans pour lancer une recherche, ou de parler en appuyant sur l'icône en forme de micro.

test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich



Enfin, la barre de raccourcis présente en bas des écrans d'accueil comporte désormais cinq raccourcis au lieu des trois disponibles sur Android 2.3 Gingerbread. Vous avez de plus la possibilité de les modifier, ce que ne permettait pas Gingerbread.

Le fait d'effectuer un appui long sur l'une des pages d'accueil affiche un menu qui ne permet plus de changer que les fonds d'écran, alors qu'il permettait auparavant de gérer aussi les Widgets.

Ces derniers sont désormais rangés dans le même menu que celui des applications, dans un second onglet. Ce menu des applications évolue lui aussi beaucoup. Le défilement vertical que nous connaissons depuis la toute première version d'Android laisse maintenant sa place à un système de volets qui défilent latéralement comme c'est déjà le cas sur Android 3.x HoneyComb et sur certaines interfaces utilisateur de constructeurs.

test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich



Comme évoqué plus haut, les Widgets prennent place dans ce menu. Ils sont désormais visibles sous forme d'un aperçu, et la plupart d'entre eux disposent d'une taille ajustable. Comme sur HoneyComb encore une fois.

Au même niveau que les onglets pour les applications et les widgets, il y a aussi un raccourci vers l'Android Market.

Un appui long sur une application depuis le menu permet de la placer sur l'un des écrans d'accueil, ou d'ouvrir son panneau de gestion.

Outre ces changements esthétiques et ces réagencements, l'énorme nouveauté d'ICS réside dans l'apparition d'une barre toujours visible et qui propose trois touches virtuelles situées tout en bas de l'interface. Elles nous viennent directement d'Android 3.X HoneyComb et vont permettre de se passer totalement de boutons sur la face avant des smartphones comme c'est déjà le cas sur le Samsung Galaxy Nexus.

test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich



Ces trois touches permettent de revenir en arrière (back), de retourner sur la page d'accueil principal (Home) et de faire apparaitre le gestionnaire de tâche. C'est clairement ce dernier point qui révolutionne l'utilisation d'Android.

Le système d'exploitation de Google est multitâche depuis ses origines. Toutefois, il a toujours peiné à proposer une interface efficace pour présenter les applications ouvertes en tâche de fond. Auparavant, il fallait faire un appui long sur le la touche Home pour faire apparaître les icônes des applications actives. Quelques constructeurs ont raffiné un peu la chose dans leurs interfaces utilisateurs propres, mais rien de bien transcendant jusqu'ici.

ICS fait table rase du passé en proposant désormais un superbe système, à la fois très graphique et diablement efficace. Une simple pression sur le bouton virtuel dédié fait apparaître l'ensemble des applications encore actives avec une représentation miniaturisée à la clé. Pour en supprimer une, et donc la fermer, il suffit de la faire glisser en dehors de la liste. Cela fonctionne avec la plupart des applications, mais il semble que certaines qui ne sont pas encore optimisées pour fonctionner avec ICS soient encore récalcitrantes à ce mode de fermeture. Gageons qu'il faudra quelques mois aux développeurs pour recompiler parfaitement leurs applications afin de les rendre totalement compatibles avec ICS et ses nouvelles manières.

test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich



Vous comprendrez avec tous les éléments que nous venons d'évoquer que l'interface d'ICS tranche assez radicalement avec les précédentes versions, pour le meilleur. Toutefois, tout n'est pas rose, et il y a encore des points perfectibles.

Il est par exemple dommage que Google ne propose toujours pas une vue d'ensemble des différents bureaux dans une même fenêtre. Et nous aurions également apprécié que l'éditeur intègre des raccourcis vers le Wi-Fi, le mode vibreur, etc. dans la barre de notifications. La plupart des constructeurs proposent ces deux points depuis belle lurette. Notez toutefois qu'un raccourci vers les paramètres a tout de même fait son apparition dans la barre des menus. Vous pouvez aussi désormais enlever les notifications une par une en les faisant glisser latéralement à droite ou à gauche.

test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich



L'écran de verrouillage n'est pas épargné par les changements. Commençons par le plus médiatisé d'entre eux, celui qui permet de déverrouiller le téléphone grâce à la reconnaissance faciale, le déjà fameux « Face Unlock ». Lorsque vous paramétrez cette fonction dans les réglages, Android prend une photo de vous. Ensuite, à chaque fois que vous sortez l'appareil de veille, le capteur photo avant se déclenche pour vous filmer et analyser votre bobine. Si les points de reconnaissance sont concordants, il se déverrouille. Sinon, il vous demande un code.

test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich



Cette fonction est l'une des plus impressionnantes d'ICS. Les étapes décrites ci-dessus s'effectuent très rapidement et il faut souvent moins d'une seconde pour que le smartphone se déverrouille. Néanmoins, malgré toutes ces louanges, il y a fort à parier que vous vous lasserez vite du Face Unlock. Nous passerons rapidement sur le peu de sécurisation du procédé qui peut-être peut être trompé par une simple photo de vous. Non, ce qui risque de vous lassez avant l'heure, c'est le fait que la reconnaissance peut devenir pénible si vous votre visage n'est pas dans le même angle que la première photo pour le déverrouillage, si vous êtes dans une pièce mal éclairée, etc.

Si la sécurisation du déverrouillage ne vous intéresse pas plus que ça, vous lui préférerez certainement le mode qui permet soit de déverrouiller en allant vers la droite, soit de lancer directement l'appareil photo en allant vers la gauche.

Lorsque vous recevez un appel, vous avez la possibilité de décrocher, d'envoyer un message ou d'ignorer l'appel avec le même type de mouvement simple. Cela change des manipulations compliquées qu'il faut parfois effectuer depuis les interfaces personnalisées des constructeurs.

test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich test samsung galaxy Nexus OS Android 4.0 Ice cream sandwich



Au final, nous pourrions résumer grossièrement l'interface d'ICS en vous disant qu'il s'agit en fait d'une version d'Android 3.x HoneyComb parfaitement adaptée pour les smartphones. Il faudra voir comment se comporte l'OS dans des smartphones à la fiche technique moins huppée que celle du Samsung Galaxy Nexus. Mais sur ce smartphone, c'est un véritable régal à l'usage. Il s'agit clairement de la version la plus novatrice depuis qu'Android a pointé le bout de son nez voilà trois ans déjà. Alors certes, elle emprunte beaucoup à la version tablette 3.x. Mais d'une part, vu les ventes anémiques des ardoises tactiles sous Android, il est clair que peu de gens sont vraiment familiers de l'interface de HoneyComb. De plus, cette interface, déjà très bonne, a encore été améliorée et peaufinée avec ICS.

En l'état, l'interface générale de l'OS de Google met une petite claque à la concurrence. ICS est beau, fluide (la plupart du temps), riche (très riche) et diablement ergonomique. La gestion du multitâche est enfin à la hauteur du reste de l'OS, avec une approche graphique et ergonomique très réussie.
1 2 3 4 5 6 7 8
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.