Par Sofian Nouira

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 5 sur 9



L’écran + navigateur Web

Si le Xperia Z a été particulièrement attendu à sa sortie, c’est parce qu’il représentait le tout premier smartphone doté d’un écran Full HD 1080p. Pourtant, le résultat n’a pas vraiment été à la hauteur des attentes. Si la finesse d’affichage sidérante avec 441 pixels par pouce était bien au rendez-vous, le rendu global s’est pour sa part avéré nettement perfectible, avec une colorimétrie en déca de la concurrence.

Entre temps, le constructeur a présenté le Xperia Z Ultra, doté d’un superbe écran IPS LCD. Malheureusement, le Japonais n’a pas opté pour la même technologie dans le Xperia Z1. Lors de notre premier contact avec le Xperia Z1, nous avons même cru qu’il avait purement et simplement repris le même écran que pour le Xperia Z, avec tous les défauts que cela implique. Mais cette impression est liée au fait que nous avons découvert le smartphone dans les mains d’une autre personne. Or, Sony ayant de nouveau opté pour un afficheur LCD non IPS, les angles de vision sont très perfectibles.

En revanche, une bonne surprise nous attendait lorsque nous avons pris le smartphone en main. Lorsque le regard est en face de l’afficheur, en position normale d’utilisation, on s’aperçoit (avec soulagement) que l’effet légèrement voilé du Xperia Z est ici absent. Sony propose ici sa technologie Triluminos pour le traitement de l’image. Le rendu des couleurs est au final très bon, avec une fidélité appréciable pour les puristes. Même constat pour la profondeur des noirs qui ne vaut évidemment pas celles d’un AMOLED, mais qui s’avère tout de même honnête. Enfin, inutile de vous dire que la finesse d’affichage est toujours aussi exceptionnelle, avec la même densité de 441 pixels par pouce que sur le premier Z.

Sony Xperia Z1 : écran



Comme toujours, les fonctions textuelles en général et le navigateur Web en particulier profitent à plein régime de cette finesse d’affichage. Contrairement à d’autres constructeurs qui continuent de fournir leur propre navigateur Web en plus de Chrome, Sony se contente de celui de Google, de toute façon présent par défaut dans Android depuis la version 4.1 Jelly Bean. Ce qui ne pose aucun problème dans la mesure où Chrome est certainement à l’heure actuelle le meilleur navigateur mobile. Il est l’un des plus rapides, si ce n’est le plus rapide, mais profite surtout d’une ergonomie parfaite pour le format mobile, notamment pour la gestion des onglets et la possibilité d’ouvrir des dizaines de fenêtres en parallèle.

La puissance de feu du Xperia Z1 sublime l’expérience de navigation, avec des ralentissements rarissimes, même lorsque de très nombreux onglets sont ouverts. Enfin, pour ce qui est de la lecture des articles, il est relativement rare d’avoir à passer en mode paysage tant la finesse d’affichage permet de lire de manière confortable la plupart des pages Web. Mais, si vous préférez tout de même les consulter en mode paysage, l’expérience est alors optimale et se rapproche clairement du confort d’une tablette.

1 2 3 4 5 6 7 8 9

Partagez cet article

  • LinkedIn

Comparer les prix du Sony Xperia Z1

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.