SFR RED 30 Go = 10

Test du Nokia Lumia 630 : le chaînon manquant entre les Lumia 525 et Lumia 625 ?

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
Nokia Lumia 630 double SIM

Avec le Lumia 630, Nokia propose le premier Windows Phone 8.1. Un argument qui risque de faire mouche auprès des plus impatients, auquel s'ajoute un prix attractif. Mais apporte-t-il autre chose à l'offre déjà étendue de Nokia ? Réponse à la fin de ce test flash.

Nokia a attendu l'arrivée de Windows Phone 8.1 pour faire souffler un petit vent de fraîcheur sur son catalogue. Première série placée sous le signe du renouveau, celle des Lumia 600. Ce sont même deux références qui y ont été ajoutées : les Lumia 630/635. Seule différence, le premier (qui fait l'objet de ce test) est double SIM (3G), le second compatible 4G. 

Nokia Lumia 630

Connectivités mises à part, le Lumia 630 est un smartphone entrée de gamme somme toute classique. Son nom le positionne en successeur direct du Lumia 625 sorti à l'été 2013. Son prix (169 €, nu), un cran en-dessous. Tout comme sa fiche technique. En voici un rappel :

  • Windows Phone 8.1
  • écran IPS Clearblack FWVGA (854 x 480 pixels) de 4,5 pouces avec traitement Gorilla Glass 3
  • processeur quad-core Snapdragon 400 cadencé à 1,2 GHz
  • GPU Adreno 305
  • 512 Mo de RAM
  • 8 Go de mémoire interne (+ microSD)
  • APN 5 mégapixels, sans flash
  • 3G, Wi-Fi b/g/n, Bluetooth 4.0, GPS
  • double SIM
  • batterie 1830 mAh
  • dimensions : 66,7 x 9,2 x 129,5 mm
  • poids : 134 grammes
  • coloris : vert, orange, jaune, blanc et noir

Reste à savoir si le Lumia 630 parvient à trouver sa place entre un Lumia 525 plus abordable et à peine moins bien équipé et un Lumia 625 légèrement plus onéreux et confortable.

Presque un accessoire de mode

Un coup d'oeil suffit à reconnaître la patte de Nokia. Cela étant, ce nouveau Lumia se rapprocherait plutôt du nouveau Nokia X si l'on voulait être un peu plus précis. Capot remontant jusqu'à la vitre avant. Flancs plats. Dos légèrement voûté. Et, bien sûr, des coloris vifs et variés. Notre modèle de test est orange. Quatre autres options sont proposées : vert, jaune, blanc et noir. Un look simpliste, un peu rétro et franchement sympa.

Nokia Lumia 630 : avant / arrière

Nokia Lumia 630 : gauche / droite

Pour ne rien gâcher, l'assemblage est irréprochable et les matériaux bien travaillés. Une vitre à l'avant, sous laquelle se cache bien évidemment l'écran de 4,5 pouces, cerné de larges bordures en haut et en bas malgré l'absence des habituelles touches de navigation (désormais virtuelles). Un plastique à l'effet gomme pour le capot, amovible afin d'accéder aux ports SIM et microSD ainsi qu'à la batterie.

Nokia Lumia 630 : capot ouvert

Les commandes du volume et d'alimentation se fondent dans le flanc droit, assorties au coloris choisi. Elles ont été idéalement placées (à hauteur du pouce), tout comme la prise casque (en haut) et le port microUSB (en bas). Un sans faute sur le plan ergonomique.

Nokia Lumia 630 : coffret

Le coffret bleu habituel de Nokia n'est plus. Premier signe du rachat par Microsoft ?

Le même écran que sur le Lumia 800... sorti il y a presque 3 ans !

La surprise est un peu moins bonne une fois le Lumia 630 sorti de veille. La dalle IPS de 4,5 pouces est de bonne facture mais nous aurions apprécié une définition supérieure au WVGA (854 x 480 pixels) comme on en trouve chez la concurrence. Elle manque également un peu de luminosité, bien que la technologie ClearBlack parvienne à réhausser les couleurs et les contrastes pour un résultat finalement acceptable.

Nokia Lumia 630 : écran

A la découverte de Windows Phone 8.1

En conséquence, les tuiles dynamiques, sur fond blanc ou noir, ressortent particulièrement bien et c'est évidemment ce qui fait le charme de Windows Phone. Quant à la praticité, la version 8.1 l'amène finalement au niveau d'Android et iOS.

Plus besoin de parcourir l'écran d'accueil pour retrouver ses notifications, désormais regroupées dans un menu déroulant caché dans le bord supérieur de l'écran. On y trouve également quatre commandes paramétrables, que ce soit avec des réglages rapides ou des raccourcis application. Nous avons également pu faire la connaissance de Cortana (disponible uniquement en anglais), moins bavarde que ce que laissait croire Joe Belfiore lors de sa présentation mais relativement efficace.

Tout n'est cependant pas bon à prendre. Les touches de navigation virtuelles sont trop étroites. L'option « arrière plan » ne fonctionne qu'avec les applications natives et n'a finalement pas grand intérêt. Nous déconseillons également l'ajout de la troisième colonne de tuiles, compte tenu de la taille de l'écran à moins d'avoir une très bonne vue.

Nokia Lumia 630 : écran d'accueil Nokia Lumia 630 : centre de notifications Nokia Lumia 630 : Cortana

Cortana retiendra votre nom mais peinera à le prononcer s'il est trop « français ».

Une offre logicielle complète

Comme toujours, Nokia a ajouté plusieurs applications maison. Beaucoup sont dédiées à la photo, mais pas que. Il y a également Nokia MixRadio pour l'écoute musicale. La suite HERE pour la cartographie et la navigation. Nokia Care renferme un centre d'aide et Nokia Xpress, un agrégateur de news pas franchement bien fichu. Combiné à l'offre logicielle de Microsoft, il y a de quoi faire dès la première utilisation. Il est évidemment possible de télécharger de nouvelles applications dans le Windows Phone Store. Mais peut-être pas toutes celles que vous souhaiterez.

Nokia Lumia 630 : HERE Nokia Lumia 630 : Nokia Care Nokia Lumia 630 : Nokia Xpress

HERE, Nokia Care & Nokia Xpress

Toujours un peu chiche en mémoire

Car, si la configuration suffit à faire tourner Windows Phone 8.1 sans accroc, certaines applications ne tourneront pas. Il ne sera même pas possible de les installer. La faute à ces 512 Mo de RAM. Nous pensions ne plus avoir à revivre ça depuis l'arrivée du Lumia 525, équipé de 1 Go de RAM. Par chance, elles sont très peu nombreuses. On y trouve principalement des jeux, comme le dernier FIFA. La mémoire interne pourra être un autre frein : seuls 4 Go sont finalement disponibles sur les 8 annoncés.

Petit mais costaud !

C'est d'autant plus dommage au vu des performances offertes par le processeur Snapdragon 400 embarqué. Avec son CPU à quatre coeurs Cortex-A7 1,2 GHz et son GPU Adreno 305, il accomplit tout simplement des petits miracles. Sauf sur AnTuTu, en fait. Le score de 12 000 points obtenu ne reflète pas réellement les capacités du chipset qui n'a faibli à aucun moment durant notre période de test.

En jeu, Temple Run 2 était parfaitement jouable au niveau de graphisme le plus élevé. En vidéo, même constat. La plupart des formats sont décodés sans peine jusqu'en 1080p, mais pas nécessairement pas le lecteur natif. Evidemment, il n'y a aucun intérêt à encombrer la mémoire du téléphone avec de tels fichiers compte tenu de la résolution de l'écran.

D'ailleurs, autant le dire, le Nokia Lumia 630 fera un bien meilleur baladeur audio. Le son produit par son petit haut-parleur nous a agréablement surpris par sa puissance et sa clarté, même au volume le plus haut.

Nokia Lumia 630 : AnTuTu Nokia Lumia 630 : AnTuTu Nokia Lumia 630 : Temple Run 2

Il assure aussi en photo !

Débrouillard en lecture, le petit dernier de Nokia l'est tout autant en capture malgré son équipement plus que modeste : un APN 5 mégapixels, dépourvu de flash. Première bonne surprise, l'ensemble des applications Nokia est là. Cela inclut Nokia Camera et ses nombreux réglages manuels, mais aussi Cinémagraphe pour réaliser des photos animées, Glam Me pour les selfies (dommage qu'il n'y ait pas de webcam) et Nokia Studio Créatif pour l'édition.

Nokia Lumia 630 : Nokia CameraNokia Camera est l'une des meilleures applications photo, tant pour la quantité de réglages que pour son interface intuitive.

Ensuite, les clichés produits sont particulièrement bons. Les couleurs sont justes. Les détails, nombreux. Le piqué, plus qu'acceptable. Aucun phénomène de distortion à signaler. Evidemment, ces commentaires ne sont plus valables lorsque la luminosité vient à manquer. L'absence de flash est alors regrettable.

Photo prise avec le Nokia Lumia 630Photo prise avec le Nokia Lumia 630

Juste un Lumia de plus ?

Le Nokia Lumia 630 ne manque pas d'atouts pour séduire. Son design coloré devrait plaire aux jeunes et ses performances admirables en multimédia, les combler. Windows Phone 8.1 lui ajoute ce petit plus qui en fait presque une pièce de collection. Un truc cool pour faire le malin en soirée (avec des amis geeks, évidemment) : « regardez, j'ai le premier Windows Phone 8.1 ! »

Ceci dit, cela ne durera qu'un temps. Si vous êtes utilisateurs Windows Phone, nous vous rappelons qu'une mise à jour est prévue cet été. Et si vous vous demandez s'il vaut mieux l'attendre ou profiter de l'occasion pour changer de téléphone, la réponse sera sans doute non. Malgré un comportement exemplaire, force est de reconnaître que ce petit Lumia n'apporte pas grand chose de nouveau sur le plan technique alors que la marge de progression est conséquente (RAM, écran, webcam).

Pour les autres, c'est en revanche une très bonne occasion de passer à Windows Phone sans se ruiner tout en sachant qu'il existe d'autres alternatives, en attendant le modèle 4G au moins. Le Lumia 625, désormais disponible à prix équivalent, offre presque les mêmes prestations avec un écran plus grand et une connectivité 4G. Le Lumia 525, plus économique et difficile à trouver, est plus petit mais dispose d'une mémoire RAM plus généreuse.

La note de LesMobiles.com

Nokia Lumia 630 double SIM

Nokia Lumia 630 double SIM
70%

3,5 / 5

Partagez cet article

Comparer les prix du Nokia Lumia 630 double SIM

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer