Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 5 sur 6



Autres Fonctions (Internet, Lecteur MP3, WiFi, Bluetooth…)

Côté MP3, Samsung n'a pas fait beaucoup d'efforts. Les 95 Mo de mémoire du mobile permettent de stocker deux albums de musique maxi. Pour quelques euros, on lui rajoutera facilement une carte mémoire. Le Player ne dispose d'aucune prise casque mini-jack, pour brancher vos écouteurs préférés. On est donc forcé d'utiliser le casque stéréo fourni par Samsung. Surprise : la qualité sonore est tout à fait correcte. Le son est relativement équilibré. Seuls les extrêmes graves manquent à l'appel. La clarté et la séparation des instruments est correcte. Le Player One est donc utilisable comme baladeur MP3. Encore une bonne surprise. A noter, la fonction reconnaissance musicale permet d'identifier les morceaux qui passent à la radio. Le Player One embarque aussi une radio RDS, et il est compatible Bluetooth AD2P, pour une écoute sans fil à la patte. En revanche, il ne lit pas les DivX. Dommage, car avec son écran 3", il aurait fait un bon baladeur vidéo.



Face aux anciens Players, ce modèle apporte une innovation majeure : le navigateur web progresse. Le browser des générations précédentes est presque inutilisable. Celui du Player One est parfaitement fonctionnel. On peut s'en servir au quotidien pour consulter des sites d'actualité. Lorsqu'il charge une page web, le Player One affiche l'affiche sur toute sa largeur. On a une vision globale de son contenu. Il suffit ensuite de double-cliquer sur un paragraphe pour zoomer dessus : ses caractères deviennent alors lisibles. Le zoom est très rapide. Le défilement des pages est fluide. Les boutons du navigateur sont réactifs. C'est un vrai bonheur. Malheureusement, le navigateur web n'est pas parfait. Son zoom mange parfois le côté des paragraphes, rendant la lecture exaspérante. La saisie des adresses web n'est pas un modèle de simplicité, et les touches du clavier virtuel sont trop petites. Mais le Player One rentre dans le cercle très fermé des mobiles qui permettent de naviguer sur Internet confortablement. Bravo.



Le logiciel d'emails du Player reste assez désagréable à utiliser. Pour y accéder, il faut cliquer trois fois. Chez Apple, Htc et Blackberry, un seul clic suffit. Les menus sont sommaires et mal organisés. Pour recevoir ses emails, le Samsung est un mauvais choix.

Le Player One est fourni avec Google Maps pour se repérer en ville. Bien pratique : le plan s'affiche rapidement. On peut zoomer dessus facilement. Le petit Player n'a pourtant pas de puce GPS. Il se repère en évaluant la distance des antennes téléphoniques qui l'entourent. La précision de ce type de positionnement est médiocre : le Player One vous localise dans un rayon de 300 m à 5 km. Sur le plan, impossible de savoir dans quelle rue vous êtes. Avec une antenne GPS, la précision descend à environ 10 mètres. Beaucoup plus pratique.
1 2 3 4 5 6
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer