SFR RED 30 Go = 10

OmniVision présente un nouveau capteur photo 16 mégapixels

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
omnivision

Il n’y a pas que Sony qui propose des composants photographiques. Il y a aussi Samsung, bien sûr, mais aussi Omnivision. Ce dernier a présenté un nouveau capteur de 16 mégapixels avec autofocus à détection de phase et un mode HDR intégré. Mais encore ? Réponses.

Il y a un an, Omnivision dévoilait le OV12890, un capteur photo 12 mégapixels qui avait la particularité d’être le premier du fabricant à proposer la captation vidéo en Ultra HD à 60 images par seconde. Un composant très qualitatif donc, dont l’objectif était d’assurer une certaine visibilité d’Omnivision sur les segments premium où l’entreprise est assez peu présente. En effet, la très grande majorité des constructeurs de téléphone font appel, pour leur flagship, à des capteurs Sony, voire Samsung. Car, comme MediaTek sur le marché des chipsets, Omnivision n’a pas la réputation de sa concurrence. Or, il faut une plate-forme solide pour qu’un téléphone soit capable de prendre des vidéos en Ultra HD. Et plus encore à 60 images par seconde.

capteur omnivision

Un mode HDR en zigzag ?

Mais Omnivision n’abandonne pas. Et c’est une bonne idée. Après l’OV12890, voici l’OV16B10, un capteur encore plus ambitieux, toujours à destination des terminaux haut de gamme. Il s’agit d’un capteur CMOS de 16 mégapixels dont chaque cellule photoélectrique mesure 1,12 micron. C’est moins que le 1,55 micron du OV12890. Mais c’est une bonne moyenne. Ce capteur, qui se repose sur la technologie PureCell « Plus S » dispose de deux atouts (outre sa définition). D’abord, il intègre un autofocus à détection de phase, un minimum requis aujourd’hui pour les capteurs photo haut de gamme.

Second atout : il est compatible « zHDR » ou Zigzag HDR. Ceci est une déclinaison du HDR classique qui utilise la même technique de fusion de deux prises de vue successive. Mais l’une des deux prises de vue est très courte tandis que la seconde est plus longue. Cette différence permettrait de contrôler plus facilement les éléments en mouvement dans la scène. Et donc d’éviter l’effet fantôme que le HDR peut provoquer quand la luminosité est trop faible.

Ultra HD à 60 images par seconde

Outre ces deux éléments, le capteur Omnivision est compatible Ultra HD (2160p) à 60 images par seconde, comme le capteur précédent, et monte à 120 images par seconde en Full HD (mais pas plus en 720p, contrairement aux derniers Exmor de Sony). Il est compatible avec les configurations à double capteur très à la mode actuellement. Et il intègre un stabilisateur électronique qui fonctionne avec le gyroscope du téléphone.

Le composant entrera dans sa phase de production dans le courant de l’année. Les premiers terminaux équipés ne sont pas attendus avant le dernier trimestre 2017, voire même le début de l’année prochaine.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer