Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 3 sur 6



OS & Ergonomie

Le Platine se contrôle exactement comme un Player. Son interface est entièrement pilotable au doigt. Le menu d'accueil est très clair. N'y figurent que trois icones : Clavier, Répertoire, Menu. Cliquer sur le bouton Menu ouvre une page remplie d'icônes très claires. La plupart des applications sont donc accessibles en un ou deux clics. Revenons à la page d'accueil. En cliquant sur le petit onglet qui dépasse, à gauche de l'écran, on fait apparaître une barre contenant des programmes divers et variés : Google, Allociné, le Gestionnaire d'Anniversaires, etc. Ce sont des Widgets, la réponse de Samsung à l'iPhone et à ses applications. Malheureusement, le Platine ne propose que quelques dizaines de widgets : ce n'est pas un smartphone. Tandis que l'iPhone propose plus de 15 000 applications.



Les Widgets du Platine ne sont pas très agréables à utiliser. La plupart du temps, il faut les glisser sur le bureau pour s'en servir. La manoeuvre n'est pas très agréable. Le bureau est vite encombré, et n'est pas extensible comme celui du Player One. Lequel permet d'étaler les widgets sur trois volets. Les widgets sont donc nettement moins agréables à utiliser que sur le Player One.

Widgets à part, le Platine demeure un mobile très simple d'usage, et agréable à manipuler. On regrette cependant l'absence d'un clavier virtuel Azerty à 26 touches. Le Platine présente uniquement un clavier virtuel numéroté de 0 à 9. Pour taper un SMS, la saisie est aussi lente que sur un mobile à clavier. Dommage.



Côté connectivité, le Platine fait l'impasse sur le WiFi. Son concurrent, le Nokia 5800 Xpress Music, en est doté. Mais le WiFi n'est pas une fonction indispensable sur un mobile orienté loisirs. Le Platine est équipé d'une antenne 3G+/Edge, qui sert infiniment plus souvent qu'une antenne WiFi. Edge passe presque partout. La 3G est disponible dans toutes les grandes villes. Le WiFi est rarement accessible, car protégé par mot de passe.

Côté mémoire, Samsung est mesquin. Le mobile est fourni avec une carte Micro SD de 1Go. De quoi stocker une vingtaine d'albums de musique. Un peu court. Nokia fournit son 5800 avec 8Go de mémoire. Pour passer le Samsung à 8Go, il faudra acquérir une carte mémoire facturée environ 20€. Ce qui creuse l'écart de prix entre le Nokia et le Samsung.
1 2 3 4 5 6

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer