Apple iPhone 7 Plus : il n'est pas aisément réparable selon iFixit

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Après l’iPhone 7 décortiqué par les experts chinois de Geekbar, voici son grand frère, l’iPhone 7 Plus qui a subi le même sort. C’est donc au tour des réparateurs d’iFixit de jouer de ses instruments de prédilection pour mettre à jour les secrets de la phablette.

Aujourd’hui, les deux nouveaux iPhone sont en vente. Et ils passeront évidemment tous les tests possibles et imaginables (eau bouillante, azote liquide, blender, arme militaire, saut en parachute sans parachute, compresseur, etc.). Sur les quelques millions d’iPhone 7 en vente dans le monde, certains seront donc plus malchanceux que d’autres. Parmi ceux qui ne sont pas forcément destinés à rester intacts, il y a ceux achetés par iFixit, le réparateur américain désormais mondialement connu pour ses reportages photo où sont démontés certains appareils électroniques, comme les smartphones (et dans ce domaine, l’équipe n’a pas de religion puisque des modèles Samsung, Apple, HTC, Huawei, LG ou Google ont subi cette épreuve).

iPhone 7 Plus démonté

Batterie plus grande : c'est confirmée

Il y a quelques heures, nous évoquions dans nos colonnes le désassemblage complet de l’iPhone 7 par un homologue chinois d’iFixit. Simultanément, iFixit publiait celui de l’iPhone 7 Plus. L’occasion est donc trop belle de faire la comparaison entre les deux terminaux. La première remarque sur cette opération chirurgicale est l’importance de la colle dans les commentaires. Il semble que la certification IPX7 ait été obtenue grâce à ce matériau.

iPhone 7 Plus démonté

Une fois le smartphone démonté, nous découvrons une batterie offrant, comme attendu, une puissance plus élevée : 2900 mAh. C’est pratiquement 10 % de mieux que dans l’iPhone 6S. Nous découvrons également une carte mère bien plus loquace que Phil Schiller, le vice-président marketing d’Apple : chipset A10 Fusion avec 3 Go de mémoire vive LPDDR4 en provenance de Samsung. Le modem LTE provient de Qualcomm, de même que les composants liés aux fréquences radio.

Moins facile à réparer que ces prédécesseurs

Les amplificateurs viennent d’Avago et de Skyworks, le contrôleur de l’écran tactile d’USI. Le stockage, ici de 128 Go, est fourni par Toshiba (mais nous savons que SK Hynix en fournit également quelques-uns). Le module qui combine WiFi et Bluetooth provient de Murata. Les modules pour la gestion de l’énergie proviennent de Dialog et Qualcomm. Le chipset audio d’Apple, en partenariat avec Cirrus Logic, qui a produit les amplificateurs audio. Le module NFC de NXP. Nous retrouvons aussi le chipset de gestion de la batterie apportée par Texas Instruments.

iPhone 7 Plus démonté

Les remarques faites pour l’iPhone 7 s’appliquent donc à l’iPhone 7 Plus. Batterie plus grande, plus de RAM, absence d’Intel pour la partie réseau (mais cela est peut-être dû à la zone géographique) et importance croissante des technologies développées ou imaginées par Apple. Au final, la note de réparabilité de l’iPhone 7 Plus est de 7 sur 10. Les experts d’iFixit estiment que la batterie est facile à remplacer et que le nouveau Touch ID supprime l’un des points faibles de tous ces prédécesseurs (le bouton mécanique avait tendance à vieillir assez mal). En revanche, l’ajout de colle pour garantir l’étanchéité rend l’accès aux composants moins aisé. 

Partagez cet article

Comparer les prix du Apple iPhone 7 Plus (32 Go)

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.