SFR RED
SFR RED 30 Go = 10

L'Asus ZenFone 2 arrive en France (prise en main et premières impressions)

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS

Dévoilé au début du mois de janvier, l'Asus ZenFone 2 s'apprête à débarquer en France. Le lancement est prévu dans les prochains jours pour le premier modèle. La version la plus haut de gamme sera quant à elle disponible en mai. Voici nos premières impressions sur le ZenFone 2 ZE551.

Asus s'est toujours montré assez discret sur le marché de la téléphonie mobile, préférant garder un pied sur celui des tablettes qu'il connaît mieux. Une stratégie qui n'a plus vraiment d'intérêt avec ce dernier désormais sur le déclin. Il fallait donc réagir et c'est ce qu'il a fait. L'ancien spécialiste des appareils hybrides a finalement décidé de mettre tous ses oeufs dans le même panier avec sa gamme ZenFone, des smartphones qui s'assument pleinement.

Les premiers sont sortis en 2014 et montraient un Asus prêt à se remettre en question mais toujours sur la retenue. Spécifications limitées. Disponibilité tardive hors du continent asiatique. Bref, il prenait la température. Et les retombées ont visiblement été bonnes puisqu'il revient cette année avec une nouvelle fournée portée par un ZenFone 2 ZE551 particulièrement ambitieux que nous attendons avec impatience depuis son annonce au dernier CES.

Asus Zenfone 2

Il arrivera en France au mois de mai au prix de 299 € (prix de lancement, puis 349 €). Nous avons eu la chance de pouvoir passer quelques jours en sa compagnie. Avant de vous donner nos premières impressions, revenons rapidement sur ses principales caractéristiques techniques :

  • Android 5.0 Lollipop
  • écran IPS+ Full HD de 5,5" avec vitre en Gorilla Glass 3
  • chipset quad-core Intel ATOM Z3580 cadencé à 2,3 GHz
  • 4 Go de RAM
  • 32 Go de mémoire interne (+ microSD)
  • connectivités 4G (cat. 4) / Wi-Fi AC / NFC
  • appareil photo 13 mégapixels avec technologie PixelMaster
  • webcam 5 mégapixels
  • poids : 170 grammes

Autant dire que ce ZenFone 2 n'a pas grand chose à voir avec ses prédécesseurs sur le plan technique. Il s'en démarque également une fois en main. L'impression est bonne avec un design beaucoup plus qualitatif. En fait, il nous rappelle beaucoup le G3 de LG que nous apprécions particulièrement. L'avant est en grande partie couvert par la vitre de l'écran, souligné par les boutons de navigation Android et une bande de plastique imitant le métal. L'effet est habilement reporté à l'arrière avec un motif différent mais tout aussi réussi. Preuve que le plastique, s'il est joliment travaillé, peut aussi faire mouche.

Les boutons au dos : mode ou véritable utilité ?

Autre point commun, nous retrouvons, ici aussi, des commandes dorsales sous l'appareil photo. Elles ne sont toutefois que deux. Ce sont celles du volume. Il faudra prendre l'habitude de ne plus les chercher sur la tranche droite comme sur la plupart des smartphones mais, puisqu'elles tombent directement sous l'index, cela devrait venir rapidement. C'est finalement assez pratique, à condition d'avoir une main suffisamment grande pour pouvoir tenir fermement le smartphone de chaque côté afin de pouvoir les presser sans faire appel à l'autre main.

Asus Zenfone 2 : appareil photo et commandes dorsales

Car, disons le franchement, le ZenFone 2 n'est pas un exemple de compacité même dans la catégorie des 5,5". Les bordures autour de l'écran sont relativement larges, ce qui explique peut-être qu'Asus n'ait pas souhaité en rajouter avec des boutons sur les tranches. C'est peut-être aussi à cause du capot très arrondi qui ne laisse finalement pas beaucoup de place sur les tranches. Quoiqu'il en soit, il n'est pas fait pour les petites mains alors que les grandes devraient tout de même peiner à atteindre le bouton d'alimentation placé en haut, à côté de la prise casque et à l'opposé du MicroUSB.

ZenUI au secours de l'ergonomie

Par chance, le constructeur a eu la bonne idée d'offrir un autre moyen de sortir le smartphone de veille. Comme sur beaucoup d'autres modèles aujourd'hui, deux tapes sur l'écran éteint feront l'affaire. C'est évidemment l'une des fonctionnalités de ZenUI, ici présent en version 1.4 et habillant Android dans sa dernière version, à savoir Lollipop. Et ce n'est évidemment pas la seule. Il est également possible de dessiner des lettres sur l'écran éteint pour lancer directement des applications. Exemple, le C pour l'appareil photo.

Asus apporte également plusieurs applications pratiques, dont certaines comprennent en plus un widget. C'est notamment le cas de What's Next, la petite boule de cristal d'Asus qui regroupe vos événements à venir, la météo, etc. C'est également celui de SuperNote pour la prise de note à la volée avec synchronisation sur le nuage. Dommage qu'il n'y ait pas de stylet. Vous reviendrez sûrement vite au clavier virtuel. Parmi les autres bonnes idées, notons la présence des habituels outils de maintenance, d'un outil de thème assez complet et d'une application pour calibrer l'affichage (température de couleur et modes prédéfinies ou personnalisées).

De bonnes prédispositions pour le multimédia

Soulignons d'ailleurs que l'affichage est de bonne facture et plutôt précis avec sa définition HD 1080p pour une diagonale de 5,5". Les couleurs sont belles. Les angles de vision, bien ouverts. Il aurait gagné à être un peu plus lumineux mais force est de reconnaître que nous avons été agréablement surpris.

Naviguer sur internet, regarder des vidéos ou même jouer devrait être un plaisir, à condition que la configuration suive bien sûr. Nous n'avons pas relevé de ralentissements gênants lors de notre prise en main. L'ATOM Z3580 à quatre coeurs d'Intel n'a fléchi à aucun moment. Les 4 Go de RAM y sont sans doute aussi pour quelque chose.

Asus ZenFone 2

Une application photo franchement réussie

Autre bonne surprise, l'application photo du ZenFone 2 est plutôt complète et bien fichue. Les modes de prise de vue sont nombreux. Le mode manuel propose de nombreux réglages facilement accessibles sur la droite ainsi qu'un viseur avec niveau. Sans oublier l'effet bokeh avec intensité variable qui fonctionne plutôt bien. Dans l'ensemble, les résultats nous ont semblé très corrects même si l'appareil photo souffre beaucoup des conditions de luminosité.

La prise devient presque impossible en éclairage faible. Mise au point hasardeuse. Déclenchement lent. Heureusement, un mode dédié est présent et, s'il limite la résolution à 3 mégapixels au lieu des 13 permis par le capteur, il semble bien offrir de meilleurs résultats. Petite déception en vidéo en revanche avec l'absence de l'enregistrement 4K, désormais courant sur les smartphones haut de gamme.

Un sérieux rival pour le OnePlus One

C'est néanmoins sur une bonne impression que s'achève cette prise en main. Le ZenFone 2 se présente comme un smartphone particulièrement complet compte tenu de la somme réclamée, malgré une ergonomie parfois perfectible principalement dûe à son gabarit. Tout n'est toutefois pas perdu puisque deux autres modèles viendront compléter la gamme chez nous, dont le ZE500 avec écran 5". Il faudra malheureusement faire des concessions sur le plan technique pour un prix évidemment plus bas. Comptez 179 € pour une disponibilité prévue le 31 mars.

Le second conserve affichage de 5,5" mais en HD 720p et voit la fréquence de son processeur diminuée (1,8 GHz) ainsi que sa mémoire divisée par deux (2 Go de RAM, 16 Go de mémoire interne). Il sera commercialisé en avril au prix de 249 €.

Lancement Asus Zenfone 2

Comparer les prix du Asus ZenFone 2 (ZE551ML)

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer