SFR RED 30 Go = 10

Wiko présente les WIM et WIM Lite (MWC 2017)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
wiko

Lors de la conférence de presse qu’elle a organisée, la marque Wiko a dévoilé plusieurs terminaux. Parmi eux se trouvent un curieux duo milieu de gamme dont le nom se lit aussi bien à l’endroit qu’à l’envers : WIM. Et eux aussi surfent sur la tendance des doubles capteurs photo.

Wiko n’est pas forcément très à l’aise sur le milieu de gamme, notamment sur la partie supérieure de ce segment. Passer les 250 euros, la marque marseillaise ne parvenait jusqu'ici pas à proposer une plate-forme capable d’aller chercher les Honor et Meizu. Depuis le Highway 4G et son ambitieux processeur Tegra, sorti il y a pratiquement trois ans, Wiko a préféré rester sur une fourchette de prix plus abordable, là où elle s’est fait connaitre. Les Pulp, les Ridge, les Rainbow et tous les modèles se terminant par un Y (dont une partie vient d'être renouvelée) sont là pour le rappeler. Et quand Wiko tente une montée en gamme, comme avec les U Feel, cela se traduit par une fonction gagnée d’un côté pour une autre rabotée de l’autre.

Wiko à nouveau dans les segments premium

Alors, imaginez notre surprise quand nous avons fait la connaissance du WIM. Le WIM est un modèle qui s’inspire des standards du milieu de gamme «agressif», celui des chantres du rapport qualité-prix. Le WIM, doté d’une plate-forme équilibrée et d’atouts technologiques intéressants, sera commercialisé au prix de 400 euros. Un montant bien au-dessus des habitudes de la marque ces dernières années. Nouveau « porte-étendard de Wiko, le WIM est, à l’évidence, le résultat d’une longue réflexion sur la pertinence d’une montée en gamme de la marque.

Wiko WIM
Wiko WIM

Techniquement, comment cela se traduit-il ? D’abord, par un écran Full HD AMOLED de 5,5 pouces (résolution de 401 pixels par pouce). Verre minéral 2.5D au-dessus de l’écran. Autour de cette dalle se trouve un contour en métal arrondi, promesse d’une prise en main agréable. Derrière cet écran se cache un chipset encore rare en téléphonie, car très récent : le Snapdragon 626 de Qualcomm. L’octo-core Cortex-A53, cadencé à 2,2 GHz est seulement présent dans le Galaxy C7 Pro. Le WIM est donc le second mobile à en disposer.

Oui, il l'a !

Le chipset est accompagné de 4 Go de RAM et 32 Go ou 64 de stockage, extensibles dans chacun des cas par une microSDXC. Il s’agit du second mobile Wiko doté de 4 Go de RAM, après le U Feel Prime. La batterie est un modèle 3200 mAh. Elle est compatible Quick Charge 3.0. Le smartphone est compatible WiFi, Bluetooth, LTE (catégorie 6), GPS et NFC. Il est doté d’un lecteur d’empreintes digitales à l’avant. L’ensemble tourne sous Android 7.0 Nougat habillé de la toute nouvelle surcouche de Wiko qui se démarque par l’arrivée d’un panneau similaire à celui de Google Now. Il est appelé Smart Left Page. 

Parlons un peu photo, puisque c’est l’un des arguments du smartphone. Le bloc principal est constitué de deux capteurs photo de 13 mégapixels (des IMX258 de Sony). Le premier est couleur et le second est monochrome. Chaque capteur est associé à une optique à 5 éléments ouvrant à f/2.0 avec filtre bleu. Le coprocesseur d’image est épaulé par les technologies Spectra et Clear Sight de Qualcomm. L’autofocus est à détection de phase. Le flash est double LED. A l’avant, la webcam est un modèle de 16 mégapixels pour les amoureux des selfies. Il est accompagné de son propre flash.

Une version Lite pas si light

Avec le WIM vient le WIM Lite. Une version plus petite et moins fournie, mais pas inintéressante. L’écran passe à 5 pouces, mais la définition reste Full HD. Le chipset reste octo-core, mais devient un Snapdragon 435, offrant un modem LTE catégorie 6, vis-à-vis de tous les concurrents avec Snapdragon 430 qui ne dispose que d’une connexion LTE catégorie 4. Le chipset est associé à 3 Go de RAM, 16 Go de stockage extensibles et à une batterie de 3000 mAh. Le lecteur d’empreinte et la connexion NFC sont conservés, mais le premier est déporté à l’arrière, sous un bloc photo qui ne compte plus qu’un seul capteur de 13 mégapixels (avec flash et autofocus classique). La webcam de 16 mégapixels est conservée, toujours avec son flash frontal.

Le WIM sera le premier à apparaitre chez les distributeurs, puisque son arrivée est prévue au mois de juin prochain au prix public conseillé de 399,99 euros. Le WIM Lite attendra un mois de plus pour être disponible. Son prix public conseillé sera de 249,99 euros.

Partagez cet article

  • Wiko WIM Lite

    Wiko WIM Lite

    Le Wiko WIM Lite est la version allégée du WIM, smartphone le plus ambitieux de Wiko lancé au tarif de 400 euros avec un double capteur photo (deux capteurs Sony IMX258 RVB et Noir et Blanc). La...

  • Wiko WIM - Testé

    Wiko WIM

    Le Wiko WIM est le smartphone le plus ambitieux de Wiko qui commercialise pour la première fois un téléphone au tarif de 400 euros. Et pour marquer le coup, la marque marseillaise a misé sur une...

    Lire le test complet

    Avis LesMobiles.com :

    75%

Comparer les prix du Wiko WIM Lite

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer