SFR RED 40 Go = 10

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Page 10 sur 10



Conclusion

C’est triste à dire, mais même si le Peax est meilleur que le Slim sur le papier, il n’a pas reçu un contrôle qualité suffisant pour en faire un smartphone d’entrée de gamme décent. Que ce soit du côté des connectiques hasardeuses, de l’écran scintillant ou des bugs logiciels, Wiko déçoit. On a l’impression d’avoir des produits importés directement des usines chinoises et jamais contrôlés à leur arrivée chez nous : soit leur S.A.V. est en béton, et peut assurer une vague colossale de retours, soit les réclamations ne seront pas traitées, dans les deux cas, ce n’est pas glorieux.

Un prix bas ne justifie pas toujours que l’on puisse tout pardonner à un smartphone. Nous nous efforçons dans nos tests de répondre à la question que vous devez vous poser : « puis-je acheter cet appareil les yeux fermés ? » Quand vous voyez un tel smartphone, vous en attendez un minimum et ce minimum n’est, pour nous, pas rempli. Le simple fait que l’accroche réseau – ou la gestion de la double SIM - soit désastreuse en fait même un mauvais téléphone. Reste qu’à moins de 170 €, le Peax pourrait être un smartphone de secours, d’urgence, de prêt, ou un engin que vous utiliserez dans des situations où vous ne souhaitez pas sortir votre appareil à 650 €. Dans ce cas-là, vous pourriez songer à investir.

Notez enfin une chose qui nous chagrine : nous nous sommes renseignés plus que d’habitude auprès de possesseurs de Peax qui nous ont aléatoirement confirmés les défauts ou énumérés d’autres problèmes. Aucun smartphone dans notre entourage ne semble être sorti parfaitement clean de l’usine de production, mais vous pourriez, avec un coup de chance, avoir un modèle mieux loti que celui que nous avons testé. Ce facteur aléatoire ne peut pas être jugé objectivement mais nous amène à vous recommander la prudence. Après tout, si vous vous retrouvez avec un Peax non bugué, parfaitement fini et sans composant défaillant, le smartphone vaudra très largement son prix.

Wiko Cink Peax





Note : 45/100

Les plus :
• Un prix imbattable
• Une configuration musclée pour un entrée de gamme
• Android, la fluidité du système, les applications qui tournent bien
• Le port microSD
• L'autonomie assez bonne pour un smartphone Android
• Un design simple mais un peu plus travaillé qu’avant
• La diode électro-luminescente

Les moins :
• Des bugs, des bugs partout
• Les scintillations de l’écran
• La partie téléphonie et contacts : tout changer pour faire moins bien qu'Android
• Un contrôle qualité faible ou inexistant : les composants défectueux sont légion
• L’effet loterie à l’achat : on aimerait avoir le produit pour lequel on paie

Test réalisé par Julien Cadot
Date de publication : 15/03/2013.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer