SFR RED 40 Go = 10

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 3 sur 6



OS & Ergonomie

Les menus du Player Star 2 ne dérouteront pas les habitués de Samsung. On y retrouve la traditionnelle interface TouchWiz dont la principale qualité est sa simplicité. TouchWiz évolue : le Star 2 embarque la version 2.5. Samsung parvient une fois encore à faire progresser cette interface dans le bon sens. Les icônes du menu sont classées sur trois pages, et numérotées clairement. On accède à ces pages d'un simple glissement du doigt.



Sur le bureau, les pages sont numérotées de la même manière. Samsung a fini par entendre les critiques : la barre latérale de « widgets » disparaît. Où sont stockées ces petites applications créées par Samsung ? On y accède en cliquant sur un petit bouton, logé en haut de l'écran. Six widgets apparaissent alors dans un volet tout en bas. On peut toujours faire glisser un widget au choix sur l'écran pour l'activer, mais c'est désormais beaucoup plus facile. On peut afficher d'autres widgets d'un simple glissement de doigt. Pratique. Hélas, Samsung n'a trouvé aucune solution à l'encombrement excessif des widgets sur le bureau. Difficile d'en déposer plus de deux par page. Pire : lorsqu'on passe d'un bureau à l'autre, les widgets mettent plus d'une seconde à apparaître. Sur ces deux points, LG a trouvé des remèdes efficaces.



TouchWiz est particulièrement lent sur le Star 2 : le processeur est poussif. Il est fréquent d'attendre une demi seconde lorsqu'on clique sur une icône, ce qui n'est pas catastrophique. Mais on peut attendre le même temps quand on glisse une page vers le bas, ce qui est beaucoup plus gênant. Le glissement paraît alors très saccadé. Et la manipulation des menus perd toute sensation de naturel. Lorsqu'on utilise un logiciel lourd, le processeur sature. Il faut attendre plusieurs secondes pour reprendre le contrôle du Samsung. Problème : entre temps, on a pressé des touches. Une fois, deux fois, trois fois sans résultat. Le Player a mémorisé ces actions. Lorsque le processeur redevient disponible, elles s'enchaînent brutalement. On se retrouve dans un menu lointain qu'on ne souhaitait absolument pas atteindre. Désagréable.



Le Player Star 2 est bardé d'antennes : 3G, WiFi, Bluetooth 2.0 et GPS. La mémoire interne est restreinte : 220 Mo, soit 4 fois plus que son prédécesseur (56 Mo). De quoi stocker une centaine de photos et une vingtaine de MP3. Mieux vaut donc offrir au Player Star 2 une carte mémoire MicroSD optionnelle. Comptez une douzaine d'euros pour une carte de 4Go, laquelle peut contenir mille MP3.
1 2 3 4 5 6
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer