Par Nicolas Six

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS

Page 2 sur 6



Aspect et Design

Le X10 arbore un dessin assez massif, tout en arrêtes. Sa forme rectangulaire fait penser à une brique. Lorsqu'on la retourne, un dos courbé se dévoile, l'antithèse de la face avant. L'ensemble n'a pas beaucoup de charme. Mais le X10 a tout de même une once de classe. Malheureusement, les matériaux du X10 ne sont pas dignes d'un mobile haut de gamme. Les plastiques de la coque sont très communs. Les boutons sont trop clinquants. Ils imitent le métal chromé sans faire illusion. Au toucher, ces boutons paraissent trop légers. L'impression dégagée par ce X10 noir est peu flatteuse. Mais le X10 existe aussi en blanc. Dans cette couleur, ses plastiques ont un aspect plus agréable.



Les touches du X10 sont sans surprise. Sur la face avant, on trouve trois boutons : retour, accueil, et options.



Sur la tranche droite, un bouton de volume et un déclencheur photo.



En revanche, il n'y a aucune touche sur la tranche latérale gauche.



Au dessus du mobile, une touche permet de verrouiller le mobile, ou le déverrouiller. Pour débloquer l'écran, une deuxième étape est requise. Il faut faire glisser une petite flèche vers le haut. Mieux vaut faire ce geste doucement : l'écran tactile du X10 manque de sensibilité. Enfin, on retrouve également la prise Jack 3,5 mm ainsi que le connecteur microUSB.



Quant à la tranche inférieure du mobile, on y retrouve l'emplacement pour y mettre une dragonne en cas de besoin.

Son écran mesure 4 pouces, contre 3,2 pouces pour le HTC Legend, 3,5 pouces pour l'iPhone, 3,7 pouces pour le Motorola Milestone, et 4,3 pouces pour le Mastodonte de HTC, le HD2. L'écran du Sony Ericsson est donc vraiment grand. Sa définition est excellente : 854x480 pixels. C'est un écran agréable, même si ses couleurs paraissent un peu froides, et sa luminosité un peu juste. Le poids du X10 demeure raisonnable : 135 gramme. Beaucoup d'utilisateurs sont habitués à porter une charge équivalente dans leur poche.

Le X10 n'a pas de clavier mécanique. On saisit les textes sur un clavier virtuel. Le clavier d'Android est d'ordinaire plutôt agréable. Sur le X10, il se montre récalcitrant. On tape souvent la lettre d'à côté. Ce défaut incombe à l'écran tactile du X10, assez imprécis. Ce défaut tolérable dans presque toutes les applications. Mais dans l'exercice de précision qui consiste à taper rapidement sur des touches de 4 millimètres de largeur, il est difficilement pardonnable.

Le X10 est bardé d'antennes : 3G+, WiFi, GPS et Bluetooth. Sa mémoire interne est faible (1Go). Mais heureusement, il est fourni avec une carte mémoire de 8Go. On pourra y stocker 1500 chansons plus quelques centaines de photos. Pour beaucoup d'utilisateurs, c'est suffisant.
1 2 3 4 5 6
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.