HUAWEI MATE 10 PRO HUAWEI MATE 10 PRO
HUAWEI MATE 10 PRO

Test du Alcatel OneTouch Pop S3 : une bonne plate-forme 4G bridée par certains composants

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
Alcatel OneTouch POP S3

Avec le Pop S3, Alcatel OneTouch propose un smartphone 4G à moins de 150 €. Un tarif particulièrement attractif qui devrait attirer les gros consommateurs de données. Piège ou véritable aubaine ? Réponse à la fin de ce test flash.

Réservée aux forfaits les plus complets pour son lancement, la 4G s'est depuis invitée dans les offres low-cost. La progression est évidemment similaire du côté des smartphones. Les modèles compatibles se multiplient sous la barre des 200 euros grâce à Wiko, Archos, ZTE, Motorola ou encore Samsung. Alcatel OneTouch descend même bien plus bas avec le Pop S3.

Alcatel OneTouch Pop S3

Annoncé par Alcatel à 149 euros, mais proposé à 129 € chez la plupart des revendeurs, l'Alcatel OneTouch Pop S3 se présente comme le modèle le plus abordable dans la catégorie 4G. Mais son constructeur n'en est pas arrivé là sans quelques sacrifices. Reste évidemment à savoir s'il a fait les bons choix et trouvé les bons dosages. Pour cela, commençons tout d'abord par jeter un oeil aux principales caractéristiques du smartphone :

  • Android 4.3 Jelly Bean
  • écran WVGA (800 x 480 pixels) de 4 pouces
  • processeur quad-core Snapdragon 400 1,2 GHz
  • GPU Adreno 305
  • 1 Go de RAM
  • 4 Go de mémoire interne (plus microSD)
  • APN 5 mégapixels avec Flash LED
  • webcam VGA
  • connectivités 4G, Wi-Fi 802.11 b/g/n, Bluetooth 4.0, GPS
  • batterie 2000 mAh
  • dimensions : 123 x 64.4 x 9.85 mm
  • poids : 130 grammes

Petit et coloré

L'Alcatel One Touch Pop S3 ne se démarque pas particulièrement par son design. Son format rectangulaire rappelle celui de nombreux autres modèles. L'avant est en grande partie occupé par l'écran, coincé entre les touches de navigation Android en bas et la webcam, les capteurs de proximité/luminosité, le haut-parleur et la LED de notification en haut. L'ensemble est protégé par une large vitre plutôt sensible aux traces de doigts, mais le fond blanc les camoufle bien. Nous ne pouvons pas en dire autant à l'arrière.

Alcatel OneTouch Pop S3 : avant / arrière
Alcatel OneTouch Pop S3 : gauche / droite

Car, si le smartphone est livré avec une coque blanche, d'autres sont incluses dans le coffret. Elles sont au nombre de six (en comptant la blanche) et permettront d'apporter une touche de couleur à l'ensemble : jaune, bleu, rouge, rose ou gris. Enfin, une touche... ou même un peu plus puisqu'elles couvrent non seulement tout l'arrière mais aussi les tranches pour venir encadrer la face avant. Elles intègrent donc les boutons du volume et de mise en route que l'on trouve respectivement à droite et en haut. Plusieurs ouvertures sont également présentes : port microUSB en bas, prise jack 3,5 mm en haut, appareil photo, flash et haut-parleur à l'arrière.

Alcatel OneTouch Pop S3 : coques interchangeables

Il faudra également retirer le capot en place pour accéder à la batterie ainsi qu'aux emplacements SIM et microSD. Dommage qu'Alcatel OneTouch n'ait pas pensé à intégrer un système facilitant cette tâche souvent fastidieuse, le capot tenant très bien en place. Aucun jeu à signaler entre ce dernier et la structure du smartphone, ni ailleurs d'ailleurs. Cet assemblage irréprochable participe évidemment au plaisir que procure ce petit smartphone entre les mains.

Alcatel OneTouch Pop S3 : appareil photo / boutons de navigation

L'écran, au bûcher !

Allumé, le Pop S3 n'est pas plus remarquable. Bien qu'acceptable, son écran de 4 pouces ne dépasse pas nos attentes. D'une définition de 800 x 480 pixels, il atteint une résolution de 233 ppp. Suffisant pour ne pas irriter la rétine, mais pas franchement pour s'adonner aux joies du surf sur internet. Les petits caractères sont illisibles. Et, pour peu que vous soyez en plein soleil, c'est l'écran tout entier que vous peinerez à distinguer, la faute à une luminosité faiblarde. Reste les angles de vision, ouverts sur les côtés mais très peu en haut et en bas. Un écran aussi bon que mauvais, selon l'usage et les conditions.

Alcatel OneTouch Pop S3 : écran

Android, toujours pas à jour mais bien accompagné

Nouvelle petite déception, Android est livré en version 4.3 Jelly Bean. Nous aurions préféré la dernière version, KitKat, pourtant lancée il y a plus de six mois. La surcouche qui l'accompagne est cependant agréable et apporte plusieurs petites améliorations appréciables. Au niveau de l'écran d'accueil, tout d'abord, avec l'ajout de widgets et de deux panneaux au fonctionnement un peu particulier : l'un affiche des photos en plein écran, l'autre accueille des widgets au-delà de la limite de l'écran et ajoute une navigation verticale. Un raccourci a également été ajouté pour accéder rapidement à la liste des applications. Il suffit de balayer l'écran de bas en haut.

Nous retrouvons également un centre de notification un peu plus coloré, mais autrement classique avec les habituels réglages rapides, ainsi qu'un gestionnaire de multitâche à l'apparence soignée. Une option intéressante fait également son apparition dans les Paramètres. Elle permet de réduire le temps de démarrage. Les autres particularités sont à chercher dans l'offre applicative puisque, en plus des habituels outils d'assistance, de sauvegarde et de synchronisation, Alcatel OneTouch pré-installe également de nombreuses applications.

Alcatel OneTouch Pop S3 : bureau Alcatel OneTouch Pop S3 : bureau Alcatel OneTouch Pop S3 : multitâche
La première capture (à gauche) a bien été réalisée sur le bureau. Elle montre le panneau
modifié par Alcatel OneTouch : un cadre qui affiche des photos et fait disparaître
le dock d'Android (rangée d'applications la plus basse).

Il y en a pour tous les goûts. Les accros aux messages et réseaux sociaux seront ravis de trouver le clavier Swiftkey (pour améliorer leur vitesse de frappe) ainsi que Facebook, Twitter ou encore Viber. Les étudiants et professionnels apprécieront de retrouver Adobe Reader et OfficeSuite pour visualiser et éditer leurs documents. Plusieurs jeux Gameloft sont également inclus, mais seulement en démo. Le Play Store est évidemment présent pour télécharger de nouvelles applications. Soulignons tout de même que l'espace de stockage est limité à un peu moins de 2 Go pour l'utilisateur. Investir dans une carte SD sera sans doute indispensable pour beaucoup.

Alcatel OneTouch Pop S3 : Sauvegarde ONE TOUCH Alcatel One Touch Pop S3 : Swiftkey Alcatel OneTouch Pop S3 : applications pré-installées
Alcatel OneTouch a bien organisé le bureau. La plupart des applications
sont rangées dans des dossiers.

De la puissance plus qu'il n'en faut

Autre point positif, la navigation est fluide même s'il est possible que quelques ralentissements surviennent lorsque trop d'applications sont ouvertes. Rien de rédhibitoire, d'autant que vous trouverez difficilement mieux ailleurs. Le Pop S3 n'a pas à rougir face à ses concurrents même un peu plus huppés. Comme la plupart des modèles 4G sous la barre des 200 €, il repose sur un Snapdragon 400 (CPU quad-core Cortex-A7 1,2 GHz + GPU Adreno 305) qu'Alcatel OneTouch a eu la bonne idée d'accompagner par 1 Go de RAM.

Alcatel OneTouch Pop S3 : AnTuTu Alcatel OneTouch Pop S3 : 3Dmark Alcatel OneTouch Pop S3 : rayon Madfinger du Play Store
Le rayon Madfinger du Play Store est étrangement vide...

Décoder des vidéos jusqu'en Full HD (hors MKV), exécuter des jeux 2D ou 3D ou encore naviguer sur internet, toutes ces tâches sont à la portée du Pop S3. Finalement, les limitations viennent d'abord des autres composants : l'écran trop petit et mal défini ne permet pas toujours de profiter des joies du multimédia, tout comme la sortie son plutôt moyenne. Et ce n'est visiblement pas tout. Pour des raisons obscures, certains jeux ne sont pas compatibles, comme Dead Trigger 2...

Oubliez les belles photos à partager sur la toile !

Nous arrivons maintenant à un point plus épineux encore : la photo. Alcatel OneTouch s'est contenté d'un capteur de 5 mégapixels couplé à une optique à focale fixe (sans autofocus, donc) et un Flash LED. Comme toujours, le logiciel livré avec n'est pas particulièrement fourni en options et mise plutôt sur la simplicité d'utilisation avec des réglages prédéfinis : Nuit, Sport, HDR, Sourire ou Panorama.

Alcatel OneTouch Pop S3 : appareil photo

Sans surprise, les résultats sont mauvais. Manque de piqué. Couleurs ternes. Mauvaise gestion de la lumière (surexposition/sousexposition). Le mode HDR n'y changera rien. Le Flash non plus. Par chance, il sera possible de camoufler ces défauts avec le logiciel de retouche fourni puisqu'il propose, lui, de nombreux réglages et effets.

Photo prise avec l'Alcatel OneTouch Pop S3
Photo prise avec l'Alcatel OneTouch Pop S3

Trop déséquilibré

L'Alcatel OneTouch Pop S3 souffre d'une fiche technique déséquilibrée. Presque irréprochable sur le plan des performances et des connectivités avec sa compatibilité 4G (il lui manque tout de même le NFC, si on chipote), son écran risque rapidement de mettre l'utilisateur à l'étroit. Il faudra également oublier les belles photos et vidéos à partager pour épater les copains.

Evidemment, on ne peut pas tout demander d'un smartphone à 129 € et certains s'en contenteront. Pour les autres, mieux vaut peut-être rajouter quelques euros et s'offrir le 45 Helium d'Archos, le Galaxy Core 4G de Samsung, le Soshphone 4G ou encore le Grand S Flex de ZTE. Les propositions ne manquent pas. Autre possibilité, faire une croix sur la 4G. Tout est une question de priorité...

La note de LesMobiles.com

Alcatel OneTouch POP S3

Alcatel OneTouch POP S3
40%

2 / 5

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer