SFR RED 30 Go = 10

Google annonce sa présence à la Game Developer Conference 2018

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Le smartphone est devenu une console de jeu portable. Afin de promouvoir Android et le Play Store auprès des développeurs d’application ludique, Google organisera une keynote à l’occasion de la GDC 2018 qui aura lieu à San Francisco.

Android est devenue, comme iOS, une plate-forme majeure sur le marché des jeux vidéo. Répondant à cette position, Google participe de plus en plus aux événements liés aux activités vidéoludiques, notamment pour promouvoir les outils de développement et de monétisation des jeux sur le Play Store et sur Android. C’est ainsi que la firme a annoncé sa présence à l’un des prochains grands rendez-vous des acteurs du jeu : la Game Developer Conference, appelée aussi par son petit nom, GDC.

Google GDC 2018

Comme son nom l’indique, la GDC est une conférence dédiée aux développeurs, à l’image de la WWDC d’Apple ou la Google I/O. Pendant trois jours (du 21 mars  au 23 mars pour l’édition 2018), les concepteurs de jeux sur console, PC et mobiles se retrouvent à San Francisco (au fameux Moscone Center South) pour découvrir les nouvelles technologies et les nouveaux outils de développement (comme des moteurs de jeu ou des interfaces de création, dédiés ou non à certains environnements). C’est aussi une place de marché pour les studios qui cherchent des talents pour leurs différents projets.

Un intérêt très fort pour les jeux...

Google sera donc présent lors de la prochaine GDC. Faut-il y attendre une annonce majeure ? Non, bien sûr. La firme de Mountain View y organisera une keynote durant laquelle elle présentera ses nouveaux outils dédiés à Android. Il semble presque évident que la réalité virtuelle sera au centre des annonces de Google. Mais pas uniquement. En effet, Google tiendra également trois tables rondes thématiques qui répondront à des problématiques radicalement différentes.

Si le sujet de la première, « innovation et nouvelles plates-formes », est loin d’être surprenante, les deux suivantes sont davantage portées sur la stratégie commerciale et économique. La deuxième session se nomme « best practices pour les périodes de prélancement » et la dernière s’intitule « stratégie pour améliorer les performances d’un jeu après le lancement ». Et quand on parle de performance, on parle évidemment d’audience et de rentabilité.

... et pour l'argent qu'ils génèrent

Les trois sessions seront animées par des experts de la monétisation chez Google, ainsi que des développeurs partenaires. Parmi ses développeurs, nous y verrions bien quelqu’un de chez Niantic Labs, la filiale de Google qui s’est chargée de développer Pokemon Go. Quand il s’agit d’évoquer la rentabilité d’un jeu après son lancement, ce jeu fait figure d’exemple à suivre. En effet, même si l’engouement des premières heures est passé, le titre de Niantic et Nintendo continue de faire recette.

Évidemment, Google aurait tort de négliger les développeurs de jeu (et c’est pour cela que la firme s’y rend avec un programme de conférence et un stand sur place). Car les jeux vidéo sont la première rubrique du Play Store en terme de nombre de téléchargements (loin, très loin devant les réseaux sociaux) et elle est la première (et la très majoritaire) source de revenus de la boutique applicative (notamment les achats intégrés). Apprendre aux développeurs à mieux gérer le lancement et le cycle de vie de leurs productions est donc pour Google une façon de leur apprendre à mieux générer de l’argent (et des commissions pour la firme).

Partagez cet article

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer