SFR RED 30 Go = 10

Test du Sony Xperia Z2 : un excellent smartphone, mais avant tout une simple évolution du Z1

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
Sony Xperia Z2

Smartphone ostentatoire, objet presque luxueux, le Xperia Z2 reprend la formule initiée avec le Xperia Z et poursuivie avec le Xperia Z1 tout en poussant le concept encore plus loin. Au détriment, peut-être, d’une certaine capacité à nous surprendre et à apporter de nouveaux usages. Sony s’endort-il sur ses lauriers ?

Le Xperia Z a marqué l’histoire de Sony Mobile, car il était le symbole du retour fracassant du groupe japonais parmi les meilleurs fabricants. Un an plus tard, la gamme Xperia de Sony est à nouveau respectée sur le haut de gamme. Elle y est même parfaitement à l’aise, proposant ses smartphones à des prix extravagants : 700 euros en open market (et largement moins cher chez les opérateurs grâce à la subvention.

Sony Xperia Z2 prise en main

Le Xperia Z2, troisième itération très haut de gamme de ce concept, après un Z1 présenté en septembre dernier à Berlin, garde les fondamentaux et pousse le concept encore plus loin en proposant, dixit Sony Mobile France, « ce qui se fait de mieux en téléphonie mobile aujourd’hui ». Si le fossé qui sépare le Z et Z2 est immense, le Z1, lui, n’est finalement pas si éloigné de son successeur, aussi bien dans les caractéristiques techniques que dans l’ergonomie générale. En 6 mois, aucune révolution ne s’est produite. Et c’est peut-être cela qui dérange le plus. Jetons un oeil sur la fiche du Z2 pour les comparer au Z1 :

  • Écran IPS Full HD Triluminos 5,2 pouces (résolution 423 points par pouce) avec moteur de rendu X-Reality
  • Chipset Qualcomm Snapdragon 801 MSM8974AB (quad-core Krait 400 cadencé à 2,3 GHz, GPU Adreno 330 cadencé à 578 MHz)
  • 3 Go de mémoire vive
  • 16 Go de stockage interne (extensible par microSD)
  • Capteur photo Exmor RS de 20,7 mégapixels avec lentille G 27 mm ouvrant à f/2.0 et processeur d’image Bionz ; zoom numérique 8x, compatible 4K en vidéo (et timeshifting jusqu’à 120 images par seconde en 720p).
  • Capteur visio Exmor RS 2,2 mégapixels compatible 1080p en vidéo
  • Chipset audio ClearAudio+
  • Batterie 3200 mAh
  • Android KitKat 4.4.2 avec surcouche Xperia UI
  • Compatible LTE, WiFi ac, Bluetooth 4.0, DLNA, ANT+, NFC
  • Certification IP58
  • 8,2 mm d’épaisseur
  • Poids : 163 grammes

Le Z2 propose donc un écran plus grand avec la même définition. Un chipset légèrement supérieur. 50 % de RAM en plus. Une batterie légèrement plus puissante et une version d’Android actualisé (laquelle équipe aussi le Z1), le tout dans un châssis 0,3 mm plus fin et 6 grammes plus léger. Pour le reste, nous restons sur la même configuration, laquelle était déjà très haut de gamme. Il s’agit donc clairement d’une mise à jour plus que d’un vrai nouveau modèle.

Un design plus que familier

En faisant le tour du propriétaire, nous retrouvons rapidement nos marques. Comme les Z et Z1 (ainsi que leurs déclinaisons), le Z2 arbore le design haut de gamme des Xperia. À savoir deux plaques de verre minéral enchâssées dans un châssis en aluminium très qualitatif. L’impression en main, caractéristique, est toujours excellente (pour ceux qui aiment).

Sony Xperia Z2 face Sony Xperia Z2 dos

À l’avant et à l’arrière, sobriété avant tout. Plus de pavé tactile, comme sur le Z1, puisque les touches de navigation sont intégrées au système d’exploitation. Et les deux haut-parleurs stéréo sont presque cachés dans les bordures entre la dalle et le tour en métal, une vraie amélioration vis-à-vis du Z1 et son haut-parleur mono.

Car tout se joue sur les tranches. En haut, le jack et un micro de réduction de bruit. En bas, le micro pour les conversations téléphoniques. À gauche, une trappe pour la carte microSIM et le port microUSB, ainsi que le connecteur spécifique Sony pour brancher le mobile à une station d’accueil. À droite, une trappe pour la carte miroSD et tous les boutons matériels du mobile (on/off, volume et déclencheur photo). Le design est évidemment unibody, la batterie n’est donc pas amovible.

Sony Xperia Z2 tranche gauche

Sony Xperia Z2 tranche droite

Les bordures autour de l’écran restent assez larges, notamment en dessous et au-dessus. Il reste donc une certaine marge de progression pour optimiser la compacité du mobile tout en gardant une dalle assez grande.

Un écran plus grand et plus lumineux

La dalle justement reste toujours aussi qualitative. De très belles couleurs sont offertes par le nouveau rétroéclairage Live Color de Sony, une déclinaison d’un LCD qui couvre un spectre colorimétrique plus large. Le résultat est assez bluffant. De même pour le contraste, encore une fois très bon. Les angles de vues sont meilleurs qu’auparavant. Seule inquiétude : le Xperia Z2 atteint 5,2 pouces, soit 0,3 pouce en dessous de la première taille d’écran dotée d’une définition QHD. Sony continuera-t-il dans 6 mois de proposer du Full HD ou passera-t-il la barrière 2K dans son prochain flagship ?

Le Xperia Z2 offre, comme avec le Z1 ou le Z1 Compact, une très bonne sensation de glisse et une excellente réactivité. Cependant, nous avons observé quelques saccades dans l’interface. Des petits ralentissements peu gênants, mais indignes d’un modèle aussi onéreux et aussi bien loti.

Une surcouche améliorée en quelques points

Le système d’exploitation est ici Android KitKat dans sa dernière version, estampillée 4.4.2. Elle est agrémentée de l’habituelle surcouche Xperia qui apporte de nombreuses customisations et offre quelques points de personnalisation supplémentaire vis-à-vis d’Android « stock ». À commencer bien évidemment par les icônes, les menus réglages, la zone de notification ou encore le multitâche qui héberge les applications flottantes. Parmi nos touches Xperia préférées, la présence des prévisions météo dans l’agenda : c’est très malin.

Sony Xperia Z2 interface Sony Xperia Z2 interface Sony Xperia Z2 interface

Ecran d'accueil, de personnalisation et de réglages

Aucune nouveauté dans l’ensemble des applications additionnelles de Sony. Le multimédia à l’honneur, comme toujours, avec Walkman (alternative à Play Musique qui remplace aussi Musique), Album (qui remplace galerie), Films (qui remplace aussi galerie), PlayStation Mobile, TrackID (alternative à Shazam), ou encore Video Unlimited (alternative à Play Films).

Sony Xperia Z2 agenda Sony Xperia Z2 interface Sony Xperia Z2 interface

Agenda, zone de notification et réglages rapide et gestion multitâche et fenêtres flottantes

Les services et le haut de gamme ne sont pas oubliés avec Xperia Care (sauvegarde et maintenance du mobile), Xperia Select (sélection de contenus à télécharger sur Play Store), Socialife (fil d’actu des réseaux sociaux), ou Xperia Lounge (contenus et concours exclusifs). Sony embarque également d’origine OfficeSuite (bureautique), Vine (réseau social type Tumblr), Pixlr Express (retouche photo très complète) et Garmin Navigon (GPS voiture, offre d’essai durant 30 jours).

Sony Xperia Z2 Navigon Sony Xperia Z2 Xperia Lounge Sony Xperia Z2 Xperia Care

Garmin Navigon, Xperia Lounge et Xperia Care

D'excellentes performances pour mobile capable de tout

Pour tout cela, rien ne vaut évidemment une plate-forme technique très haut de gamme, comme un Snapdragon 801 avec 3 Go de mémoire vive. Sur AnTuTu, le Xperia Z2 obtient un excellent score en frôlant presque les 34 000 points. Le rapport détaillé du banc de test confirme que l’ensemble est capable de tout, aussi bien dans les jeux que dans le multimédia, avec une petite pointe de retenue sur la 3D. Une impression qui se confirme évidemment en pratique.

Sony Xperia Z2 Antutu Sony Xperia Z2 Antutu Sony Xperia Z2 Antutu

Presque parfait en multimédia

Nous avons installé les habituels jeux témoin, Dead Trigger 2 et Minigore 2. Les deux jeux fonctionnent à merveille. Dead Trigger 2 est ici proposé dans sa version HD, avec l’ensemble des détails (les éclaboussures de sang, les gouttes d’eau, etc.). Quelques petits ralentissements cependant dans ce titre en de rares moments.

Sony Xperia Z2 Jeu vidéo

De même en audiovisuel : nos fichiers de tests sont tous passés, en MP4 comme en MKV. L’écran du Xperia Z2 et les qualités visuelles de cette dalle sont évidemment des atouts considérables, sublimés par le mode plein écran d’Android KitKat. Côté son, nous avons été très agréablement surpris, car le smartphone offre le même confort que les One de HTC, considéré comme le must grâce aux haut-parleurs Boomsound. De même avec un casque. La réduction de bruit active et le casque intraauriculaire livré dans la boîte offrent une très bonne immersion.

Sony Xperia Z2 Sony Select Sony Xperia Z2 Album Sony Xperia Z2 Walkman

Sony Select, Sony Album et Sony Walkman

Une application photo qui s'adapte et évolue

Côté photo, nous continuons d’adorer l’application photo proposée par Sony. Très complète, intégrant même des modules tiers complémentaires (comme Vine), elle offre l’accès à des réglages fins (sélection d’une vingtaine de scènes possibles, balance des blancs et du mode d’éclairage, sensibilité, stabilisateur numérique, etc.). En mode vidéo, le Xperia Z2 est compatible avec le 4K (30 images par seconde) et le timeshifting en 120 images par seconde (en 720p).

Sony Xperia Z2 Appli Photo

Sony Xperia Z2 Pixlr Express 

Application photo Xperia (en haut), Pixelr Express (gauche) et modules additionnels (droite)

Petit point très positif : Sony a conservé le déclencheur matériel, qui ouvre également (en un temps record) l’application quand le mobile est en veille. Le déclencheur est en deux temps pour faire la mise au point puis capturer.

Le résultat des photos est très satisfaisant, même si nous observons une légère saturation du rouge. Les contrastes sont bons ainsi que la gestion de la luminosité et les niveaux de détail. Nous observons également quelques effets de distorsion dans les coins de l’appareil (comme la voiture jaune dans le coin inférieur gauche, dans notre photo de test).

Sony Xperia Z2 Photo

Photo prise avec le Xperia Z2

Presque parfait, mais presque convenu aussi

En conclusion, le Xperia Z2 conserve le positionnement du Z1 : une référence dans le haut de gamme dotée de composants, de matériaux et d’applications premium. Nous étions déjà très satisfaits des modèles précédents. Mais nous n’avons pas été autant bluffés par le Xperia Z2 que nous aurions certainement aimé l’être. Car il n’y a que très peu de nouveautés.

Sony semble s’être contenté d’améliorer, d’affiner et d’optimiser tout ce qui était déjà excellent, sans pour autant apporter du neuf. Oui la batterie est meilleure. Oui, l’écran est plus contrasté et plus coloré. Oui le chipset est encore meilleur. Mais où est « le biscuit » ? Pas de lecteur d’empreinte pour remplacer la reconnaissance faciale approximative. Pas de connectivité USB 3.0, pourtant si efficace. Pas de flash « true tone » ou de second capteur additionnel. Pas de Quad HD dans l’écran.

Sony Xperia Z2 Port microUSB

Ports microUSB 2.0 et microSIM caché derrière une trappe

HTC et Samsung ont expérimenté avec leurs flagships. LG semble également vouloir le faire, compte tenu des quelques rumeurs sur le G3. Alors que Sony rend une copie presque identique à celle du Z1. En six mois, il n’y a évidemment pas de miracle à attendre, mais nous aurions certainement aimé en voir un (une interaction poussée avec la récente PlayStation 4 par exemple). Ne vous y trompez cependant pas : le Xperia Z2 est l’un des trois meilleurs smartphones Android du moment, avec le Galaxy S5 et le HTC One (M8). Mais pour combien de temps encore ?

La note de LesMobiles.com

Sony Xperia Z2

Sony Xperia Z2
90%

4,5 / 5

Partagez cet article

Comparer les prix du Sony Xperia Z2

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer