SFR RED 30 Go = 10

Test de la LG G Watch R : en progrès, mais Android Wear reste limité

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

​Si vous cherchez une montre connectée et que votre smartphone tourne sous Android, vous avez logiquement l’embarras du choix. A moins de faire le difficile. Dans ce cas, la nouvelle G Watch R de LG est peut-être l’un des rares modèles à avoir retenu votre attention avec son boîtier arrondi qui permettrait presque de la confondre avec une montre classique. Reste à savoir si elle fait beaucoup plus que donner l'heure pour justifier son prix. Réponse à la fin de notre test.

Les montres connectées se multiplient dans les catalogues des revendeurs mais peinent à se démarquer. Elles remplissent à peu près toutes les mêmes fonctions et arborent finalement un design assez similaire et anguleux qui n'est pas nécessairement du goût de tout le monde. Si c'est votre cas, deux options s'offrent à vous mais à une condition tout de même : votre smartphone doit être compatible avec Android Wear, soit tourner sous Android. La première, c'est la Moto 360 de Motorola que nous avons déjà testée. La seconde, c'est la G Watch R de LG qui nous intéresse aujourd'hui.

LG G Watch R & LG G3 s
LG G Watch R & LG G3 s

Le Coréen dispose en effet désormais d’une deuxième montre dans son catalogue. La G Watch R y a récemment rejoint la G Watch sortie à l’été. Principale différence, l’écran est rond comme chez Motorola. Le prix est également assez proche puisque la Moto 360 est proposée à 249 € et qu’il est déjà possible de trouver la G Watch R à moins de 269 €, son prix de lancement. Le choix n’est donc pas forcément évident mais nous allons tenter de le faciliter en passant le nouveau modèle de LG à la loupe.

Chic mais décontractée

LG a peut-être suivi son concurrent américain sur la forme mais cela ne fait pas tout. Il y a également le style et le Coréen est plutôt parti sur une approche sportive avec le contour gradué et les deux ailerons qui maintiennent le bracelet. Celui qui est fourni est en cuir noir mais, bonne nouvelle, il sera facile de le changer grâce à sa taille et son système d'attache standard s'il ne vous convient pas. Nous trouvons pour notre part qu'il se marie parfaitement bien avec le boîtier, également noir, tout en atténuant ce côté sportif justement.

LG G Watch R : bracelet
Le moniteur cardia est logiquement au dos du boîtier.

L'anneau en acier autour de l'écran et l'unique bouton circulaire qui rappelle le remontoir des montres mécaniques sur la droite y participent également. Sans oublier les différents cadrans. Plus d'une vingtaine sont proposés, dont une bonne partie avec des aiguilles pour une illusion presque parfaite. Nous qualifierions l’ensemble de chic et décontracté. Un accessoire finalement facile à porter en toute occasion, à condition d'avoir des poignets suffisamment larges.

LG G Watch R : bouton d'alimentation

Car la G Watch R est particulièrement imposante, que ce soit en épaisseur, en largeur et surtout en longueur. L'écran est pourtant plus petit que celui de la Moto 360 avec son diamètre de 1,3" (contre 1,5"). La définition est par ailleurs identique si l'on oublie les capteurs de proximité/luminosité que l'on trouve chez Motorola : 320 x 320 pixels. L'affichage est donc plus fin mais la luminosité ne s’ajuste pas automatiquement. Ce n’est pas réellement problématique puisqu’il existe un réglage manuel dans Android Wear. Nous conseillons de la laisser à un niveau moyen afin de ne pas plomber l'autonomie.

La LG G Watch R portée

La plus endurante !

Soyons honnêtes, celle-ci est loin d'être dramatique en comparaison d'autres montres. Vous devriez pouvoir tirer deux journées d'une charge complète en utilisation normale. C'est même un peu mieux que la Moto 360 mais mieux vaut tout de même désactiver l'écran de veille. D'autant que des capteurs de mouvements réveilleront la montre lorsque vous lèverez le bras pour lire l'heure et que cela fonctionne relativement bien. La charge s'effectue par ailleurs à l'aide d'un socle magnétique à relier au courant avec un câble microUSB/USB évidemment fourni.

LG G Watch R : chargeur

Cette petite prouesse, la G Watch R la doit principalement à la capacité de sa batterie : 410 mAh. Nous trouvons plutôt des batteries de 300 mAh chez la concurrence ou même sur la première G Watch. La configuration est autrement très classique : processeur Qualcomm Snapdragon 400 1,2 GHz, 512 Mo de RAM, 4 Go de mémoire interne, Bluetooth 4.0 LE, vibreur, podomètre, capteur cardiaque et certification IP67 pour l'étanchéité. Et ce n'est pas une mauvaise chose puisqu'Android Wear tourne parfaitement bien.

Pour les accrocs du smartphone

Dommage que l'OS soit toujours trop limité. Attention, nous apprécions sa simplicité d'utilisation. Le système de cartes hérité de Google Now permet d'accéder rapidement aux notifications. Il suffit ensuite de balayer vers la gauche pour les options ou la droite pour les supprimer. Nous apprécions aussi l'efficacité de la reconnaissance vocale, activable avec la phrase « Ok Google », pour les commandes ou la dictée de messages même s'il vaut mieux éviter de partir dans un monologue sans fin sous peine de perdre son attention ou d'imprimer des fautes.

LG G Watch R : Android Wear

Ce que nous lui reprochons, c'est d'être trop dépendant d'Android. Dès l'allumage, vous êtes invités à télécharger l'application Android Wear pour l'appairage (obligatoire) avec un smartphone ou une tablette. Il faudra également y revenir pour accéder à certains réglages, comme les applications à ouvrir pour les différentes commandes vocales. Mais le plus gros problème reste encore le fait que la plupart des fonctionnalités varient selon ce qui se passe sur le smartphone puisqu'Android Wear n'est qu'une extension d'Android. Autrement dit, toutes ou presque sont exécutées sur le smartphone.

Application Android Wear sur Android Application Android Wear sur Android Application Android Wear sur Android
L'application Android Wear contient également un court didacticiel.

Android Wear 2.0 : sur la bonne voie mais il y a encore du chemin !

Cela s'arrange tout de même un peu avec la dernière mise à jour. En plus de suivre son activité, prendre des notes, remplir son agenda et lancer la navigation, il est désormais aussi possible d'ouvrir Play Musique sur le smartphone depuis la montre. Mieux, il est même possible de stocker ses morceaux sur la montre pour les écouter sans smartphone. En théorie du moins puisque nous ne sommes pas parvenus à effectuer le transfert (du smartphone vers la montre) en suivant les instructions. Soulignons aussi qu'il faut pour cela un casque Bluetooth puisqu'il n'y a pas de prise jack sur la montre. La mise à jour apporte également le support du GPS mais aucun des modèles actuels n'en est équipé.

LG G Watch R : Play Musique

Du côté des applications tierces, en revanche, rien n'a vraiment changé puisque le travail doit venir des développeurs. Elles sont encore trop rarement compatibles ou se contentent d'envoyer des notifications sans offrir la possibilité de réagir. Quant aux sollicitations spontanées, n'y comptez même pas. Il est par exemple possible de demander à la montre d'ouvrir WhatsApp sur le smartphone mais pas d'enchaîner sur la sélection d'un contact et la dictée d'un message. Cela ne fonctionne qu'en réponse après avoir reçu une notification.

Android Wear doit encore faire ses preuves

La G Watch R est un joli produit. Les matériaux, bien choisis et traités avec soin, ainsi que l'écran rond, en font un accessoire sobre et facile à porter. Elle est de plus facilement personnalisable grâce à un grand choix de cadrans et de bracelets afin de vous suivre aussi bien au bureau que lors de vos footings puisqu'elle est équipée d'un podomètre et d'un capteur cardiaque. Et sa batterie ne devrait pas vous lâcher en cours de route. Nous regrettons tout de même son gabarit imposant.

LG a donc fait du bon travail mais, comme pour la Moto 360 de Motorola, le problème vient d’Android Wear qui limite la G Watch R au rôle de simple relais d'informations... Compte tenu du prix, c'est tout de même léger.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer