SFR RED 30 Go = 10

Test du Panasonic Lumix CM1 : le photophone expert

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
Panasonic Lumix CM1

Après les smartphones qui tentent de remplacer les appareils photo, ce sont les appareils photo qui tentent aujourd'hui de remplacer les smartphones. C'est notamment le cas du Lumix CM1 de Panasonic. Objectif atteint ? Réponse à la fin de ce test.

Perçue comme une fonction gadget il y a quelques années encore, la fonction photo de nos smartphones compte aujourd'hui parmi les plus appréciées des utilisateurs. Il faut dire que certains modèles parviennent à égaler les appareils photo compact, même experts, dans certaines situations. Malheureusement, il y aura toujours un moment où vous regretterez d'avoir laissé votre appareil photo à la maison. Peu importe ce que disent les constructeurs, la vérité, c'est que les technologies actuelles ne permettent pas d'enfermer un véritable appareil photo dans un smartphone.

Certains ont pris le problème à l'envers et se sont en revanche aperçus que l'inverse était plus simple. C'est l'approche adoptée par Samsung pour sa gamme Zoom (ou K Zoom, désormais), mais aussi, plus récemment, par Panasonic pour le Lumix DMC-CM1. Le Japonais espère sans doute ainsi pouvoir profiter de sa solide réputation dans la photographie pour revenir sur le marché de la téléphonie mobile qu'il a été contraint d'abandonner, en Europe au moins, il y a quelques années faute de ventes satisfaisantes.

Panasonic Lumix CM1

Lancé au prix public conseillé de 899 € en fin d'année dernière, le CM1 promet de combiner smartphone et appareil photo sans concession d'aucune part. Et il a été plutôt bien équipé pour cela :

  • Android 4.4.4 KitKat
  • Ecran Full HD (1920 x 1080 pixels) de 4,7"
  • processeur Snapdragon 801 cadencé à 2,3 GHz
  • GPU Adreno 330
  • 2 Go de RAM
  • 16 Go de mémoire interne (+ microSDXC)
  • APN 20,1 mégapixels avec capteur MOS de 1 pouce, optique LEICA DC Elmarit ouvrant à f/2.8 et processeur Venus Engine dédié
  • webcam 1 mégapixel
  • connectivités 4G (cat. 4) / Wi-Fi / NFC / Bluetooth / GPS
  • batterie 2600 mAh
  • dimensions : 135,4 x 68 x 21,1 mm
  • poids : 204 grammes

La promesse est belle. Le nécessaire semble être là pour la tenir. Reste désormais à savoir comment s'en sort le CM1 en situation réelle.

Appareil photo d'un côté, smartphone de l'autre

Nous commençons comme toujours par le design et, disons le tout de suite, la vue du Lumix CM1 à l'oreille risque de déclencher quelques regards interrogateurs, voire moqueurs autour de vous. Contrairement aux photophones de Samsung, lui ne tente pas de se conformer plus à l'une ou l'autre des catégories auxquelles il prétend appartenir même s'il faut reconnaître qu'il reste plutôt fin pour un appareil photo aussi bien équipé. Une belle prouesse de la part de Panasonic.

Panasonic Lumix CM1 sous tous les angles

D'un côté, c'est donc un appareil photo avec un imposant objectif entouré par une bague de réglage en métal striée pour l'adhérence et un petit flash au-dessus. Le tout, pris dans un revêtement en imitation cuir taillé pour laisser tout juste apparaître un peu de métal en haut, avec l'inscription Lumix, et en bas. De l'autre côté, c'est un smartphone avec un large écran tactile surmonté d'un petit haut-parleur, d'une webcam et des habituels capteurs de luminosité/proximité, le tout présenté derrière une vitre couvrant d'un bout à l'autre de l'appareil.

Panasonic Lumix CM1 : boutons latéraux

Sur la tranche droite du téléphone (ou le dessus de l'appareil photo, selon le point de vue), les deux fonctions se côtoient mais ne se mélangent pas avec, sur une moitié, les boutons du volume et de sortie de veille et, sur l'autre, un bouton de démarrage rapide pour l'appareil photo et l'indispensable déclencheur. Sur la tranche opposée se trouve une trappe renfermant les emplacements microSD et microSIM. Une seconde trappe abrite le port microUSB en haut. A côté, une prise Jack. Le haut-parleur dispose d'une sortie en bas.

Panasonic Lumix CM1 : objectif

Dans l'ensemble, c'est un joli produit à regarder mais la prise en main n'est finalement jamais optimale. Poids important et objectif gênant en position téléphone. Trop étroit et bague de réglages difficile à agripper en position photo. Sans oublier qu'il faut tout de même prévoir une grande poche pour le transporter en sécurité. Nous avons pu constater un petit jeu au niveau de la bague de réglages. Soulignons également que le cache de la prise microUSB est tenu par un petit bout de plastique assez lâche alors que la seconde trappe est grossière et mal alignée. Des finitions un peu décevantes compte tenu du prix.

Panasonic Lumix CM1 : trappe pour cartes microSD et microSIM

L'affichage est bon mais pas optimal

A l'allumage, l'écran du Lumix CM1 étonne par la finesse de son affichage. La définition de 1920 x 1080 pixels apporte un réel confort sur une dalle de 4,7 pouces. La résolution atteint 469 pixels par pouce et égale celle du One M7, ancien détenteur du record dans le domaine avant que n'arrivent les écrans QHD. Même les pages internet s'affichent lisiblement. Cela ne veut pas dire que la dalle excelle dans tous les domaines pour autant.

Les couleurs manquent de profondeur et les contrastes sont peu élevés, comme souvent avec la technologie IPS qui offre néanmoins des angles de vision très larges. C'est bien le cas ici. Nous ne sommes donc pas déçus mais, pour un appareil misant sur la photo, il est tout de même dommage que l'écran ne fasse pas totalement honneur aux résultats.

Panasonic Lumix CM1 : écran

Le premier Lumix sous Android

Vous l'aurez compris, l'une des particularités du Lumix CM1 et de pouvoir assurer la fonction de smartphone. Pour cela, Panasonic s'est évidemment appuyé sur le système d'exploitation dédié de Google que l'on trouve déjà à bord de ses Eluga (la gamme de smartphones de Panasonic, principalement vendue en Asie). Il est en revanche allé au plus simple, ou presque puisqu'il a tout de même cherché la certification Google. La version installée au sortir de la boîte est 4.4 KitKat (l'arrivée de Lollipop a été confirmée pour le mois de mai) et elle est livrée sans surcouche.

Nous retrouvons donc l'écran d'accueil habituel, avec son unique raccourci vers la fonction photo. Le bureau se compose comme toujours de plusieurs panneaux à faire défiler de gauche à droite et où installer widgets et raccourcis. Les boutons de navigation virtuels occupent le bas de l'écran pour revenir en arrière, au bureau ou ouvrir le multitâche. Au-dessus se trouve le dock avec l'accès aux principales fonctions et le menu principal. Balayer l'écran depuis le bord inférieur mène à Google Now. Depuis le bord supérieur, à la zone de notification et aux réglages rapides.

Panasonic Lumix CM1 : écran de verrouillage Panasonic Lumix CM1 : écran d'accueil Panasonic Lumix CM1 : réglages rapides

Bref, du grand classique. Les seules nouveautés sont à chercher dans les applications mais nous y reviendrons dans la section dédiée, à savoir la photo. La suite logicielle de Google est autrement présente au complet : Gmail, Hangouts, Google+, Chrome, Drive, Youtube et la suite Play avec le Play Store bien sûr pour compléter la bibliothèque. Vous diposez pour cela de 11 Go de mémoire interne (sur 16 Go annoncés), avec la possibilité d'ajouter également une carte mémoire microSD (jusqu'à 128 Go).

Panasonic Lumix CM1 : multitâche Panasonic Lumix CM1 : Google Suite Panasonic Lumix CM1 : Google Play Store

Les performances sont là, dommage pour le confort

Inutile de préciser que l'OS est réactif à souhait puisque le Lumix CM1 tourne sous Snapdragon 801, un chipset que nous connaissons déjà très bien pour avoir équipé la majorité des flagships du début d'année dernière. Il se compose pour rappel d'un CPU quad-core à base de Krait 400 et cadencé à 2,3 GHz et d'un GPU Adreno 330. Il est accompagné de 2 Go de RAM. Nous avons également le souvenir de performances très satisfaisantes et cela se vérifie ici.

Panasonic Lumix CM1 : AnTuTu Panasonic Lumix CM1 : 3Dmark Panasonic Lumix CM1 : Basemark OS II

Les benchmarks donnent des scores honorables : plus de 40 000 sur AnTuTu, environ 17 000 sur 3Dmark et plus de 1000 points sur Basemark OS II. En situation réelle, cela se traduit notamment par des jeux qui tournent sans problème. Nous avons testé Dead Trigger avec les réglages graphiques au plus haut. Pas de mauvaises surprises en lecture audio et vidéo non plus même si certains codecs ne sont toujours pas pris en charge nativement.

Panasonic Lumix CM1 : Dead Trigger 2

Malheureusement, ces bonnes performances sont plombées par des problèmes ergonomiques. Le haut-parleur est mal placé et se trouve souvent couvert par la main. C'est d'autant plus gênant qu'il n'est pas très puissant. Sans oublier l'objectif de l'appareil photo, pas très agréable pour jouer notamment. C'est néanmoins le prix à payer pour disposer d'un appareil photo de qualité.

Pas meilleur smartphone en photo !

N'y allons pas par quatre chemins. Le Lumix CM1 est le meilleur appareil photo qu'il nous ait été donné de tester à la rédaction. La taille du capteur fait toute la différence. Il mesure 1" et c'est tout simplement le plus grand jamais intégré dans un « smartphone ». En comparaison, le K Zoom de Samsung stagne à 1/2,3". L'optique est également plus lumineuse avec une ouverture maximale de f/2.8. Pas de zoom en revanche mais la résolution de 20,1 mégapixels du capteur permettra, à défaut, de recadrer les clichés au besoin. Cet équipement est de plus livré avec plusieurs applications développées par Panasonic.

Panasonic Lumix CM1

La première est évidemment dédiée à la prise de vue « classique » et reprend l'interface habituellement proposée dans les Lumix, adaptée aux spécificités ergonomiques du CM1. Le sélecteur de modes est accessible depuis le coin supérieur gauche et tout y est, du mode automatique iA+ au mode Manuel en passant par les modes personnalisables.

Sur la même ligne, à l'opposé, se trouve une petite molette permettant d'attribuer un réglage à la bague  qui entoure l'objectif : exposition, ISO, balance des blancs, profondeur de champs, etc... Il est aussi possible d'utiliser l'écran tactile. Au milieu sont affichées les commandes générales, comme le flash, la résolution ou la qualité avec le choix de compresser en Jpeg ou non (RAW) pour les puristes.

Panasonic Lumix CM1 : Appareil photo

Trois autres applications sont pré-installées : 4K Pre-Burst pour capturer des photos 4K en rafale avec sélection du meilleur cliché, 4K PhotoCapture pour extraire des photos des enregistrements 4K et Photo Search pour découvrir les plus beaux coins à photographier aux alentours grâce aux clichés d'autres utilisateurs rassemblés sur une carte. Une mise à jour apporte également l'application TimeLapse.

Panasonic Lumix CM1 : 4K Pre-Burst

Les présentations étant faites, passons à la pratique avec la première qui s'avère être un réel plaisir à utiliser. Tout répond au doigt et à l'oeil. La mise au point est rapide, tout comme le déclenchement via le bouton dédié ou le bouton virtuel. Et les résultats sont excellents. Nous avons commencé par la prise en extérieur, dont vous trouverez quelques exemples ci-dessous. Nous avons été particulièrement impressionnés par le piqué et le niveau de détails. Les clichés sont, de plus, généralement bien exposés. Dommage, les couleurs sont parfois un peu ternes et la distorsion est fréquente dans les coins.

Photo prise avec le Panasonic Lumix CM1
Photo prise avec le Panasonic Lumix CM1

Mais c'est une fois le soleil couché ou en intérieur que le Lumix CM1 creuse réellement l'écart avec ses concurrents. Là aussi, la réactivité est de mise avec une mise au point généralement précise. Elle est assistée par le flash au besoin. Mieux vaut en revanche désactiver ce dernier pour les prises. La lumière produite n'est pas très puissante et trop chaude. Et puis il n'y en a pas réellement besoin avec un tel capteur. Nous avons pu obtenir des photos de nuit plus que correctes si on compare le Lumix CM1 avec d'autres smartphones.

Vous l'aurez compris, ils n'étaient pas exempts de tout défaut pour autant. Si les couleurs sont fidèles, le niveau de détails chute. Il semblerait que le problème vienne principalement de la compression Jpeg. Les fichiers RAW sont plus détaillés, mais aussi plus bruités. Après compression, tout est lissé. Et c'est plus vrai encore dans les coins, où nos problèmes de distorsions s'accentuent.

Photo prise avec le Panasonic Lumix CM1
Photo prise avec le Panasonic Lumix CM1

Soulignons également que Lumix CM1 est capable d'enregistrer des vidéos 4K mais seulement à 15 images par seconde. Il faut redescendre à la HD pour retrouver du 30 images par seconde. Un peu décevant tout de même.

Un appareil photo avec option smartphone

Nous n'avons pas toujours été tendre avec le Lumix CM1. Travailler avec des appareils hybrides est toujours un peu délicat. Il faut trouver les bons dosages. Panasonic a pris le parti de conserver l'ADN de ses Lumix experts quitte à handicaper la partie smartphone, laquelle ne démérite pourtant pas. Android est là avec tous ses avantages et une plateforme solide en soutien mais le confort est trop rudimentaire.

Néanmoins, le contrat est rempli et, si l'appareil photo est la priorité absolue pour l'achat de votre prochain smartphone, vous ne trouverez sans doute pas mieux que le Lumix CM1. Encore faut-il avoir les moyens bien sûr.

La note de LesMobiles.com

Panasonic Lumix CM1

Panasonic Lumix CM1
75%

3,8 / 5

Partagez cet article

  • Panasonic Lumix CM1 - Testé

    Panasonic Lumix CM1

    Le Panasonic Lumix CM1 est un véritable photophone, pouvant remplacer un appareil photo numérique, puisqu'il promet de combiner smartphone et appareil photo sans concession d'aucune part. Il s'agit...

    Lire le test complet

    Avis LesMobiles.com :

    75%
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer