SFR RED 30 Go = 10

Apple contre Qualcomm : le fondeur pense que cela se réglera... un jour !

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
qualcomm

Les relations entre Apple et Qualcomm sont désastreuses depuis environ un an. Alors que leur bataille a gagné un nouveau territoire, la Chine, le patron du fondeur californien affirme qu’une issue finira bien par arriver. Et elle sera financière.

Taper dans le portefeuille, cela a des conséquences. Notamment quand le portefeuille est celui d’une entreprise cotée, dont les actions sont détenues par des porteurs dont le seul et unique objectif est de recevoir des dividendes. Quand Apple a refusé de payer une partie de la somme qu’elle doit encore à Qualcomm pour l’usage de certains brevets, le fondeur ne l’a pas très bien pris. Et quand Apple a porté son dossier devant la justice chinoise et américaine pour exprimer un certain mécontentement vis-à-vis des supposées conditions commerciales d’utilisation de ces licences, cela n’a pas été bien pris non plus.

Qualcomm

Une nouvelle plainte en Chine contre Apple

Car Qualcomm a riposté. Une première fois aux États-Unis. Une seconde fois en Allemagne. Et une troisième fois en Chine, le 29 septembre dernier. Le sujet de cette plainte est similaire à chaque fois : Apple est obligé d’utiliser des brevets qui lui appartiennent pour créer ses terminaux et puisqu’Apple ne paie pas pour l’usage de ses technologies, il y a violation de brevet et donc, logiquement, interdiction de vente. Comme vous pouvez le voir, c’est oeil pour oeil. Et dollar pour dollar. Car la Chine et les États-Unis sont les deux plus gros marchés d’Apple au niveau mondial.

Depuis trois mois, c’est donc la guerre ouverte entre Qualcomm et Apple devant les tribunaux. Mais, hors de l’enceinte des organes de justice, ce sont autour de quelques tables que se négocient les termes d’un arrêt des hostilités, comme avec Samsung. Steve Mollenkopf, le patron de Qualcomm, en est d’ailleurs intimement convaincu. Il affirmait au mois de juillet que cette bataille n’était pas judiciaire, mais bien économique. Et il l’a réaffirmé cette semaine à l’occasion de la conférence WSJD.Live, laquelle était organisée par le Wall Street Journal et s’est déroulée en Californie.

Qu'une histoire de gros sous

Lors de son intervention, il explique que la seule question importante dans ce conflit à laquelle il faut répondre est le montant que doit payer Apple pour utiliser les technologies fondamentales qui appartiennent à Qualcomm. Cela ne se résume qu’à ça. Une histoire de porte-monnaie. Et Qualcomm semble visiblement en être coutumier, puisque le patron du fondeur explique que cela arrive régulièrement. Le fait que ce conflit soit contre Apple le rend plus médiatique. Mais pas forcément plus complexe.

Il confirme donc son opinion : cela se résoudra forcément un jour et très certainement hors des tribunaux. Mais quand ? C’est bien là toute la question. Une question qui n’empêche pas Steve Mollenkopf de dormir, puisqu’il explique que les relations commerciales n’ont jamais été vraiment coupées. Reste à savoir si Apple veut prendre le risque que cela ne se résolve pas hors des tribunaux. Et si la firme ira jusqu’au bout de sa conviction qu’elle affichait sereinement il y a pratiquement un an.

Bras de fer

À cette époque, elle affirmait que Qualcomm abusait de sa position et des technologies « fondamentales » dont elle est « soi-disant » propriétaire. Car il y a un risque qu’Apple campe sur ses positions. Et contrairement à tous les autres clients de Qualcomm (hors Samsung peut-être), Apple a largement de quoi financer un tel bras de fer. En outre, Qualcomm n’a pas forcément une bonne image auprès des tribunaux. La firme a été épinglée à plusieurs reprises, notamment en Chine. Et les différentes enquêtes dont elle a fait l’objet n’aideront certainement pas à la redorer.

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer