Par Sofian Nouira

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS

Page 5 sur 8



Multimédia (capture Photo/Vidéo)

Lorsque ce Galaxy Nexus a été annoncé, l'une des caractéristiques qui a le plus fait jaser est son capteur photo de « seulement » 5 mégapixels. Nous répétons à longueur de test que ce ne sont pas les mégapixels qui font le photophone mais la qualité de l'optique.

Néanmoins, ne soyons pas dupes, beaucoup d'utilisateurs se basent en premier lieu sur le nombre de mégapixels. Les constructeurs le savent aussi, et c'est pour cette raison qu'il est vraiment étonnant que Samsung ait « affligé » d'un capteur de 5 mégapixels le dernier-né des Nexus alors que tous ses concurrents directs proposent 8 mégapixels, y compris le Galaxy S2 sortis il y a près de six mois.

Dans l'absolu, ces 5 mégapixels représentent déjà plus que ce que la plupart des utilisateurs auront jamais besoin. Ce qu'il est plus intéressant de noter, c'est que ce capteur n'est pas rétro-éclairé contrairement à celui de tous ses concurrents haut de gamme actuels. Ce point a des conséquences beaucoup plus fâcheuses que la résolution.

Test samsung Galaxy Nexus Android 4.O Ice Cream Sandwich TI OMAP 4 1,2 GHz 5 megapixels Google 1080p SFR



La qualité des photos capturées est en effet relativement décevante. C'est loin d'être catastrophique, mais les contours des sujets dans les clichés manquent de temps à autres de précision (piqué). De même, les couleurs ne sont pas toujours fidèles. Enfin, les scènes très contrastées sont rarement bien rendues.

Test samsung Galaxy Nexus Android 4.O Ice Cream Sandwich TI OMAP 4 1,2 GHz 5 megapixels Google 1080p SFR



Test samsung Galaxy Nexus Android 4.O Ice Cream Sandwich TI OMAP 4 1,2 GHz 5 megapixels Google 1080p SFR



Test samsung Galaxy Nexus Android 4.O Ice Cream Sandwich TI OMAP 4 1,2 GHz 5 megapixels Google 1080p SFR



Encore une fois, c'est loin d'être une déroute et le Galaxy Nexus permet tout de même de capturer des clichés relativement corrects. Mais nous sommes loin du rendu des iPhone 4S, HTC Radar, Samsung Galaxy S2 et autres Sony Ericsson Xperia Arc S. Même le Wave 3 chez le même constructeur permet de réaliser des photos aux couleurs un peu plus flatteuses.

Les clichés en environnement lumineux s'en sortent comme toujours nettement mieux que ceux pris lorsque la luminosité vient à manquer. Le fait que le capteur ne soit pas rétroéclairé n'arrange rien à l'affaire et le flash LED n'est pas d'un grand secours à plus d'un mètre.

Côté capture de vidéo, le Galaxy Nexus fait mieux. Pour commencer, sa fiche technique joue les gros bras avec la possibilité de capturer en Full HD 1080p, c'est-a-dire dans une résolution de 1920 x 1080 pixels, à 30 images par seconde.

En pratique, le rendu est assez bon, sans toutefois pouvoir rivaliser avec celui des meilleurs comme l'iPhone 4S ou le Samsung Galaxy S2. Les productions du Galaxy Nexus manquent légèrement de piqué, mais cela reste très acceptable pour un smartphone. Quant à la fluidité de l'ensemble, même si la promesse d'une capture à 30 images par seconde n'est pas tenue, elle est globalement bonne. Des microcoupures peuvent survenir, mais elles sont finalement très rares. Notez que vous pouvez aussi prendre des photos pendant que vous filmez, ce qui est une grande première sur un smartphone. Il suffit en fait de toucher l'écran pendant que vous capturez une vidéo pour qu'une photo de ce qui apparaît à l'instant T sur l'afficheur soit également prise.

Passons maintenant à l'interface de l'application photo /vidéo. La chose la plus frappante avec ce smartphone est sans conteste son incroyable vitesse de capture. C'est bien simple, c'est de loin le plus rapide à l'heure actuelle. Vous n'avez pas fini d'appuyer sur le déclencheur virtuel à l'écran que la photo est déjà prise et stockée.

Toutefois, même si l'appareil photo dispose de temps de déclenchement record, mieux vaut s'assurer que la mise au point est bien faite, sous peine de vous retrouver avec des clichés parfois flous. Et oui, le déclenchement est beaucoup plus rapide que l'autofocus qui est pourtant loin d'être lent.

Vous pouvez faire la mise au point du bout du doigt, sur n'importe quelle zone apparente à l'écran.

Les paramètres de réglages sont assez succincts. Ils apparaissent dans une barre latérale et permettent de gérer le flash, la balance des blancs, l'exposition, le mode de scène, la géolocalisation et enfin la taille de l'image avec plusieurs choix (5MP, 3MP, 2,MP, etc.). Tous les paramètres basiques sont là et il y a aussi une fonction panorama et quelques filtres colorés pour s'amuser un peu. Mais nous avons tout de même pris l'habitude de fonctions un peu plus évoluées avec les interfaces des constructeurs comme la reconnaissance de visage, de sourire, etc.

Test samsung Galaxy Nexus Android 4.O Ice Cream Sandwich TI OMAP 4 1,2 GHz 5 megapixels Google 1080p SFR



Test samsung Galaxy Nexus Android 4.O Ice Cream Sandwich TI OMAP 4 1,2 GHz 5 megapixels Google 1080p SFR



Test samsung Galaxy Nexus Android 4.O Ice Cream Sandwich TI OMAP 4 1,2 GHz 5 megapixels Google 1080p SFR



Test samsung Galaxy Nexus Android 4.O Ice Cream Sandwich TI OMAP 4 1,2 GHz 5 megapixels Google 1080p SFR



Pour ce qui est de la vidéo, cette interface propose logiquement encore moins d'options. Néanmoins, il y en a une qui ne manquera pas de vous intéresser et que vous essaierez certainement régulièrement sur votre entourage : la déformation de visage en temps réel.

Test samsung Galaxy Nexus Android 4.O Ice Cream Sandwich TI OMAP 4 1,2 GHz 5 megapixels Google 1080p SFR



Sa mise en œuvre est très simple puisqu'il suffit de choisir un effet comique comme la compression, les grands yeux, le gros nez, la grande bouche, etc. pour le voir s'appliquer avec une très bonne précision sur le visage de votre cible. Effet garanti !

Test samsung Galaxy Nexus Android 4.O Ice Cream Sandwich TI OMAP 4 1,2 GHz 5 megapixels Google 1080p SFR


Test samsung Galaxy Nexus Android 4.O Ice Cream Sandwich TI OMAP 4 1,2 GHz 5 megapixels Google 1080p SFR Test samsung Galaxy Nexus Android 4.O Ice Cream Sandwich TI OMAP 4 1,2 GHz 5 megapixels Google 1080p SFR



Le Galaxy Nexus offre enfin la possibilité de filmer de faux arrière-plans, mais c'est un peu plus compliqué à mettre en œuvre, et le résultat est moins impressionnant.
1 2 3 4 5 6 7 8
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.