Par Nicolas Six

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS

Page 3 sur 6



OS & Ergonomie

Les menus du Wave 723 sont quasiment identiques à ceux du Wave. Les deux smartphones partagent le même logiciel central, Bada OS. Un logiciel conçu par Samsung de A à Z. Le fabricant coréen s'est toutefois largement inspiré des smartphones concurrents, reprenant les idées brillantes d'iOS et d'Android. Le résultat est fort réussi. Les menus de Bada sont très simples. Mais il est possible de les personnaliser. Un compromis intéressant.



Lorsqu'on allume le Wave 723, on arrive sur la page d'accueil. On y trouve trois raccourcis absolument essentiels : le téléphone, les contacts, et les messages. On y trouve également les widgets, de petits programmes qui jouent le rôle de tableau d'affichage. Ils informent des nouveaux emails, des nouvelles actus facebook et twitter, des rendez-vous, des anniversaires. Mais où sont donc les applications ? Il suffit de presser une touche pour les retrouver dans un menu dédié. Elles apparaissent sous la forme d'icônes plutôt claires. Le Wave 723 en affiche douze par pages. Il suffit de faire tourner les pages pour en afficher d'autres. Limpide. A l'ouverture d'une application, la clarté demeure excellente. Samsung ne noye pas l'utilisateur sous les choix. L'écran n'affiche généralement pas plus de cinq boutons. L'ergonomie de Bada OS est vraiment bonne. Les débutants apprécieront.



Les utilisateurs plus expérimentés ne seront pas déçus non plus. On peut personnaliser le Wave. On peut classer ses applications dans l'ordre souhaité, comme sur iPhone. On peut déplacer les widgets et même les enlever. Mais pas en rajouter, car Samsung n'en propose que treize. Tous sont déjà affichés. Il faudra se débrouiller avec. Trois autres atouts raviront les utilisateurs expérimentés. L'accueil du mobile comporte 10 pages, mais on peut passer de la page deux à la page neuf d'un clic, en pressant un témoin en haut de l'écran. Juste au dessus, on trouve la zone de notification, inspirée d'Android. Une alerte s'y affiche lorsqu'on reçoit un email, un sms, ou un appel en absence. Trois grosses icones permettent de couper le WiFi, le Bluetooth, et la sonnerie. Pratique. Enfin, le Wave 723 est multitâche. On peut basculer d'une application à l'autre en deux clics : un clic long sur le bouton central, puis un clic sur l'application souhaitée. Très rapide. Hélas, le Wave 723 fait l'impasse sur le copier-coller.



Mais la grosse déception du Wave 723, c'est le magasin d'applications. Il propose seulement 1500 programmes, contre 300 000 sur iPhone. On n'y trouve ni Shazam, ni Allocine, ni Seloger. Trois applications pratiques pour trouver le nom d'une chanson, consulter les séances de ciné, et rechercher un logement. Les utilisateurs les moins curieux n'y verront rien de gênant. Mais à force de voir leurs amis s'amuser à des jeux fantastiques sur iPhone, ils pourraient regretter la pauvreté du catalogue de l'OS Bada.



A noter, le clavier virtuel du Samsung affiche les 26 touches de l'alphabet. En dépit de l'étroitesse du mobile, il est parfaitement utilisable. Le Wave 723 ne fait aucun compromis sur les communications. Le WiFi et la 3G+ sont présents. On peut même les combiner pour créer un point d'accès WiFi n, auquel on raccordera un ordinateur. Cette fonction, le Tethering, est encore rare sur les mobiles, sauf sur les smartphones Android. La mémoire du Wave 723 est réduite au strict nécessaire. Ses 80 Mo ne peuvent contenir que deux albums MP3, ou une petite centaine de photos. Beaucoup d'utilisateurs ressentiront le besoin d'ajouter une carte mémoire. Le Wave 723 les accepte jusqu'à 16 Go.

1 2 3 4 5 6

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.