SFR RED 30 Go = 10

Test du Microsoft Lumia 950 : une très bonne manière d'inaugurer Windows 10 Mobile

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
Microsoft Lumia 950

Avec le Lumia 950, Microsoft a un double enjeu. D’abord promouvoir Windows 10 sur mobile. Et être le digne représentant de la marque. Plus encore qu’avec le 950 XL, plus grand et plus puissant, le 950 se veut être le juste équilibre entre performance et prix.

Tester un smartphone doté d’un nouveau système d’exploitation n’est pas la tâche la plus simple. Car l’expérience qu’il apporte est certes facile à jauger ergonomiquement, mais complexe lorsqu’il s’agit de comparer à un autre modèle. C’est ce qu’il se passe aujourd’hui avec le Lumia 950, l’un des trois modèles sous Windows 10 Mobile annoncés récemment par Microsoft. Devons-nous le comparer au Lumia 930 sous Windows Phone 8, sorti et testé dans nos colonnes il y a un an et demi ? Ou bien à un flagship de cette année sous Android, comme le récent Nexus 5X de LG et Google, avec le risque de comparer l’ergonomie des deux systèmes d’exploitation ?

Microsoft Lumia 950 prise en main

Une fiche technique complète

Car, clairement, le Lumia 950 est un mobile qui se positionne au beau milieu de ces deux propositions : un OS à base de tuiles animées par un chipset 64-bit de Qualcomm, le tout dans un châssis simple et ergonomique. Il n’y a pas de réelle fausse note dans ce Lumia 950. Il paraît même très classique, compte tenu de l’historique de Nokia : des tranches très larges, des coloris électriques, etc. Comme vous le verrez ci-dessous, il n’y a pas qu’à l’intérieur que le smartphone est différent. Il l’est surtout à l’extérieur. Mais avant de voir cela en détail, voici d’abord la fiche technique :

  • dimensions : 145 x 73,2 x 8,2 mm
  • poids : 150 grammes
  • ratio écran / taille : 70,5 %
  • écran AMOLED ClearBlack Quad HD de 5,2 pouces (résolution de 564 pixels par pouce)
  • protection de l’écran Corning Gorilla Glass 3
  • chipset Qualcomm Snapdragon 808 octo-core avec quatre coeurs Cortex-A57 cadencés à 1,82 GHz et quatre coeurs Cortex-A53 cadencés à 1,44 GHz
  • GPU Adreno 418
  • 3 Go de mémoire vive
  • 32 Go de stockage interne (extensible par microSDXC)
  • batterie de 3000 mAh (amovible) compatible Quick Charge 2.0 et chargement sans fil Qi
  • compatible LTE catégorie 6, WiFi ac dual-band, Bluetooth 4.1, GPS (Glonass), NFC, DLNA, Radio FM
  • connecteur USB type-C
  • compatible Continuum
  • capteur photo Pureview 20 mégapixels avec triple flash LED, stabilisateur optique d’image et objectif Carl Zeiss à six éléments ouvrant à f/1.9. Compatible Ultra HD en vidéo (avec mode ralenti)
  • webcam 5 mégapixels, objectif grand-angle ouvrant à f/2.4, compatible 1080p en vidéo
  • Windows 10 Mobile

Microsoft Lumia 950 prise en main

Si vous avez lu nos tests du Lumia 930, du Nexus 5X et du G4, vous découvrirez qu’une partie de cette fiche technique (taille d’écran, verre de protection, chipset, webcam et mêmes dimensions à quelques petits millimètres près) s’inspire largement des deux flagships de LG tout en héritant de certains composants de l’ancien Windows Phone. Nous aurions également tendance à inclure dans ce comparatif préliminaire le Moto X Style, également sous Snapdragon 808 et avec un écran Quad HD. Le Lumia est cependant plus ambitieux que le Nexus 5X, à nos yeux son principal concurrent.

Un design plus classique

Mais commençons par faire le tour du propriétaire. Comme nous vous l’annoncions en début d’article, le Lumia 950 offre un design radicalement différent de son prédécesseur, le 930, lequel était encore un reliquat de l’ancienne stratégie de Nokia Devices Mais commençons par faire le tour du propriétaire. Comme nous vous l’annoncions en début d’article, le Lumia 950 offre un design radicalement différent de son prédécesseur, le 930, lequel était encore un reliquat de l’ancienne stratégie de Nokia Devices & Services. Ainsi, le Lumia 950 adopte et adapte les contours moins marqués du Lumia 640 que nous avons testé au printemps dernier : une coque en polycarbonate qui protège les tranches, un capteur photo moins proéminent (et moins voyant), pour une prise en main générale plus traditionnelle. Les dimensions du téléphone le confirment : malgré une augmentation de 0,2 pouce de la dalle tactile, l’encombrement du smartphone est moindre (87 cm3 pour le 950, 95 cm3 pour le 930).

Microsoft Lumia 950 prise en main

Puisque la coque est extractible (comme le montre la photo ci-dessous), les tranches sont donc dépourvues d’un tiroir pour y loger la SIM ou la carte mémoire. De fait, les contours du mobile semblent étrangement sobres. Notez-y d’ailleurs la présence de deux éléments importants. D’abord la présence d’un troisième bouton matériel sur la tranche de droite qui s’avère être un déclencheur photo. Un élément hérité du Lumia 930. Voilà quelque chose que nous sommes ravis de retrouver.

Microsoft Lumia 950 prise en main

Second détail, la présence d’un port USB type-C, une connectique qui semble se généraliser à grande vitesse ces derniers mois. Concernant les câbles et adaptateurs présents dans la boîte, Microsoft a eu une bonne idée (même si cela doit lui coûter relativement cher) : offrir un câble USB 3.0 vers USB type-C pour la connexion avec un ordinateur et un adaptateur secteur vers USB type-C.

Microsoft Lumia 950 prise en main

L’encoche pour ouvrir le capot du smartphone se trouve à gauche du port USB type C (quand l’écran du téléphone est vers le haut). Une fois cette protection en plastique enlevée, vous accédez à la batterie amovible et aux ports pour les cartes SIM et microSD. Notez qu’il faut obligatoirement enlever la batterie pour insérer ces deux cartes, même le support de stockage. Toujours à l’arrière du téléphone, vous découvrez, au-dessus du logo Windows, l’optique Carl Zeiss entourée d’une protection métallique gravée de cercles concentriques. À gauche se trouve le triple flash true-tone. À droite la sortie du haut-parleur mono.

Une prise en main plus facile

La prise en main du Lumia 950 est moins dure que celle du Lumia 930. Elle conviendra clairement à davantage de « mains », notamment chez un public féminin clairement exclu du modèle de 2014. Même si, ici aussi, la clientèle masculine est davantage ciblée, le Lumia 950 est moins segmentant par ses formes et ses dimensions. La position des boutons matériels est plutôt bonne, même s’il vous faudra certainement changer le mobile de position entre le moment de l’allumage (avec le bouton dédié) et celui du déblocage (en glissant sur l’écran), car la touche matérielle est un peu basse pour le pouce droit (la question ne se pose pas si vous le tenez avec la main gauche). Dernier détail à propos de la coque est en polycarbonate : non, ça ne vaut pas l’aluminium, mais le résultat est plutôt agréable au toucher.

Microsoft Lumia 950 prise en main

L’écran est l’une des belles réussites de ce smartphone. Il s’agit d’une dalle AMOLED ClearBlack de 5,2 pouces Quad HD dotée d’une résolution supérieure à 500 pixels par pouce, soit un écran similaire à celui du Moto Maxx de Motorola et presque équivalent à celui du Galaxy S6 de Samsung. Les couleurs sont belles. Les angles de vues bien ouverts. Les contrastes profonds. Et le piqué de l’image est impressionnant. Peut-être même un peu trop : les 423 pixels par pouce du Nexus 5X nous semblent déjà bien suffisants... Mais ne boudons pas notre plaisir.

Microsoft Lumia 950 prise en main

Hello Windows 10 !

À l’allumage, nous nous retrouvons naturellement avec Windows 10 Mobile, déclinaison pour smartphone de la nouvelle version de l’OS de Microsoft. Théoriquement, il s’agit du même moteur que la version PC, seule l’interface est adaptée. À l’usage, l’ergonomie est globalement très proche de celle de Windows Phone 8.1. Nous comprenons bien naturellement que les plus gros changements sont ceux qui ne se voient pas. Mais nous nous attendions certainement à quelque chose de plus... percutant. Nous retrouvons donc cette interface à deux panneaux, un pour les tuiles, à mi-chemin entre widget et raccourci, et un autre pour le menu des applications.

Microsoft Lumia 950 interface Microsoft Lumia 950 interface Microsoft Lumia 950 interface

Nous retrouvons aussi le moteur de recherche global où Bing est intégré et l’Action Center. Bien sûr, il y a les fonds d’écran et l’effet de transparence des tuiles qui cassent un peu la sobriété globale de Windows Phone, ainsi que le mode plein-écran (où les touches de navigation sont cachées) pour donner un peu plus de place à l’ensemble des applications. Il y a aussi Windows Hello, un système de reconnaissance de l’iris de l’oeil pour débloquer le mobile sans avoir à saisir un code PIN. Et ça marche plutôt bien. Bref, c’est pareil, mais en mieux. Et, à bien y réfléchir, c’est ça que nous attendions de la part de Microsoft : ne pas se parjurer à imiter les concurrents, mais adopter des mécaniques modernes.

Microsoft Lumia 950 interface Microsoft Lumia 950 interface Microsoft Lumia 950 interface
Cortana, Edge et Word

Côté applications, quelques changements évidemment. Nous reviendrons dans un prochain article sur l’ensemble des nouveautés de Windows 10 Mobile : les logiciels qui ont disparu (MixRadio), ceux qui sont arrivés (Edge, Continuum) et ceux qui ont changé, comme Cortana ou l'application GPS Cartes, toujours servi par Nokia Here. Nous reviendrons également plus en détail sur Continuum qui est une vraie bonne idée. Mais contrairement aux tentatives précédentes, ça marche plutôt bien. Citons simplement certaines des applications marketing qui sont préinstallées : Amazon, Audible, Candy Crush Saga, Expedia, Facebook, Flipboard, Fitbit, Gameloft Hub, Groove Music (partenaire musical de Microsoft) et Shazam.

Microsoft Lumia 950 interface Microsoft Lumia 950 interface Microsoft Lumia 950 interface
Microsoft Lumia 950 interface Microsoft Lumia 950 interface Microsoft Lumia 950 interface
De haut en bas, de gauche à droite : Xbox Live, Groove Music, Cartes et Amazon

Des performances différentes d'Android

Dans l’ensemble, Windows 10 Mobile se laisse gentiment apprivoiser, notamment sur ce Lumia 950 très agréable à utiliser, même si comme tout système d’exploitation, c’est à l’usage que les habitudes se prennent (comme pour masquer la barre de navigation pour donner plus d’espace aux applications présentes à l’écran, alors que cela aurait clairement dû être quelque chose d’automatique). Cette fluidité, offerte par les 3 Go de mémoire vive qui accompagnent le Snapdragon 808 ne sont d’ailleurs pas de trop.

Microsoft Lumia 950 performance Microsoft Lumia 950 performance Microsoft Lumia 950 performance

Car si le coeur du système est le même que celui d’un PC, il faut naturellement une bonne configuration pour en profiter. Une configuration qui s’est assez bien exprimée sur les outils de benchmark : 24350 sur AnTuTu (version Windows Phone) et 1267 points sur Basemark OS II. Le score sur AnTuTu est seulement deux fois meilleur que celui du Lumia 640 (sous Snapdragon 400). Nous sommes un peu étonnés par ce score. Le score sur Basemark est déjà plus cohérent, même si lui aussi, est en retrait vis-à-vis des G4 et Nexus 5X. Nous attribuons cela aux différences entre Windows 10 Mobile et Android.

Oui à la vidéo et à la musique, moins sur le jeu !

A l’usage, le Lumia 950 est une plate-forme multimédia intéressante. Pas tout à fait la meilleure. Pas tout à fait la plus optimisée. Mais « elle fait le job », comme nous disons. Attention cependant à certains jeux qui ne sont pas aussi optimisés sur Windows 10 Mobile que sur Android. C’est le cas notamment de Dead Trigger 2 : nous avons eu la bonne surprise qu’il soit compatible avec le Lumia 950. Cependant, le résultat n’était pas aussi bon que sur certains haut de gamme des marques concurrentes, comme sur le Galaxy S6 par exemple. La présence d’un écran Quad HD avec un Snapdragon 808 n’est peut-être pas aussi judicieux que cela aurait pu être en théorie. Pour preuve : durant les phases de jeu, le chipset est monté en température.

Microsoft Lumia 950 multimedia

Côté vidéo, le constat est ici largement meilleur que sur les Windows Phone précédents. Car l’application Musique+Videos a été remplacée par Films et TV, un hub qui regroupe deux usages audiovisuels : la location de films et de séries à la demande (location et achat) et la lecture de contenus disponibles dans la mémoire du téléphone (ou sur la carte mémoire, ce qui est très pratique). Nous sommes loin de l’époque où Microsoft pensait qu’il était possible d’imposer le transfert de fichier via Zune, comme Apple avec iTunes. Plus proche aujourd’hui de la philosophie de Google, la stratégie de Microsoft est plus ouverte et l’usage de Windows 10 Mobile gagne en interactivité et en intuitivité.

Microsoft Lumia 950 multimedia

Reste évidemment les petits soucis de codecs audio. Comme avec le Lumia 640, le lecteur est capable de décoder de nombreux formats vidéo (sous-titres compris), mais certaines pistes audio restent muettes. Sur Android, la parade est facile. Sur Windows Phone, elle est déjà moins évidente, mais elle existe : rendez-vous sur le Windows Store et téléchargez CCPlayer pour vous offrir (sans dépenser un centime) un excellent lecteur. Et si la publicité vous gêne, la version n’est pas si onéreuse. Avec cette application, le bel écran Quad HD et un bon casque (car le haut-parleur à l’arrière n’est pas top), le Lumia 950 devient un très bon baladeur multimédia.

Toujours très bon en photographie

Dernier usage : la photo, un domaine où historiquement les Lumia sont performants, notamment grâce à l’expertise Carl Zeiss en matière d’optique. Ici plusieurs technologies sont importantes à noter. D’abord, le capteur photo est un Pureview de 20 mégapixels, un classique dans le haut de gamme chez Lumia (il pourrait même s’agir du même capteur que celui du 930). Il est associé à cette optique Carl Zeiss ouvrant à f/1.9 très lumineuse, un triple flash true-tone et un stabilisateur optique accessible en photo et en vidéo. Pour accompagner ces composants, le constructeur propose Microsoft Camera, une application que nous avons découverte avec le Lumia 640.

Microsoft Lumia 950 multimedia

Très pratique et complète, elle offre non seulement des réglages fins sur de nombreux paramètres, mais aussi des filtres à télécharger sur le Windows Store (à l’image des filtres chez Sony et Samsung). Notez toutefois que, si vous ne souhaitez pas vous ennuyer avec cela, le mode automatique fonction plutôt bien... La preuve en est avec les photos ci-contre : l’une a été prise en fin d’après-midi et l’autre en milieu de matinée. Comme vous pouvez le constater, les deux photos sont plutôt lumineuses, malgré des conditions météo loin d’être optimales. Les couleurs sont respectées (même si elles sont un peu ternes ici). Les flous et les aberrations sont absents (même le soir). Il y a du détail et du contraste. Et surtout, la photo est globalement équilibrée, prouvant une bonne gestion de la lumière.

Microsoft Lumia 950 multimedia
Microsoft Lumia 950 multimedia
Photos prises avec le Lumia 950 (fin d'après-midi en haut, matinée en bas)

Le Lumia 950 est à Windows 10 ce que le Nexus 5X est à Android

En conclusion, le Lumia 950 est un très bon smartphone. Un très bon smartphone pour travailler, pour surfer sur Internet, pour prendre des photos et regarder des vidéos (à condition de bien choisir son lecteur vidéo). Un bon smartphone aussi pour se diriger (avec l'application Cartes et les cartes offline fournies par Nokia Here) et pour s’informer avec Cortana et Bing. Nous avons été bluffés par Windows Hello, qui fonctionne plutôt bien. Nous apprécions le déclencheur mécanique pour la photo, l’intégration du Qi et du NFC. Nous attendions un lecteur d’empreinte, mais Microsoft n’ayant pas de système de paiement, cela n’est peut-être pas nécessaire. Et Windows 10 offre quelques améliorations, mais ne modifie pas l’ergonomie des Windows Phone. Et c’est tant mieux.

Nous avons toutefois noté quelques petites remarques pour les utilisateurs avertis. A commencer par le Snapdragon 808 qui ne nous semble pas être le chipset le plus adapté au segment haut de gamme et aux écrans Quad HD. En effet, celui-ci montre ses limites quand il s’agit de prendre en charge des jeux. Un domaine dans lequel Windows Phone doit encore s'améliorer surtout compte tenu de l’historique vidéo-ludique de Microsoft (sur Windows et sur Xbox). Sur Lumia 950 XL, ce problème devrait être moins marqué dans la mesure où celui-ci est équipé du Snapdragon 810.

Et côté prix ? Sous la barre des 600 euros, le Lumia 950 est plutôt dans la bonne tranche tarifaire, même s’il est positionné sur le haut de la fourchette. À configuration égale, vous pouvez trouver plus économique chez Android avec le Nexus 5X, le G4 ou le Moto X Style. Cependant, il faudra faire le choix d’une autre expérience. Difficile donc de comparer, une conclusion à laquelle nous sommes également arrivés dans les tests techniques. Heureusement, les opérateurs Orange, SFR et Bouygues Telecom sont là pour faire baisser la facture et ramener le Lumia 950 à un prix plus accessible à tous.

La note de LesMobiles.com

Microsoft Lumia 950

Microsoft Lumia 950
80%

4 / 5

Partagez cet article

Comparer les prix du Microsoft Lumia 950

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer