SFR RED 40 Go = 10

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 6 sur 9



OS : Réactivité de système d’exploitation et de l’interface utilisateur

Soyons bien clairs : on ne peut pas dire que le Xperia J soit un smartphone réactif. Que voulez-vous, Sony a décidé de propulser son engin avec un processeur simple cœur que l’on voit rarement aujourd’hui, même en entrée de gamme : il ne fait pas de miracle. Cela dit, en plus de ne pas retrouver la fluidité d’un Xperia U, au hasard, cet Xperia J est même moins véloce que les smartphones Sony de 2011. Et ça, vu le prix auquel on peut aujourd’hui trouver un Xperia Arc de l’année dernière, c’est vraiment dommage.

Comment cela se traduit-il dans un usage quotidien ? D’abord, bien entendu, vous aurez une belle dose d’accrochages et autres lags dans les bureaux et dans la navigation en général. Qu’on se le dise : ce n’est pas lent, ce n’est simplement pas fluide du tout. Pour vous donner une idée, nous avons l’impression que les animations de transition, par exemple, ne s’affichent pas à la bonne vitesse. Du coup, on va vite d’un écran à l’autre, mais la transition est ratée, ce qui donne une impression de lenteur désagréable.

Là où cela devient plus gênant en revanche, c’est dans les applications elles-mêmes. Prenez l’application SMS, si vous tapez assez vite sur le clavier, il aura tendance à ne pas suivre votre frappe, à bloquer et à finir par écrire tout ce que vous avez tapé dans l’intervalle tout seul. Lancer l’appareil photo ? Oh, il faudra trois secondes pour que l’application réagisse. Très perturbant, mais cela a un petit côté nostalgique pas désagréable… on retrouve les défauts du HTC Magic de 2009.

Sony Xperia J : brouillon SMS Sony Xperia J : clavier message



Plus dérangeant encore, la navigation web. Sony et les autres constructeurs nous ont habitués à des engins qui nous permettent de parcourir les sites internet sans trop de problème depuis un ou deux ans maintenant. Nous avons pris notre chronomètre magique et, connecté en Wi-Fi, il aura fallu 8 à 10 secondes au Xperia J pour ouvrir une page simple. Un smartphone lambda, Xperia U ou Galaxy S3 mini, ouvrent une page en 2 à 4 secondes. Mine de rien, l’écart est énorme et la navigation devient pénible. Tant pis…

Sony Xperia J : navigateur Web Sony Xperia J : navigateur Web



1 2 3 4 5 6 7 8 9

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer