Apple iPhone 7 : se vendra-t-il moins bien que l’iPhone 6S ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Les chiffres de vente de l’iPhone 7 et de l’iPhone 7 Plus ne seront pas officiellement publiés. Mais les analystes financiers et les cabinets d’étude ont leur avis sur la question. Et tous estiment que les volumes seront moins élevés que ceux de la génération précédente.

Apple ne pourra pas éternellement améliorer les volumes d’iPhone vendus. Cette affirmation, que les analystes financiers répètent depuis plusieurs années, semble devenir une réalité cette année : Apple a annoncé deux fois de suite des chiffres de vente trimestriels inférieurs à ceux de 2015. Une tendance, annoncée depuis près d’un an et qui pourrait être confirmée lors de la présentation des résultats du troisième trimestre calendaire 2016, prévue en octobre prochain. Une présentation importante, car c’est le dernier d’Apple sur son exercice fiscal 2015/2016 et c’est celui durant lequel la nouvelle génération d’iPhone est dévoilée.

iphone 7
Apple aurait des difficultés à produire les versions Jet Black

Rupture de stock ciblée

En 2015, les iPhone 6S et 6S Plus ont établi un nouveau record des ventes sur le premier week-end de lancement, mais le soufflet est rapidement retombé. Cette année, Apple refuse de dévoiler les chiffres de vente de l’iPhone pour des raisons logistiques et stratégiques. Mais quelques indications intéressantes sont à recueillir. D’abord, Apple estime que l’ensemble des volumes d’iPhone prévus pour le lancement sera mis en vente dans son réseau de boutiques, mais surtout chez ses partenaires, répartis dans 28 pays au lancement (et 30 autres depuis ce week-end). Il devrait donc y avoir rupture de stock chez Apple, mais pas forcément chez ses revendeurs et les opérateurs.

Une rupture qui ne serait pas uniforme. L’Apple Store en ligne indique notamment que les versions Jet Black achetées maintenant seront livrées dans le courant du quatrième trimestre (3 à 5 semaines de délais), notamment sur la phablette (de retour en stock en novembre). Selon Ming Chi Kuo, l'analyste vedette de KGI Securities dont le rapport est relayée par Apple Insider, le rythme de production ne serait que de 60 % à 70 % de leur maximum. Ce qui est insuffisant pour faire face à la demande. Et cela ralentira le rythme des ventes.

10 millions d'iPhone 7 vendus en plus grâce au Galaxy Note 7

Toujours selon l’analyste taïwanais, les ventes devraient être comprises entre 70 et 75 millions d’unités sur la période de Noël, une prévision rehaussée de 5 à 10 millions de téléphones suite aux problèmes techniques du Galaxy Note 7. Cependant, même sur la fourchette haute, l’iPhone 7 ne dépasserait pas son prédécesseur. Rappelons que l’iPhone 6S s’est vendu à près de 76 millions d’exemplaires sur le quatrième trimestre 2015.

Cette tendance est à l’opposé des premiers retours des opérateurs sur les ventes de téléphone. Selon T-Mobile et Sprint, les iPhone ont reçu un accueil très favorable durant la période de précommnande. Seulement, selon Ming Chi Kuo, ces déclarations ne reflètent pas la réalité du marché, car les opérateurs ont largement joué la carte de la subvention opérateur, allant même jusqu’à offrir l’iPhone 7 32 Go avec certains forfaits, accentuant de fait les ruptures de stock. Ce qui est bon pour la communication. Mais pas pour les chiffres commerciaux.

Comparer les prix du Apple iPhone 7 Plus (32 Go)

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer