SFR RED
SFR RED 30 Go = 10

Abandonnez iOS pour Android grâce à Eric Schmidt

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

C’est par le biais de son compte officiel que le président du conseil d’administration de Google publie un pas-à-pas pour échanger son produit iOS contre un terminal Android en retrouvant tous ses contenus… ou presque.

Vous avez un smartphone ou une tablette sous iOS ? Et vous souhaitez migrer vers Android ? Pas de problème diront certains. Les outils existent afin d’automatiser le plus possible le transfert des données d’un iPhone, par exemple, vers un Nexus. Et si la procédure vous paraît compliqué, notamment parce qu’Apple a convenablement verrouillé son système, rendant la manipulation fort peu intuitive, quelques âmes charitables seront toujours là pour vous aider. A commencer par les plus grands supporters d’Android : les employés de Google.

"De iOS à Android" pour les nuls

Sur son compte Google Plus officiel, Eric Schmidt (ou un quelconque nègre de l’équipe marketing et communication de la firme de Mountain View) a publié un guide expliquant point par point tout ce que vous devez faire pour migrer d’un système d’exploitation à un autre. Certains conseils sont des bonnes pratiques classiques, comme le fait que tous vos appareils doivent être mis à jour et sauvegardés (soit sur le cloud, soit sur un ordinateur). Le guide se concentre particulièrement sur le transfert des contacts et aborde légèrement le problème des photos et de la musique. C’est assez minimaliste.

Si tu n'as pas Android, tu n'es pas dans mes cercles

Le discours ici est particulièrement partisan. Gmail. Google Plus. Hangouts. Chrome. Les outils de Mountain View sont les meilleurs. Les partenaires d'Android font des smartphones plus beaux, plus grands, plus forts. D'ailleurs, parce que c'est une religion, "de nombreux amis ayant un iPhone se sont convertis à Android", explique Eric Schmidt. Seraient-ils restés ses amis dans le cas contraire ? Il ne l'avoue pas. Et inutile d'évoquer les développements des constructeurs partenaires, comme HTC, qui ont également développé de bons outils d’automatisation de transfert de données, même à partir de l’iPhone. Parce que Google se suffit à lui-même.

Et les applications alors ?

Sans évoquer l’écriture totalement subjective de ce guide, l’auteur, qu’il s’agisse vraiment d’Eric Schmidt ou de l'un de ses collaborateurs, oublie un « simple » détail. Si les mails, les SMS, les photos, la musique et certains paramètres (compte Facebook, Twitter) sont exportables, certains contenus ne le sont pas. Notamment les applications. D'abord, certaines n’existent simplement pas sur Google Play. Ensuite, les applications payantes acquises sur Appstore devront être payées à nouveau sur Google Play. Et les fichiers de paramétrage des applications existantes sur les deux systèmes ne sont pas inter-compatibles. En clair, tout ce qui est applicatif reste le point noir du passage d’un OS à un autre. Et personne ne vous le dira.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer