SFR RED 40 Go = 10

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 2 sur 6



Aspect et Design

Le star 2 est « beau de dos ». Sous tout autre angle, il cesse de flatter le regard. On sent que les designers de Samsung ont fait un effort. Les lignes du mobile sont originales et très travaillées. Mais le dessin manque cruellement d'harmonie. Sur la face avant du mobile, le bloc de boutons qui figure sous l'écran est particulièrement disgracieux. L'écran paraît perdu au milieu d'un océan de plastique noir. Les matériaux brillants du Player 2 ont un aspect bas de gamme et clinquant qui n'arrange rien. La tranche du mobile est agréablement profilée, certes, mais le plastique imitation métal fait toc. Le dessin du Player Star 2 est beaucoup plus sophistiqué que celui de son prédécesseur, mais beaucoup moins élégant. Précisons tout de même que les matériaux du Player 2 paraissent robustes, et peu sensibles aux griffes. Un bon point.




L'écran du Samsung est lumineux, ses couleurs sont très agréables. Mais sa finesse s'avère seulement correcte. Sa taille est moyenne : 3 pouces (contre 2,8 pouces pour le Player Star). C'est moins que le Samsung Galaxy (3,2 pouces), nettement plus petit qu'un iPhone (3,5 pouces). Et évidemment beaucoup moins spectaculaire qu'un HTC HD2 (4,3 pouces). Mais ces mobiles sont tous bien plus coûteux que le Player Star 2.




Les touches du Player Star 2 sont sans surprises, disposées intelligemment, agréables à manipuler. Mais le Samsung est dépourvu de clavier mécanique. On tape ses messages sur un clavier virtuel à dix touches, numérotées de 1 à 9. Pas de clavier AZERTY pour aller plus vite. Une vraie punition : on tape deux fois plus lentement, montre en main.






Les flancs accueillent les habituelles touches de raccourcis pour le contrôle du volume, pour la fonction photo et pour verrouiller l'appareil. A noter que Samsung a revu sa copie concernant l'accès au slot microSD et à l'emplacement de la carte SIM. Alors que ceux-ci n'étaient accessible qu'une fois la batterie retirée dans le premier Player Star, le slot microSD est accessible directement sur le flanc droit de l'appareil, tandis que la carte SIM s'insère en optant le capot arrière (sans toucher à la batterie).




Autre bon point, la présence d'un connecteur Jack 3,5 mm (qui n'était pas présent sur le précédent modèle) pour y brancher son casque stéréo. Une connectique d'autant plus agréable que le lecteur musical nous a convaincu comme nous le détaillons un peu plus loin dans ce test.



1 2 3 4 5 6
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer