SFR RED 30 Go = 10

Test de l'Asus ZenFone Zoom : le photophone avec zoom optique 3x

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
Asus ZenFone Zoom (ZX551ML)

Le super photophone d’Asus aura mis du temps à trouver le chemin des boutiques mais le voilà enfin, près d’un an et demi après avoir été présenté pour la première fois. Il n’a évidemment pas changé et, surtout, pas perdu le zoom optique 3x qui lui a donné son nom. Mais est-ce réellement la petite révolution que nous attendions ? Réponse avec notre test complet.

Voilà un smartphone que nous n'espérions même plus voir arriver chez nous : le ZenFone Zoom ! Dévoilé pour la première fois dans le cadre du CES 2015, il était rapidement tombé dans l'oubli faute de suivi chez Asus et malgré son équipement inédit. Puis il a refait surface neuf mois plus tard à l'IFA pour la confirmation du lancement Européen... et rebelote. Silence radio pendant plusieurs mois, mais le voilà à nouveau et pour de bon cette fois, puisqu'il est désormais disponible.

Asus ZenFone Zoom

C'est évidemment une bonne nouvelle même si nous trouvons son prix un peu élevé compte tenu du retard puisqu'il est affiché à 549 €. Certes, il est toujours aussi rare de trouver un smartphone doté d'un appareil photo avec zoom optique 3x mais la fiche technique a tout de même prix un petit coup de vieux entre l'écran Full HD et le chipset quad-core d'Intel. La voici en détails pour ceux qui auraient besoin d'un petit rappel :

  • Android 5.0 Lollipop + ZenUI
  • écran IPS Full HD de 5,5 pouces avec vitre en Gorilla Glass 3
  • chipset quad-core Intel ATOM Z3580 cadencé à 2,3 GHz
  • GPU PowerVR G6430
  • 4 Go de RAM
  • 128 Go de mémoire interne (+ microSD)
  • connectivités 4G (cat. 4) / Wi-Fi AC / NFC / Bluetooth 4.0
  • appareil photo 13 mégapixels avec technologie PixelMaster, zoom 3x sur une optique à 10 éléments, OIS et autofocus laser
  • webcam 5 mégapixels optique grand-angle ouvrait à f/2.0
  • batterie 3000 mAh
  • dimensions : 158,9 x 78,8 x 12 mm
  • poids : 185 grammes

Comme vous l'aurez compris, le composant phare de ce ZenFone Zoom est l'appareil photo et son zoom. Veritable prouesse technique puisqu'Asus parvient à conserver un profil relativement fin. Et, puisque nous parlons design, rentrons carrément dans le vif du sujet avec l'habituel tour du propriétaire.

Smartphone de face, appareil photo de dos

Le ZenFone Zoom se présente en fait comme le mariage idéal entre smartphone et appareil photo sur la forme. Contrairement à ses deux seuls véritables concurrents que sont le Galaxy K Zoom et le Lumix CM1 de Samsung et Panasonic, son bloc photo ne dépasse que légèrement au dos même s’il reste imposant par sa taille puisqu'il prend la forme d'un disque et s'étend sur presque toute la largeur du smartphone. Normal, puisque le zoom est périscopique.

Comprenez que les lentilles évoluent perpendiculairement au point d'entrée de la lumière. Il aurait toutefois sans doute été possible d'opter pour un bloc rectangulaire plus étroit, même en comptant le flash double LED et l'autofocus laser, mais la forme circulaire a sans doute été choisie pour rappeller davantage un appareil photo. Un parti pris que l'on retrouve également avec le revêtement en simili-cuir et le semblant de poignée à côté de la sortie du haut-parleur et qui ne gêne pas vraiment la prise en main en usage téléphone. Du bon travail.

Asus ZenFone Zoom : appareil photo

Le ZenFone Zoom reste en effet très agréable à manipuler au quotidien grâce aux courbes héritées des ZenFone 2 et à son cadre métallique, même si le format 5,5 pouces n’est évidemment pas pour tout le monde. D’autant qu’aux 5,5 pouces de l’écran s’ajoutent des bordures relativement larges sur les côtés mais surtout au-dessus, à cause du haut-parleur et des capteurs usuels, et en-dessous, à cause des touches de navigation sensitives et du bandeau à impression métallique qui les soulignent joliment. Le ZenFone Zoom est même un peu plus haut et large que les iPhone Plus d’Apple. C’est dire ! Mieux vaut donc prévoir un jean avec de bonnes poches pour le ranger et garder les deux mains libres pour naviguer.

Asus ZenFone Zoom : avant/arrière
Asus ZenFone Zoom : gauche/droite

Les actions risquent en effet d’être limitées à une main. Même régler le volume demande un peu de gymnastique tant les boutons dédiés ont été placés haut sur la tranche de droite. Heureusement, le bouton d’alimentation et sortie de veille est en-dessous et tombe naturellement sous le pouce. C’est déjà ça. Vous remarquerez au passage qu’Asus a également pensé à ajouter des boutons pour déclencher la prise de vue et l’enregistrement vidéo en bas. Les autres tranches sont assez classiques, avec le port microUSB en bas et la prise jack en haut. Rien à gauche. Pas même un tiroir puisque le capot est amovible. Il faudra le retirer, à l’aide d’une petite encoche prévue à cet effet, pour insérer une carte microSIM ou microSD.

Asus ZenFone Zoom : touches de navigation et prise microUSB

Vous remarquerez malheureusement ci-dessous que la batterie n’est pas accessible. Elle est en réalité bloquée par le bloc photo. Dommage. On ne peut pas tout avoir. Le ZenFone Zoom parvient déjà à combiner un appareil photo avec zoom optique et un smartphone dans un boîtier relativement fin et confortable, et c’est déjà bien. Encore faut-il que les performances optiques soient au rendez-vous pour justifier son léger embonpoint mais nous n’en sommes pas encore là. Intéressons-nous d’abord à l’écran.

Asus ZenFone Zoom : capot retiré

Un écran qui manque d’éclat

L’écran du ZenFone Zoom s’appuie sur la technologie IPS et mesure 5,5 pouces pour une définition de 1920 x 1080 pixels. Le résultat est une résolution d’environ 400 pixels par pouce. Ce n’est pas ce qu’il se fait de mieux aujourd’hui mais c’est largement suffisant pour l’affichage de pages web. Nous sommes en revanche un peu déçus par la reproduction des couleurs. Le rendu est un peu froid et les contrastes ne sont pas assez marqués. C’est pardonnable sur un smartphone à 300 € tel que le ZenFone 2 mais un peu moins au-dessus des 500 € où l’on trouve beaucoup mieux, que ce soit chez Samsung, LG ou encore HTC.

Asus ZenFone Zoom : écran

Notons tout de même que différents profils couleurs sont proposés avec une jauge de température en prime pour corriger le tir mais n’espérez pas de miracle non plus. Du côté des angles de vision, aucun problème majeur à signaler. Il en va de même pour la luminosité qui permettra la lecture en plein soleil, à condition que la vitre de protection en Gorilla Glass 4 ne soit pas couverte de traces de doigts...

Android Lollipop sous un feu d’artifice de bloatware

Sur cet écran s’affiche évidemment Android, livré en version 5.0 Lollipop. Point de Marshmallow donc, ni même de 5.1. Cela s’explique évidemment par le fait qu’aucune de ces versions n’était disponible au moment où le ZenFone Zoom était en développement mais, compte tenu du retard pris par Asus ensuite, une mise à jour native aurait été appréciée plutôt qu’en OTA puisque, rappelons-le tout de même, Marshmallow devrait bien finir par arriver. Lollipop n’est donc peut-être pas le problème le plus gênant après. La palme reviendrait plutôt à ZenUI que l’on pourrait un peu comparer au TouchWiz d’il y a quelques années ou encore au ciel un soir de 14 juillet.

Comprenez que ça explose un peu de tous les côtés, et d'autant plus au début avec les tutoriels qui se lancent à la première ouverture de chaque menu ou application pré-installée (et il y en a beaucoup...) mais ce n’est malheureusement pas tout. Des liens commerciaux et conseils apparaissent parfois en bas de l’écran façon pop-up et certaines applications génèrent systématiquement des notifications en fonction des situations, comme le gestionnaire d’alimentation à l’ouverture d’un benchmark pour rappeler qu’un mode Performances est disponible. C’est irritant, au point d’en faire oublier les atouts de ZenUI qui n’en manquent pourtant pas.

Asus ZenFone Zoom : bureau Asus ZenFone Zoom : Thèmes Asus ZenFone Zoom : recherche
Asus ZenFone Zoom : réglages rapidesAsus ZenFone Zoom : multitâche Asus ZenFone Zoom : ZenMotion

Les réglages rapides ajoutés au centre de notification sont très appréciables et plus particulièrement celui du mode à une main évidemment très pratique ici, tout comme les quelques raccourcis du gestionnaire de multitâche ou le moteur de recherche accessible d’un simple glissement vers le bas sur le bureau. S'ajoutent encore à cela quelques bonnes surprises à découvrir dans les Paramètres comme ZenMotion pour réveiller le smartphone d’une double tape ou avec des raccourcis gestuels paramétrables, le mode Gant pour augmenter la sensibilité de l’écran ou encore le mode facile pour une interface simplifiée. Sans oublier les applications pré-installées.

Comme indiqué plus tôt, elles sont nombreuses (près d’une trentaine…) et beaucoup ne seront sans doute ouvertes qu’une seule fois par simple curiosité, notamment parce qu’elles demandent la création d’un compte Asus ou ne fonctionnent qu’avec d’autres smartphones de la marque, mais certaines sont aussi bienvenues. Nous avons particulièrement apprécié le gestionnaire de thèmes pour modifier l’apparence de l’interface et l’Assistant audio qui offre une belle batterie de réglages (audio, évidemment) en fonction des usages (films, musique, jeu, voix). Sans oublier l’application Météo avec widget dédié. Ce n'est pas nouveau mais c'est toujours pratique.

Asus ZenFone Zoom : Assistant Audio Asus ZenFone Zoom : Power Saver Asus ZenFone Zoom : PhotoCollage

Asus fournit aussi un gestionnaire d’alimentation pas trop mal fichu et de quoi réaliser des collages photo et des petits films. Sans oublier les outils du quotidien (lampe torche, magnétophone…) et ceux servant à la maintenance du smartphone (mise à jour, gestion de la mémoire, sécurité…). Bref, tout n’est pas bon à jeter. Heureusement d’ailleurs, puisqu’il n’est pas vraiment possible de « jeter » quoique ce soit dans les applications livrées avec ZenUI… Comprenez qu’elles sont impossibles à désinstaller. Seule option disponible : les désactiver, ce qui ne permet évidemment pas de libérer tout l’espace qu’elles occupent.

Heureusement que notre ZenFone Zoom est livré avec 128 Go de stockage… Ce n’est donc pas dramatique dans ce cas, ce qui explique peut-être aussi qu’Asus se soit un peu « lâché » sur le bloatware, mais ce n’est certainement pas une raison.

Un Atom qui ne manque pas de ressources

Malgré la surcouche oppressante d’Asus, il est bon de constater que le ZenFone Zoom n’a jamais manqué de répondre presque instantanément à nos moindres sollicitations grâce à l’Atom Z3580 et ses quatre coeurs Moorefield cadencés ici à 2,5 GHz. Le chipset est de plus livré avec un GPU PowerVR Rogue G6430 et 4 Go de RAM. Une configuration solide qui permet même d’obtenir des scores relativement élevés sur les benchmarks, bien qu’ils restent un peu en-dessous de ceux obtenus avec des plateformes sous Snapdragon 810. A noter que les scores ci-dessous ont été obtenus avec le mode performances.

Asus ZenFone Zoom : AnTuTu Asus ZenFone Zoom : Basemark OS II Asus ZenFone Zoom : 3Dmark

Les résultats sont évidemment un peu moins bons en mode normal (-10 000 sur AnTuTu par exemple) mais il permettra de préserver l’autonomie qui baisse autrement rapidement. Il faudra donc jongler habilement entre les deux si vous voulez tenir ne serait-ce qu’une journée puisque la batterie de 3000 mAh se révèle être finalement un peu juste. Il reste évidemment aussi les profils économique et super économique mais il sont à réserver pour les cas exceptionnels puisqu’ils sont trop restrictifs (réseaux désactivés en veille) pour être utilisés au quotidien, mais revenons-en aux performances.

Le ZenFone Zoom en a donc sous le capot et, si cela se ressent dans la navigation en général, c’est aussi le cas en multimédia. La plupart des jeux du Play Store tournent sans soucis et souvent avec des graphismes détaillées et l’expérience a été tout aussi convaincante en lecture vidéo, une fois passé par le Play Store pour télécharger un lecteur digne de ce nom puisque celui d’origine ne propose aucune option en plus de supporter peu de codecs.

Asus ZenFone Zoom : Dead Trigger 2

Le lecteur audio s’en sort déjà un peu mieux au niveau des options au moins en permettant même la recherche de morceaux sur le cloud Asus ou autres selon les applications installées. Il ne faudra en revanche pas attendre de miracle du haut-parleur embarqué qui peine dans les graves mais un bon casque permettra de contourner le problème.

Un bon capteur vaut toujours mieux qu’un zoom optique

Il est désormais grand temps de s’attaquer à l’appareil photo, évidemment vendu comme le point fort du ZenFone Zoom avec son zoom optique. Une rareté sur smartphone. Seul Samsung a jusqu’ici osé s’aventurer sur ce terrain avec sa série Zoom en offrant, à chaque fois, un zoom 10x. Asus se contente de 3x. C’est pratique mais peut-être pas suffisant. Effectivement, il est appréciable de pouvoir zoomer sans perte avec le ZenFone Zoom, plutôt qu’en recadrant comme avec un zoom numérique, mais c’est surtout parce qu’il ne resterait pas grand-chose autrement dans la mesure où son capteur 13 mégapixels au format ⅓” est assez décevant.

Photo prise avec l'Asus ZenFone Zoom
Photo prise avec l'Asus ZenFone Zoom

S’il parvient à capturer les sujets proches en détails, c’est une toute autre histoire pour les sujets éloignés ou les paysages. Et le zoom optique n'y change rien. Les contours sont rarement nets et propres. Résultats, les petits éléments, comme les tuiles sur nos exemples, finissent parfois par se confondre. Le zoom numérique permet finalement d'obtenir des résultats équivalents voire meilleurs avec certains smartphones comme le Galaxy S7 de Samsung grâce à son capteur plus grand ou les Xperia Z5 avec leur capteur mieux défini. Et puis parler de zoom sans perte n’est pas tout à fait exact puisque l’ouverture diminue en téléobjectif (de f/2.7 à 4.8) et ce n’est pas sans conséquence sur le niveau de détails, surtout en basse luminosité. Du bruit peut alors s’ajouter pour compenser. Rappelons aussi que les tremblements sont décuplés et le système de stabilisation optique ne suffit pas toujours à les corriger.

Photo prise avec l'Asus ZenFone Zoom (zoom x3)
Photo prise avec l'Asus ZenFone Zoom (zoom x3)

Le zoom optique aurait donc pu être intéressant avec un meilleur capteur ou au moins une portée plus longue pour permettre au ZenFone Zoom de chercher des clichés que les autres ne pourraient pas, même s’il resterait moins bon en prise classique. Au final, il ne se démarque réellement dans aucune situation même s’il a aussi de bons côtés : la gestion de la luminosité, la reproduction des couleurs, la mise au point rapide et précise (à la lumière du jour au moins), la technologie PixelMaster (sorte d’UltraPixel à la carte) mais aussi la prise en main grâce à ses boutons physiques sur la tranche et à l’application dédiée dont vous pouvez découvrir les nombreux modes et les réglages manuels assez bien fichus dans les captures d’écran ci-dessous.

Asus ZenFone Zoom : Appareil photo Asus ZenFone Zoom : Appareil photo

Notez enfin que le ZenFone Zoom est capable d’enregistrer des vidéos corrects, bien que limitée à la Full HD pour la résolution, ainsi que des selfies d’assez bonne qualité avec son capteur frontal de 5 mégapixels.

Un photophone un peu décevant sur sa fonction première

Au final, Asus a réussi l’exploit d’intégrer un véritable zoom optique dans un smartphone relativement fin mais il déçoit sur le plan des performances à cause d’un capteur trop moyen. Le ZenFone Zoom reste donc bien plus convaincant en tant que smartphone qu’appareil photo grâce à une plateforme technique intéressante, sa suite de connectivités complète et sa surcouche Android ingénieuse bien qu’un peu oppressante même si cela ne justifie toujours pas son prix élevé.

Eh oui. Passé la barre des 500 €, un smartphone se doit d’être bon voire excellent partout. Le ZenFone Zoom ne l'est même pas dans son domaine de prédilection. Les amateurs de photo lui préféreront sans doute les Galaxy K Zoom et le Lumix CM1 mais un Galaxy S6 ou un G4 fera également mieux pour ceux qui ne souhaitent pas trop s’encombrer et/ou bénéficier d’un suivi logiciel encore actif (pour Marshmallow au moins…).

La note de LesMobiles.com

Asus ZenFone Zoom (ZX551ML)

Asus ZenFone Zoom (ZX551ML)
70%

3,5 / 5

Partagez cet article

Comparer les prix du Asus ZenFone Zoom (ZX551ML)

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer