SFR RED 30 Go = 10

Dell abandonne Android pour Windows 10

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
dell

Il y a ceux qui abandonnent Windows 10 Mobile pour se concentrer sur Android. Et il y a Dell. Le géant américain de l’informatique abandonne officiellement les tablettes Android pour se concentrer sur les équipements hybrides sous Windows 10.

Dell, grand groupe d’informatique, a, comme tous ses concurrents, tenté de s’imposer sur le segment très dynamique des plates-formes Android. Mais la marque américaine n’a pas tenté, comme HP, de proposer des téléphones grand public. Elle a opté pour des produits susceptibles d’intéresser les entreprises, comme des tablettes communicantes, des pocket PC, etc. Elle a ainsi créé une gamme appelée Venue, dont l’un des modèles est la Venue 8 7000, avec son écran OLED et sa caméra 3D RealSense. Habitué au système d’exploitation Windows, la gamme Venue est pourtant sous Android. Une exception dans le catalogue de Dell qui sera corrigée dès cette année.

Dell Venue 8
Dell Venue 8

Plus d'Android chez Dell

En effet, dans un communiqué envoyé à la presse américaine, notamment PC World qui relaie l’information, Dell confirme l’arrêt de son catalogue de tablettes sous Android. Les produits ne seront plus vendus. Les nouveautés ne sortiront plus. Et, malheureusement, le parc installé ne profitera plus de mise à jour du système. C’est peut-être cela le plus dommage dans cette affaire. En revanche, le support technique sera assuré jusqu’à la fin de la période de garantie.

Il y a deux raisons pour lesquelles Dell arrête de créer des tablettes. La première concerne l'évolution du marché des ardoises : il est en déclin et la demande est de moins en moins importante. De plus, les marges sont faibles et les entreprises ne les adoptent pas. Les tablettes, sous Android notamment, ne sont donc plus un relais de croissance potentiel. Inutile donc d’y perdre de l’argent. La seconde raison est liée à l’activité de Dell : la marque, axée sur les professionnels, n’a que très peu de légitimité sur ce segment grand public. En revanche, elle a davantage sa place sur le segment des plates-formes hybrides et transformables. Et c’est justement sur ces produits-là, comme la XPS 12, que l’entreprise compte désormais officier. Mais Dell ne se limitera pas à Windows pour animer ces futures réalisations, mais également ChromeOS.

Se recentrer sur les segments en croissance

L’abandon d’Android par Dell n’est pas une surprise en soi. Cela faisait déjà plusieurs années que l’entreprise se retirait petit à petit de la fabrication de terminaux avec cet OS. En 2012, Dell arrêtait les smartphones. Rien d’étonnant donc à ce que l’entreprise poursuive avec les tablettes. Il est cependant amusant de voir un acteur de rang mondial affirmer de nos jours que le marché Android n’est pas pour lui et qu’il préfère se recentrer sur son offre Windows 10 et Chrome OS. Cependant, c’est loin d’être une décision idiote : les trois segments en croissance en informatique, selon IDC, sont les PC sous Chrome OS, les ordinateurs pour les gamers et les tablettes hybrides.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer